Create
Learn
Share

VII. Systeme Hypothalamo-Hypophysaire

rename
baharicot2's version from 2017-12-16 14:59

Contrôle des hormones hypothalamiques et physiopathologie

Question Answer
2 types de contrôle des hormones hypothalamiques- contrôle endocrinien: boucles de rétro-contrôle
- contrôle via SNC: stress par ex
Atteintes hypothalamiques - symptômes- signes neurologiques
- anomalies métaboliques (hyperphagie/anorexie, dérégulation de T°, ...)
- anomalies endocriniennes
Syndrome de Kallman - causeMutation d'un gène sur chromosome X, nécessaire au dvpmt des nerfs olfactifs et de la GnRH
Syndrome de Kallman - mécanismeAnomalies de migration des neurones à GnRH et des neurones olfactifs
--> hypogonadisme hypogonadotrope + hyposmie ou anosmie.
memorize

Hypophyse antérieure

 

Hormones hypothalamiquesEffet sur hormones antéhypophysaires
PRHaugmentation de PRL
PIFdiminution de PRL
GHRHaugmentation de GH
SSdiminution de GH
CRHaugmentation d'ACTH
TRHaugmentation de TSH
GnRHaugmentation de FSH et de LH
memorize

 

Hormones antéhypophysairesCellules qui les produisentColoration
GHSomatotropeAcidophile
PRLLactotropeAcidophile
ACTHCorticotropeBasophile
TSHThyréotropeBasophile
FSHGonadotropeBasophile
LHGonadotropeBasophile
memorize

Growth Hormone (GH)

Question Answer
Taux circulants et variation- Pic de sécrétion nocturne (début de nuit)
- Sécrétion élevée à l'adolescence,accompagnée d'un pic d'IGF1
- Sécrétion diminue mais persiste à l'âge adulte.
Récepteur- GRH: récepteur aux cytokines (JAK-STAT)
- Dimérisation de GRH nécessaire pour activation.
Effet sur la croissanceLa stimule, via IGF-1, produite sous l'action de la GH:
- croissance musculaire
- croissance osseuse épiphysaire
- croissance viscérale
Effets sur les musclesAnabolisme (synthèse) protéique.
Effets sur les adipocytesLipoplyse: AG libres = source d'énergie et d'épargne protéique.
Effets sur le foie, les muscles et les adipocytesBaisse de la sensibilité à l'insuline:
- ↓consommation de glucose des tissus périphériques
- effet djabétogène
Effet tissulaireRétention de Na+: ↑ du liquide extracellulaire.
Effet métabolique globalAnabolisme protéique, catabolisme glucidique et lipidique:
diminution de la masse grasse, augmentation de la masse maigre.
Les effets de la GH sur la croissance dépendent de son interaction avec ... ?avec la somatomédine = IGF-1 et 2.
IGF1 - production et régulation- Sécrétion constitutive dans le foie, + autres cellules (localement)
- Stimulée par la GH
- Inhibée en cas de carences nutritionnelles
IGF1 - récepteurRécepteur tyrosine kinase.
IGF1 - rôlesAgent mitogène (croissance) + Léger effet hypoglycémiant (mais l'effet inverse de la GH prédomine)
IG2 - production, régulation, fonction- Produite de façon quasi-ubiquitaire
- Pas sous le contrôle de la GH
- Impliquée surtout dans le développement foetal
Régulation de la GH par 3 hormones- GH-RH (somatocrinine): +++, via GPCR
- SS (somatostatine): ---, via inhibition de l'adénylate cyclase
- Ghréline (< estomac, hypothalamus): +++
Rétrocontrôle de la GH- GH inhibe elle-même sa propre sécrétion via GHRH, stimulant la SS
- IGF1 inhibe sécrétion de GH à l'hypophyse et stimule la SS à l'hypothalamus.
Stimulation de la GH par...Exercice, stress, émotions, sommeil, hormones sexuelles, GHRH, Ghréline
Inhibition de la GH par...Glucose (stimule SS), SS, rétrocontrôle par GH et IGF1
memorize

Physiologie de la croissance

 

HormonesEffet sur la croissance
GH, IFG1Importants tout au long de la croissance.
T3, T4Rôle capital en période néonatale:
- facilitent action de la GH
- nécessaire au dvlmt du SNC
- déterminent proportions adultes du corps
InsulineSynthèse (anabolisme) protéique.
GlucocorticoidesStimulent la ≠ciation de nombreux tissus,
mais effet inverse si trop de GH.
Androgènes et oestrogènesStimulent la croissance puis la fusion des cartilages de conjugaison.
memorize

 

Question Answer
Catch-up growth =Baisse temporaire de la croissance due aux cytokines inflammatoires, après une maladie/malnutrition
Carence en GH - csq- Atteinte hypophysaire/hypothalamique (déficit en GH-RH): accouchement difficile, craniopharyngiome, troubles du dvpmt psychosocial...
- Résistance des tissus-cibles à la GH car mutation de GHR --> nanisme de Laron
AchondroplasieMembre court, tronc normal: mutation du fibroblast growth receptor 3.
Dysgénésie gonadiqueSyndrome de Turner: petite taille, cou palmé, cubitus valgus, implantation basse des oreilles.
--> manque un chromosome X: gonades réduites à des bandelettes fibreuses.
Gigantisme / acromégalieAdénome hypophysaire, sécrétrice de GH: gigantisme chez l'enfant, acromégalie chez l'adulte)
memorize

Prolactine (PRL)

