Create
Learn
Share

Uro-néphro - Nephro adulte

rename
jsl83's version from 2018-01-15 12:43

Traitement des glomérulonéphrites

PathologieTypeTraitement
GN post-streptoGNA* Enfants : diurétiques, antihypertenseurs, régime désodé --> bonne résolution en quelques semaines
* Adultes : 1/4 des cas évolution rapide vers l'IR --> immunosuppresseurs --> risque d'HTA et/ou microhématurie chroniques
Syndrome de GoodpastureGN sub-aiguë type I* Médrol
* Cyclophosphamide
* Plasmaphérèse
GN à complexes immunsGN sub-aiguë type II* Selon la cause
* Parfois immunosupresseur idem type I
Vasculite (Wegener, Churg-Strauss)GN sub-aiguë type III* Traitement d'attaque : solumédrol puis médrol per os puis cyclophosphamide (6 mois)
* Traitement de fond : prednisolone + azathioprine
SNLGMGN primaire chronique sans hématurie* Première ligne : cortisone (rémission dans 75 % des cas chez l'adulte)
* Deuxième ligne : cyclophosphamide ou cyclosporine/tacrolimus
NB : la réponse au traitement dépend de l'âge (enfant = plus rapide)
HSFGN primaire chronique sans hématurieIdem SNLGM mais moins efficace --> cortico-résistance et IRC plus fréquentes
GEMGN primaire chronique sans hématurie* En général : traitement symptomatique, régime désodé, IEC et diurétique
* Si évolution défavorable : stéroïdes + cytotoxiques, parfois rituximab
GNIgAGN primaire chronique avec hématurie* En général : traitement symptomatique, régime désodé, IEC et diurétique
* Si évolution défavorable : stéroïdes et parfois immunosuppresseurs (efficacité non prouvée)
Glomérulonéphrite lupiqueGN systémique chronique* Immunosuppresseurs (cyclophosphamide ou MMF)
* Corticoïdes
Amylose rénaleGN systémique chroniqueSelon la cause
Néphropathie diabétiqueGN systémique chronique* Contrôle de la glycémie
* Contrôle de la TA et de la protéinurie par IEC/sartans (1e ligne) ou diurétiques/antagonistes calciques (2e ligne) --> viser < 130/80 mmHg
memorize

Protéinurie, hématurie

P = protéinurie ; µH = microhématurie ; MH = macrohématurie
PathologieCaractéristiques
GNAP = légère
µH = 100 %
MH = 70 %
GNSAP = 100 %
µH = 100 %
MH = ??
SNLGMP = majeure et sélective (albumine)
µH = 0 %
MH = 0 %
HSMP = 50 % de syndrome néphrotique
µH = 0 %
MH = 0 %
GEMP = sévère, 80 % de syndrome néphrotique
µH = 30 %
MH = 0 %
GNIgAP = modérée
µH = 100 %
MH = 50 %
memorize

Divers, un peu de tout en vrac

CaractéristiquePathologie
Première cause de syndrome néphrotique chez l'enfantSNLGM
Protéinurie sélective b2-microglobulineTubulopathie proximale
Protéinurie sélective albumineSNLGM
Première cause de GNC non-hématurique chez l'adulteGEM
GNC la plus fréquenteGNIgA
GN avec altération de l'état général chez une femme jeunePenser au LED !
Diminution des AQP2* Lithium
* Hypercalcémie
Crise de goutte chez l'enfantMutation de l'uromoduline --> hyperuricémie précoce
Éosinophilie* NIA médicamenteuse
* Embole de cholestérol
Lombalgie, hématurie macroscopique, LDH > 500-1.000Penser à l'infarctus rénal
Première urgence dans les maladies rénalesSyndrome de Goodpasture (à cause de l'anurie)
LDH, CPK et AST augmentéesCrush syndrome
Forte fièvre suivie de troubles visuelsInfection à Hantavirus
IRA avec Na+ urinaire < 10 et osmolarité > 500IRA pré-rénale
IRA avec Na+ urinaire > 20 et osmolarité < 350IRA sur NTA
Hématurie < 20 ans (causes fréquentes)GNA, GNIgA, syndrome d'Alport
Hématurie de 20 à 50 ans (causes fréquentes)* Cystites
* Lithiases
Hématurie > 50 ansCancers (vessie, prostate, rein)
Top-3 des causes d'IR chez l'enfant* Anomalies congénitales
* Causes héréditaires (polykystose, néphronophtise, Alport…)
* Glomérulopathies
Top-3 des causes d'hématurie chez l'enfant* Hypercalciurie
* GNIgA
* Syndrome d'Alport
Première cause d'IRA chez l'enfantSHU post-diarrhéique
Médicaments pouvant provoquer une NIAAntibiotiques (beta-lactames, quinolones)
AINS
Diurétiques
Allopurinol
IPP
memorize

Recent badges