Create
Learn
Share

Tuyaux bactério (1)

rename
kittykenza's version from 2017-01-20 00:27

Liens utiles

Deuxième partie des tuyaux: Tuyaux bacterio (2)
Patholgies et traitements des bactéries: Principales bacteries
Traitements bactéries et virus: Microbio - traitements
Caractéristiques et pathologies des virus: Viro

Citer…

QuestionRéponse
Espèces bactériennes pathogènes à portage nasalStaphylococcus aureus, Streptococcus pneumoniae, Corynebacterium diphteriae, Hemophilius influenzae
Deux conditions prédisposant à l'endocarditeProthèse valvulaire — lésion valvulaire (par exemple suite à rhumatisme articulaire aigu post-streptococcique)
Bactérie pouvant causer une péricarditeBorrelia burgdorferi
Conseils à une femme enceinte pour éviter toxoplasmoseNoyer son chat — éviter viande crue et crudités
Diagnostic toxoplasmoseSérologie, PCR
2 patho les plus fréquentes pour Chlamydia trachomatisTrachome (infection oculaire) — MST: infections génitales (uréthrite, salpingite, cervicite) ou lymphogranulomatose vénérienne
2 patho de H. pyloriGastrite antrale — ulcère duodénal
2 protozoaires infectant tube digestif + pathologieEntamoeba histolytica = dysenterie amibienne — Giardia intestinalis = troubles intestinaux (douleur épigastrique, perte de poids, déshydratation, diarrhée)
Mode de transmission de Trypanosoma bruceiiPiqûre par la mouche Tsé-tsé (glossina palpalis ou glossina morsitans)
2 bactéries auxquelles sont exposés les fermiersBacillus anthracis — Brucella Melitensis
memorize

Citer…

QuestionRéponse
Piqûre dans les fesses d'un diabétique, que faut-il craindre ?C. perfringens (nécrose gazeuse) ou S. aureus (impetigo, furoncle, anthrax)
2 modes de contamination de la toxoplasmoseContamination directe (oocystes du chat) — ingestion de viandes crues (kystes)
3 bactéries "mangeuses de chair"S. pyogenes (fasciite nécrosante) — C. perfringens (nécrose gazeuse) — Aeromonas hydrophila (fasciite nécrosante)
1e cause d'infection urinaireE. coli
Principale complication de la gonorrhéeSalpingite (stérilité)
4 facteurs de risque des infections nosocomialesImmunité affaiblie (compromized host) — portes d'entrée anormales (plaies, cathéters…) — pression antibiotique — multi-disciplinarité (bcp de personnes en contact, nombre important d'examens…)
Groupes à risque pour légionelloseFumeurs — pathologie sous-jacente (diabète, cancer, alcoolisme…) — immunodépression (greffe, leucémie, HIV, âge…)
Facteurs de risque des infections urinairesGrossesse — hypertrophie prostatique — calculs rénaux — tumeurs — rétrécissements des voies urinaires — certains groupes sanguins — certains HLA — sonde urinaire
Sérotypes de Salmonella responsables de la fièvre typhoïdeSalmonella typhi — S. paratyphi A, B, C
Sérotypes de Salmonella responsables de gastro-entériteS. typhimurium — S. enteritidis
memorize

Citer…

QuestionRéponse
Marqueurs des méningitesLymphocytes +++ (méningite virale) — neutrophiles +++ (méningite bactérienne)
Principal facteur de risques de la gangrène gazeuseMauvaise irrigation sanguine lors d'une plaie, escarre…
Causes possibles d'endocarditeStreptocoques buccaux, staphylocoques, entérocoques, germes à croissance lente… (Exemples: S. pneumoniaie — S. mutans — S. oralis — S. sanguis — S. mitis — C. canimorsus…)
Bactéries impliquées dans les méningites néonatalesE. coli — S. agalactiae — L. monocytogenes
Bactéries impliquées dans les toxi-infections alimentairesS. aureus — C. botulinum — C. perfringens — B. cereus
Causes de recrudescence de la tuberculoseImmunodépression (SIDA) — souches résistantes — paupérisation — transhumances
Stades de la syphilis(1) Chancre des organes génitaux (2) Roséole cutanée et muqueuse (3) Gommes syphilitiques (lésions profondes vasculaires et viscérales) (4) Tabès = localisation nerveuse (paralysie générale)
Lieu d'action de Giardia intestinalisLectines spécifiques pour la muqueuse du duodénum
Lieu d'action d'Entamoeba histolyticaCôlon
Bactérie la plus fréquente en portage nasal asymptomatiqueS. aureus
memorize

Citer…

QuestionRéponse
Antibiotique à donner sur morsure de chat avec œdème douloureux et lymphangitePénicilline (Pasteurella multocida)
Forme de méningite la plus graveMéningite purulente due à H. influenzae
Principal tueur bactérien des pays occidentauxS. pneumoniae
Principal tueur bactérien dans le mondeMycobacterium tuberculosis
2 principales causes d'infection nosocomiale(1) E. coli (40 à 50 % des infections à l'hôpital) — (2) S. aureus
Première cause de diarrhée nosocomialeC. difficile
Moyens de diagnostiquer le ver solitaireProglottis dans le slip — œufs et éosinophilie au microscope
3 spirochètesLeptospira — Borrelia — Treponema
3 espèces sensibles à la tétracyclineBrucella melitensis — Mycoplasma pneumoniae — Chlamydia trachomatis
memorize

