Create
Learn
Share

Tome II

rename
pudupawu's version from 2017-01-09 17:01

Chapitre 1. Communication intercellulaire

Modalités de la communication intercellulaire

Question Answer
Citer les 4 modalités- communication génétique,
- communication intercellulaire directe par jonctions perméables,
- reconnaissance du soi,
- communication par molécules sécrétées dans le milieu ambiant
Communication génétiqueverticale (hérédité) ou horizontale (entre cellules d'une même génération)
Communication intercellulaire directe par jct perméablescommunication directe entre les cytoplasmes des cellules voisines, par accolement étanche de leurs mb plasmiques
Reconnaissance du soigrâce aux glycoprotéines et aux glycolipides à la surface externe des mb, déterminant:
- la spécificité antigénique des cellules
- phénomènes de reconnaissance et d'adhésion cellulaires lors de la morphogenèse
memorize

Communication par exocytose contrôlée

Question Answer
Mode autocrineauto régulation: récepteur sur mb plasmique de la cellule d'origine
Mode paracrinerécepteur sur/dans les cellules voisines
Mode endocrinerécepteur à distance, messager (hormone) passe par circulation sanguine
Transmission synaptique - définition selon 3 caractéristiques- exocytose du messager (= NM), le long ou à l'extrémité du prolongement d'une cellule nerveuse
- récepteur dans la mb plasmique d'une cellule située à très courte distance
- NM diffuse dans un espace restreint: l'info n'est destinée qu'à une seule cellule
memorize

Communication par diffusion de molécules liposolubles

Question Answer
NO - 4 caractéristiques- gaz de la famille des radicaux libres
- se combine avec l'oxygène pour former du NO2
- produit par les cellules endothéliales, il provoque le relâchement des cellules musculaires lisses
- messager paracrine dans tous les tissus
NO - synthèseL-arginine --> L-citruline + NO. Enzyme = NO synthase, Cofacteur = NADPH
NO-synthases - trois formesNOSe endotheliums vasculaires (Ca sensible), NOSb brain (Ca sensible), NOSi inductive (réaction inflammatoire)
Mécanisme de relaxation du muscle lisse par NO
(6 étapes)
1) Liaison agoniste à son récepteur (à la surface de la cellule endothéliale)
2) Activation du canal Ca2+ --> [Ca2+]i augmente
3) Complexe Ca-calmoduline formé active synthèse de NO
4) Diffusion du NO dans la cellule musculaire lisse:nitrosylation de l'hème ferreux dans le GCS, qui l'active
5) Production de cGMP àpd de GTP
6) Diminution de Ca2+ intracellulaire = relaxation
memorize

Chapitre 2. Communication intercellulaire directe par jonctions perméables

Question Answer
Facteurs qui contrôlent l'activité des jonctions GAP ? (7)
(+ expliquer vite fait les + importants)
1) Contrôle génétique
2) Canaux homologues et hétérologues
--> hétérologues = permet les flux unidirectionnels spécifiques
3) Calcium
--> lésion cellulaire = [Ca2+] i augmente jsqà des valeurs non physiologiques = fermeture des GAPj
4) pH
5) AMPcyclique
--> augmente nbre de GAPj
--> diminue le courant des GAP par activation de la PKA
6) Potentiel de membrane
7) Facteurs hormonaux
--> Parturition = taux de progestérone diminue = activation GAPj = contraction synchrone du myomètre
memorize

Chapitre 3. Propriétés électriques des cellules

Chapitre 4. Potentiel de membrane au repos

Chapitre 5. Potentiel d'action

Question Answer
Dérivation intracellulaire - rôlerenseigne sur le potentiel transmembranaire et ses changements éventuels dans une seule cellule.
Dérivation extracellulaire - rôlerenseigne sur les évènements électriques se produisant simultanément sous les deux électrodes
Comment est le PA en DI ?c'est une réponse tout-ou-rien
Comment est le PA en DE ?PA monophasique, biphasique ou triphasique --> propagation
Feed-back positifDépolarisation --> augmentation GNa --> Entrée de Na+ --> Dépolarisation
Feed-back négatifDépolarisation --> augmentation GK --> Sortie de K+ --> Repolarisation
Que nous apprend le voltage-clamp sur le mécanisme d'action ?le voltage-clamp nous permet de mesurer directement les variations des conductances lors du PA, ce qui permet d'expliquer la théorie ionique du PA (double boucle de feed-back)
memorize

Caractéristiques du PA

Question Answer
Forme - 4 caractéristiques- Phase initiale de potentiel de pointe = dépolarisation fugace de 100-150 mV
- inversion de la polarité de la membrane
- overshoot de +30 à +50 mV
- phase de repolarisation variable (plateau, rapide, PPSE ou PPSI, potentiels consécutifs)
AmplitudePA = phénomène tout ou rien (apparaît àpd d'un seuil d'excitation, échappe aux évènements qui l'ont produit, disparaît dès la baisse du stimulus)
DéclenchementCourant sortant dépolarisant la membrane jsqu'au seuil d'excitation
Propagation - 4 caractéristiques- se propage dans toutes les parties excitables de la cell.
- conserve forme et amplitude
- pas de décrément ni de déformation
- la membrane peut régénérer le PA
memorize