Question Answer
Taux circulants- Sécrétion pulsatile
- Taux + élevés chez femme, dus aux oestrogènes
RécepteurRécepteur de type cytokine.
Effet sur la lactation+++, par ↑ de la production de caséine et de lactalbumine.
Effet sur la reproductionInhibe la reproduction (empêche nvlle grossesse):
- par ↓ sécrétion de GnRH, de LH et de FSH (gonadotrophines)
- ↓ stéroidogenèse par les gonades
- poursuite de l'allaitement (↓oestrogènes + anovulation chez ♀︎)
Régulation de la PRL au niveau hypothalamiqueInhibition de la PRL par la dopamine et son précurseur (L-DOPA).
+ Rétrofeedback négatif: PRL stimule sécrétion de dopamine par l'hypothalamus.
Facteurs stimulants physiologiques- oestrogènes (↑nb cell. lactotropes) pdt grossesse
- allaitement (tétée)
- sommeil
- stress / exercice
- TRH
Agents pharmacologiques régulateurs- (+) par antagonistes des récept. dopaminergiques: phénothiazines, métoclopramide
- (-) par agonistes des récepteurs dopaminergiques
Hyperprolactinémie - causes- prolactinomes (tumeurs bénignes)
- lésion ou compression de la tige pituitaire
Hyperprolactinémie - conséquences- galactorrhée et aménorrhée secondaire chez la femme
- impuissance et hypogonadisme chez l'homme
- ostéopénie (chez les deux sexes)
Hyperprolactinémie - traitement- agonistes dopaminergiques: normalisent la PRL et ↓masse tumorale
- chirurgie / rayons X (rarement)
memorize

ACTH et peptides associés

Question Answer
Origine de l'ACTHdérive de POMC par clivage (via pro hormones convertases)
POMC =pro-hormone, située dans l'hypophyse, l'hypothalamus, et le placenta
Dans l'adénohypophyse, POMC donnel'ACTH et la lipotropine (β-LPH)
Dans les cellules mélanotropes de l'hypophyse, POMC donnela mélanotropine (MSH) et les β-endorphines
Mécanisme d'action de l'ACTH1) liaison au GPCR
2) AMPc et PKA: CEH (cholestérol ester hydrolase) --> cholestérol libre
3) transformation en hormones stéroïdes dans mitochondries, via cholestérol desmolase (pregnolone --> cortisol)
Effets de l'ACTH- ↑ sécrétion de glucocorticoides (cortisol) et androgènes
- ↑ sensibilité du cortex surrénalien au + elle est augmente
- Rôle trophique: en l'absence d'ACTH, cortex surrénal s'atrophie.
memorize

 

Récepteurs du MSHLocalisationLigand(s)Fonction(s)Antagoniste(s)
MC1RMélanocytes +++MSHPigmentationprotéine agouti
MC2RCortex surrénalACTHEffets ACTH: rôle trophique et stimulant sur le cortex surrénal./
MC3RSNCMSH???AGPR
MC4RSNC +++MSH + agents pharmacologiquesAnorexigèneprotéine agouti et AGPR
memorize

TSH et FSH/LH

Question Answer
Structure2 chapines polypetidiques: chaîne 𝝰 semblable, chaîne β responsable de la spécificité
Rôles de TSH- stimule production de T3/T4
- rôle trophique (excès = goître)
Rôles de FSH et de LH(stimulées par GnRH), elles stimulent les gonades.
memorize

Exploration biologique de l'axe hypothalamo-hypophysaire

Question Answer
Stress ou injection de CRH / d'ACTH - csqStimule la voie de production du cortisol.
Injection de métopyrone - csq- blocage de la production de cortisol
- élévation d'ACTH car perte du rétrocontrôle
Injection de dexaméthasone - csqagoniste puissant du cortisol:
- ↓ ACTH
- ↓ cortisol: car va inhiber tout ce qui le stimule
memorize

Hypophyse postérieure

Question Answer
Effet de l'ADH- vasoconstriction des artérioles via récepteur V1 (GPCR) activant PLC (IP3)
- ↓ diurèse via récepteur V2 (GPCR): translocation AQP2 aux canaux collecteurs
Effets de l'ocytocine- éjection du lait (↑contraction cell.myoépithéliales canaux galactophores)
- ↑contraction myomètre pdt accouchement (↑nb de récepteurs OT avec oestrogène)
Structure de l'AVP et de l'OT petits peptides de 9 AA avec un pont SS entre les 2 cystéines (≠de 2AA /e/ AVP et OT)
Synthèse- dans l'hypothalamus (pré-pro-hormone puis clivage), sécrétion dans post hypophyse.
- libération par terminaison axonale, avec la neurophysine.
Régulation de l'OTcontractions utérines ↑ les taux plasmatiques à l'OT --> feedback (+).
Régulation de l'AVP (2)- Régulation osmotique: très sensible, via osmorécepteurs dans l'hypothalamus
- Régulation hémodynamique: si ↓volémie, (-) sensible, via barorécepteurs artériels
Inhibiteur de l'AVPAlcool --> déshydratation.
Stimulateurs de l'AVPDouleur, émotion, stress, exercice physique (excès: hyponatrémie, dilution des cell. !)
memorize

Physiopathologie

MaladiesDéfinitionCausesTraitement
Diabète insipide centralproduction insuffisante d'AVP par atteinte de l'hypothalamus, de la tige pituitaire ou de l'hypophyse postérieure- idiopathique
- chirurgie hypophysaire ou traumatisme crânien
- maladies systémiques ou tumeurs
Desmopressine: analogue de l'ADH, antidiurétique sans activité vasopressive
Diabète insipide néphrogèneProduction d'AVP suffisante mais résistance de la part du rein.- Mutation (récessive, liée au X) du récepteur V2
- Mutation du gène AQP2 (autosomale)
??
Syndrome de sécrétion inapproprié d'ADHOrganisme inondé d'ADH: rétention d'eau, hyponatrémie par dilution, nausées, vomissements, asthénie, céphalées, confusionEx du cancer du poumon??
memorize