Expliquer…

QuestionRéponse
Pneumocoque, pourquoi + de résistance à la pénicilline dans les otites moyennes aiguës que dans les méningites et pneumonies ?Grande variabilité antigénique de S. pneumoniae
Espèce principale infections sur prothèses + 3 facteurs expliquantStaphylococcus epidermidis — slime, adhésine, bactérie abondante sur la peau (multiplication rapide et résistances aux AB)
Faut-il donner des AB pour une toxi-infection alimentaire et pourquoi ?Non car il y a résolution spontanée en 24 heures et ce sont des toxines qui créent les symptômes.
Pourquoi n'y a-t-il pas de vaccin contre le méningocoque b ?Similitude avec un antigène humain, donc très peu immunogène.
Cycle de la MalariaMoustique infecté — piqûre — sporozoïtes dans les hépatocytes — schizonte éclate — mérozoïtes dans le sang (pic de température) — schizonte érythrocytaire — GR éclate — mérozoïtes (pic de température) — trophozoïtes (gamètes mâle et femelle) — avalés par moustique — oocyste (muqueuse digestive) — sporozoïte (glandes salivaires)
Que faire obligatoirement en cas de méningite à méningocoque ?Prophylaxie antibiotique (one-shot) pour toutes les personnes en contact (fluoroquinolones pour les adultes / rifampicine our les enfants)
Quand ne pas faire de prévention pour toxoplasmose chez une femme enceinte ?Si elle est immunisée.
À quoi est due la résistance à la phagocytose de nombreuses bactéries ?À la présence d'une capsule polysaccharidique
Pourquoi Schistosoma est-il important ?C'est un problème majeur à l'échelle du globe (250 millions de personnes concernées), même si c'est essentiellement dans les régions (sub)tropicales.
Cycle de reproduction de SchistosomaMollusques contaminés en eau douce — larves pénétrant par la moindre blessure — passage dans le sang — poumon, foie — maturation en forme adulte — gros vaisseaux hépatiques ou vésicaux — ponte dans la muqueuse colique ou vésicale — œufs dans les matières fécales — contamination des mollusques
À quoi sont dus les saignements et la sclérose de la bilharzioseLes œufs dans la muqueuse colique ou vésicale ont des éperons acérés.
Pathologie et traitement des filairesLe ver se balade sous la peau, dans les tissus conjonctifs (yeux avec risque de cécité), le sang — obstruction du circuit lymphatique — œdèmes impressionnants (éléphantiasis) — traitement = extraction du parasite
memorize

Définir…

TermeDéfinition
Gastro-entériteSyndrome gastrointestinal comportant des nausées, vomissements, diarrhée et douleurs abdominales.
DysenterieAtteinte inflammatoire du tractus gastrointestinal associé à la présence de sang et/ou pus dans les matières fécales et accompagnée de fièvres et de douleurs abdominales (généralement atteinte du côlon).
EntérocoliteInflammation concernant à la fois la muqueuse du côlon et celles de l'intestin grêle.
PrévalenceNombre d'infections à un moment déterminé dans une population donnée.
IncidenceNombre de nouveaux cas d'infection dans une population donnée, sur une période donnée.
memorize

Citez la principale espèce microbienne impliquée dans…

PathologieBactérie
Carie dentaireS. mutans
CystiteE. coli
Épiglotite aiguëHaemophilius influenza
ScarlatineS. pyogenes
DysenterieShigella dysenteriae (n°1) — Entamoeba histolytica (dysenterie amibienne)
Érythème chronique migrantBorrelia burgdorferi
Adénite mésentérique + syndrome pseudoappendiculaireYersinia pseudotuberculosis
Colite pseudo-membraneuse (+ toxines)C. difficile — toxines A et B
TuristaE.T.E.C (entéro-toxinogène E. Coli)
Ulcère gastro-duodénalHelicobacter pylori
Gangrène gazeuseClostridium perfringens
Portage cutané et nasal typiqueS. aureus
Pneumonie atypique primitiveMycoplasma pneumoniae
Infection nosocomiale après chirurgie intestinaleS. aureus — entérobactéries
SyphilisTreponema pallidum
ToxoplasmoseToxoplasma gondii
Gastro-entériteCampylobacter jejuni
Morsure de chatPasteurella multocida
Morsure de chienCapnocytophaga canimorsus
Cat scratch diseaseBartonella henselae
MalariaPlasmodium (P. vivax, P. ovale, P. falciparum, P. Malariae)
Maladie de LymeBorrelia burgdorferi
Méningite purulenteH. influenzae (méningite très grave !)
Méningite chez l'adulte (1e cause)Streptococcus pneumoniae (2e cause chez l'enfant)
Méningite chez le nouveau-néS. agalactiae
Pneumonie lobaire aiguëStreptococcus pneumoniae
TuberculoseMycobacterium tuberculosis
BilharzioseSchistosoma
Ver solitaireTaenia solium ou Taenia saginata
Distomatose hépatiqueFasciola hepatica (= douve hépatique)
BrucelloseBrucella melitensis
CoquelucheBordetella pertusis
PyélonéphriteE. coli
Abcès périnéphrétiquesStaphylococcus aureus — Mycobacterium tuberculosis
memorize