Genèse du PA

Question Answer
1)dépolarisations de faible intensité se propageant électrotoniquement
2)apd d'une certaine intensité: retard à la repolarisation ca réponse locale (augmentation Gna, feed back positif)
3)intensité un peu plus élevée (seuil): PA, overshoot, propagation
4)une nouvelle augmentation de l'intensité du stimulus = PA apparaît plus tôt, sans changer forme ni amplitude
memorize

Chapitre 6. Déclenchement du PA: Excitabilité

Question Answer
Réponse graduée - 3 caractéristiques1) réponse croît en fonction de l'intensité de l'excitant
2) graduée car recrute un nb croissant de fibres, dont le seuil d'excitation est différent.
3) réponse maximale et permanente quand l'excitant atteint le seuil d'excitation de toutes les fibres.
Sommation temporelle (1) et spatiale (2)après un stimulus inefficace (choc conditionnant), un 2e stimuli (choc test) s'additionne au premier s'ils sont proches dans le temps (1) ou dans l'espace (2).
Période réfractaire absolue =période où l'excitabilité est nulle après un stimulus efficace, car le canal Na+ est inactivé
Période réfractaire relative =période après la PRA où on peut avoir un PA car on réduit l'inactivation de GNa et on permet le retour de GK vers la valeur de repos
Période supernormale =période de dépolarisation prolongée car l'inactivation de GNa n'a pas complètement disparu
Période subnormale =période d'hyperpolarisation car GK est ouvert
memorize

Chapitre 7. Récepteurs sensoriels

Question Answer
Accommodation nerveuse =la fibre nerveuse s'oppose à l'effet excitant du passage du courant en augmentant son intensité-seuil au plus la durée d'application du stimulus est élevée
Accommodation sensorielle =réduction progressive de la fréquence des PA dans une fibre sensitive (organe sensoriel) au plus la durée d'application du stimulus est élevée
Cause de l'accommodation nerveusel'inactivation de GNa suite à la dépolarisation prolongée
Causes (2) de l'accommodation sensorielle1) potentiel de récepteur diminue --> inactivation spontanée du potentiel générateur
2) accommodation nerveuse
Potentiel de récepteur = (citer les 5 caractéristiques le définissant)1) légère dépolarisation suite à un stimulus opéré sur un récepteur sensoriel
2) pas de période réfractaire
3) pas inhibable par des drogues communes
4) propagation électrotonique
5) dû à des changements locaux de la conductance des cations, avec une petite spécificité pour le Na+
memorize

Chapitre 8. Conduction de l'influx nerveux

Question Answer
Les courants locaux ont deux directions - lesquelles ? et pourquoi ?1) du repos (+) vers actif (-) en extracellulaire
2) de l'actif (+) vers le repos (-) en intracellulaire
Cause = entrée de Na+ dans l'axone
Repolarisation de la membrane suite à un PA dû à ?ouverture retardée des VOC K+, laissant sortir les K+
Conduction saltatoire - expliquergaine de myéline isole l'axone et les courants locaux sont peu atténués lors de leur traversée membranaire. Aux nœuds de Ranvier, il n'y a pas de gaine de myéline: c'est là qu'a lieu la régénération du PA. Propagation saltatoire car PA saute d'un NR à un autre.
Diminution de la résistance externe provoquel'accélération de la propagation de l'influx nerveux
Relation entre diamètre et vitesse de propagation d'un fibre nerveuse?+ c'est large, mieux ça conduit (+ vite)
memorize

Chapitre 9. Bases de la transmission du message nerveux

Question Answer
Transmission chimique - expérience de Loewile liquide de perfusion s'écoulant d'un cœur dont on a stimulé le nerf vague (donneur), inhibe les contractions d'un autre cœur (receveur) dont le nerf n'a pas été excité. En revanche, le liquide de perfusion s'écoulant d'un cœur dont le vague n'a pas été stimulé, reste sans effet sur le cœur receveur. La stimulation vagale libère donc une substance spécifique qui véhicule l'information sous forme chimique.
Types de synapses (4) citer1) neuro-neuroniques du SNC et des ggl. végétatifs
2) neuromusculaires des mm. striés
3) neuro-effectrices du SNA
4) jonctions entre récepteurs sensoriels et fibres nerveuses afférentes
Ephapse transmission électrotonique, qui repose sur le bouclage des courants locaux à travers les membranes contiguës, lorsque les cellules sont séparées par une couche très mince de liquide extracellulaire.
memorize

