Create
Learn
Share

Uro Nephro 1

rename
kittykenza's version from 2017-12-22 19:16

Pathologies et Symptômes

Question Answer
Hypertrophie bénigne de la prostateObstructifs (dysurie, miction par regorgemet, jet faible) ; Irritatifs (Pollakiurie, nycturie, incontinence d'urgence, impériosité) ; +/- hématurie, infection urinaire récidivante
Sténose de l'artère rénaleIRA si bilatéral + IEC ; IRC ; HTA ; OAP si rein unique
Purpura Thrombotique Thrombocytopénique Anémie hémolytique, schizocyte, thrombopénie, purpura, atteinte SNC et rénale
Syndrome Hémolytique UrémiqueAtteinte rénale ++, post-diarrhéique
Néphroangiosclérose maligne, HTA maligneHTA rapidement progressive, sévère + Fatigue + Amaigrissement, douleurs abdominales, céphalées et parfois décompensation cardiaque.
Occlusion de l'artère rénale (embole, athérome)Hématurie (micro ou macroscopique), lombalgie aiguë
Pré-EclampsieHTA mesurée > deux fois dans la grossesse, avec protéinurie.
Emboles de cholestérolPeau mal vascularisée, réseau veineux apparent, fond d'oeil -> on voit des emboles.
Hydronéphrosesouvent asymptomatique, éventuellement douleur et infections urinaire chez le jeune adulte qui boit +++ bière.
Syndrome de Jonction pyélo-urétéralDouleurs ou/et vomissements chez l'enfant, pus/ sang dans les urines.
Reflux Vésico-UrétéralInfections urinaires récidivantes chez l'enfant mais douleurs lombaires lors de la miction chez l'adulte !
VaricocèleLourdeur, gène scrotale chez l'adolescent surtout.
Oedème Idiopathique du ScrotumOedème uni ou bilatéral, souvent étendu au périnée. Prurit. Apyrexie.
Torsion TesticulaireDouleur intense, brutale, testicule ascensionnel, vomissements et nausées.
Torsion hydatide de MorgagniDouleur plus vers le pôle supérieur du testicule, blue dot sign, testicule en place.
Orchi-épididymiteDouleur progressive (1-2 jours avant de consulter) , fièvre.
Méga-uretèreDécouverte chez l'adulte, fortuite à l'écho car asymptomatique ou alors calculs, infection urinaire, DAN, fièvre)
UrétérocèleDAN, infections urinaires, ectopique. Prolapsus, CCN ou douleur abdominale sont rares.
Uretère ectopique garçon ./ filleabouchement dans les vésicules séminales -> dilatation + rein dysplasique ectopique / abouchement dans le vagin ou l'urètre
Valve de l'urètre postérieur, DANVessie épaissie, oligohydramnios, reins et uretère dilatés +/- symétriquement (urétérohydronéphrose), dilatation urètre postérieur
Valve de l'urètre postérieur, DNNDétresse respiratoire, Septicémie, Ascite, masse abdominale
Valve de l'urètre postérieur, jeune enfantSepticémie, troubles électrolytiques, déshydratation
Valve de l'urètre postérieur, enfantinfections urinaires, incontinence urinaire, jet faible
Complexe Exstrophie-EpispadeExstrophie cloacale + Exstrophie vésicale + Epispade à la naissance.
HypospadeHypoplasie de la partie ventrale, défaut de fermeture de l'urètre, division des corps caverneux.
Traumatisme testiculaireDouleur testiculaire, ressemble en apparence à un hydrocèle sauf qu'il y a du san -> hématocèle.
memorize

Autres données à retenir

Question Answer
Lombalgie aiguë chez >70 ansInfarctus rénal >> CCN
Lombalgie aiguë chez jeune CCN comme premier diagnostic
HTA maligne, signe biologiques Augmentation LDH, diminution haptoglobine
Emboles de cholestérol, signes biologiqueschez >50 % des patients on a une éosinophilie / Diminution du taux sérique de complément C3 parfois.
HTA chez la femme enceinte, étiologie ?Pré-existante, Pré éclampsie, ou gestationnelle
HTA chez femme enceinte, traitement ?Pas d'IEC, pas de sartans !
Facteurs favorisants HTA chez la femme enceintePrimiparité, Obésité, Géméllarité
3 conditions pour que la grossesse soit autorisée en cas de Néphropathies pré-existante1) Protéinurie < 1g/ 24h 2) Créatininémie <1,4 mg/ dL 3) HTA contrôlée par médicaments non IEC, non Sartans
3 contre-indications absolues à la grossesse si néphropathie pré-existante1) HTA sévère non contrôlée 2) Protéinurie > 3g/24h. 3) Créatininémie > 3mg/ dL
Pathologies urologiques dues à des anomalies chromosomiquesTurner (rein en fer à cheval, duplication) ; Trisomie 13 et 18 ( rein kystique, ectopie rénale, hydronéphrose, duplication)
Indication d'ablation de rein quand dysplasie multikystique*Ectopie d'implantation avec dilatation des vésicules séminales ou écoulement vaginal *Hypertension Artérielle *Reflux vésico-urétéral associé
Enurésie de type 1Nocturne monosymptomatique avec polyurie
Enurésie type 2liée à une dysfonctionnement vésico-sphinctérien
Enurésie type 3causée par troubles psychiatriques (très rare !)
Enurésie type 4nocturne monosymptomatique idiopathique.
Quel est le risque des antidépresseurs tricycliques chez l'enfant énurétique ?SURDOSAGE MORTEL, à éviter
memorize

Chez l'enfant

Question Answer
Oligohydramnios<P5 -> insuffisance rénale, mauvais pronostic
Polyhydramnios > P95 -> Polyurie foetale, atrésie oesophagienne...
DFG adulteatteint à 2 ans
DFG Première semaine de vie20-30 mL / min/1,73m2
DFG < 6 mois30-60 mL / min/1,73m2
DFG 6 mois75 mL / min/1,73m2
DFG 12 mois85 mL / min/1,73m2
DFG >2ans90-120 mL / min/1,73m2
Insuffisance rénale chronique de 0 à 4 moisDFG < 16 mL/min/1,73 m2 ou > 1mg / dL
Insuffisance rénale chronique de 5 à 12 moisDFG <35 mL / min/1,73m2
Formule de SchwartzConstante x taille en cm / créatinine en mg/dL
Créatininémie Nouveau-né0,3 -1 mg/dL
Créatininémie 1- 8 mois0,25 mg/dL
Créatininémie 2 ans0,3 mg/dL
Créatininémie 6 ans0,4 mg/dL
Créatininémie 9 ans0,5 mg/dL
Créatininémie 12 ans0,6 mg/dL
Créatininémie > 15 ans formule de Scwartz, différence fille garçon.
Protéinurie normale si <2 ans<0,5 mg/mg Up /c
Protéinurie normale si > 2 ans > 0,2 mg/mg Up/c
memorize