Neuromédiateurs

Question Answer
Définition - 5 critères1) Présence d'enzymes catalysant la synthèse de X dans l'élément pré-synaptique
2) Libération de X dans la fente synaptique, par l'entrée de Ca2+ extracellulaire dans l'élément pré-synaptique
3) L'application exogène de X sur l'élément post-synaptique doit imiter les effets de la transmission naturelle
4) Les effets de X doivent être modifiables par les mêmes agents pharmacologiques que ceux du NM
5) Inactivation de X selon un mécanisme spécifique (recapture/destruction) dans la synapse envisagée
Nature chimique - 3 types1) Type I = acides aminés
2) Type II = amines et purines
3) Type III = peptides
NM de type I - 3 caractéristiques1) 90% de la transmission nerveuse dans le SNC
2) surtout la transmission très rapide
3) dans le cerveau à des [ ] mM
NM de type II - 2 caractéristiques1) surtout transmission plus lente et neuromodulation
2) dans le cerveau à des [ ] 10^-6M
NM de type III - 3 caractéristiques1) surtout dans la neuromodulation
2) agissent sur des récepteurs plutôt que des sites synaptiques
3) à des [ ] nanomolaire au µmolaire.
NM de type I - 3 exemplesGlutamate, aspartate, GABA
NM de type II - 6 exemplesATP, Ach, Dopamine, Noradrénaline, Adrénaline, Adénosine
Synthèse NM de types I et II1) synthèse des enzymes par RER, vont dans le Golgi, puis dans l'élément pré-synaptique
2) synthèse de NM localement
Synthèse NM de type III1) synthèse des enzymes par RER et synthèse des NM direct dans le noyau
2) transport des vésicules chargées de NM jusqu'à l'élément pré-synaptique
StockageVésicules: contre transport NM-H+
Libération du contenu des vésiculesLibération quantique (libération de quanta de NM) et PPM miniatures
Grandes vésicules à noyau dense - contenules NM peptidiques (III)
Petites vésicules synaptiques - contenules NM non peptidiques
Potentiels de plaque motrice miniatures - définition (5 items)Petites dépolarisations:
- spontanées
- aléatoires
- d'amplitude variable
- de courte durée
- attribuées à la libération d'un quantum de NM
memorize

Chapitre 10. Physiologie de la synapse

Propriétés physiologiques communes des synapses

Question Answer
Citer1) délai synaptique ; 2) conduction irréciproque ou unidirectionnelle ; 3) réponses post-synaptiques ; 4) sensibilité à l'anoxie et à la fatigabilité ; 5) sensibilité pharmacologique
Délai synaptiquetemps (de 0,5 msec à 1s) requis pour que le NM soit libéré, atteigne les récepteurs et exerce son action.
Conduction irréciproqueles synapses ne permettent le passage de l'influx que dans la direction pré vers post - synaptique.
Réponses post-synaptiquesl'influx nerveux peut entraîner deux types de réponses post-synaptiques: PPSE (excitation) ou PPSI (inhibition).
Sensibilité à l'anoxie et à la fatigabilitél'anoxie supprime le passage de l'influx à la synapse, et la fatigabilité c'est lorsqu'une activité intense épuise partiellement les vésicules.
Sensibilité pharmacologique (3 exemples)- Curare inhibe transmission neuro-musculaire striée ;
- Atropine bloque neuro-effcteurs parasympathiques ;
- Nicotine excite d'abord la JNM et les ggl sympathiques, et les inhibe ensuite.
memorize

Les trois fonctions des neuromédiateurs

Question Answer
Citer les trois fonction des NMneurotransmission, neuromodulation, neurhormones.
Neurotransmission véhiculer le message nerveux, arrivant dans l'élément pré-synaptique, jusqu'à une nouvelle cellule, nerveuse ou non (neurotransmission)
Neurotransmetteurs - que type de NMtype I ou II, agissant directement sur les sites post-synaptiques
Neuromodulationmodifier l'efficacité de la synapse en fonction de son activité.
Neurhormones - mode d'action- liaison des NM à des récepteurs situés à distance de l'endroit de libération
- effets: imitation de l'innervation ou régulation
Neuromodulateurs - mode d'action- au repos, la synapse a une caractéristique de départ; sa sollicitation répétée libère des NM qui modifient la grandeur de la réponse produite par le NT
- effets: amplification ou réduction de la réponse post-synaptique
- se fixent à des récepteurs différents (pas ceux de la neurotransmission) à la fois pré et post synaptiques.
Neurohormones - quel type de NMtype III parfois type II
Neuromodulateurs - quel type de NMtype I, II, ou III
memorize

Réponses électriques postsynaptiques

Question Answer
PPSEdépolarisation excitatrice due à l'activation, par le NT, de récepteurs ionotropes spécifiques aux cations (Na+, K+, Ca2+)
PPSIhyperpolarisation inhibitrice due à l'activation de conductances spécifiques au Cl- ou au K+, par le NT
PPM - genèseproduit lorsque l'Ach libérée par la terminaison axonale active les récepteurs nicotiniques de la mb postsynaptique
PPM - définitionréponse locale: dépolarisation électrotonique à ascension rapide, puis décroissant progressivement
PPM - fonctiondépolariser la région de la plaque motrice jusqu'au niveau seuil de déclenchement du PA dans la cellule musculaire.
Pourquoi la réponse est de 1 pour 1 dans la plaque motrice ?la forte densité des récepteurs nicotiniques et le nb élevé de vésicules d'ACh font que le seuil du PA est atteint à chaque stimulation: 1 PA pré-synaptique = 1 PA post synaptique
memorize