Create
Learn
Share

Timary - stress et motivation

rename
baharicot's version from 2017-01-14 08:57

La motivation

Question Answer
Types de motivations1) internes /externes, 2) nature / force, 3) liées à des facteurs biologiques /culturels
Définitionforce motrice qui stimule les comportements.
Buts de la motivation selon une perspective évolutionniste- maximiser la survie, la reproduction et la survie des proches
- limiter la consanguinité
- maintenir l'homéostasie (= conduites complexes en vue du maintien d'une stabilité du corps)
Motivation selon une perspective psychodynamique- motivation = origine animale, due à des états de tension internes ou de pulsions
- pulsions de vie = libido
- pulsion de mort = force motivationnelle fondamentale d'agressivité
- besoin d'établir des relations avec les autres
- besoin d'estime de soi
- boucle de la motivation: désirs comblés = diminués en intensité
- caractère inconscient des motivations
Motivation selon une perspective behavioriste- pulsions = facteurs de motivation: la création d’un état de tension, désagréable → comportement
réduction de la tension = renforcement
- pulsions acquises selon les principes du conditionnement
- perspective limitée: tout n'est pas explicable par la réduction de tension
- rôles de stimuli extérieurs, qui activent les pulsions
- n'explique pas les motivations à créer de la stimulation pour éviter l'ennui
Motivation selon une perspective cognitive- motivations liées à l'éduction = création de buts
- modèle de la fixation des buts
- buts conscients règlent la majorité des comportements
- modèle attentes / valeurs: valeur attribuée au but vs la chance de l'atteindre.
Conditions de la motivation selon la perspective cognitive- écart entre possession et désir
- info sur les progrès réalisés (feed back, p/r aux buts précis)
- croire en sa capacité d'atteindre le but
- buts assez élevés
- relation forte au but
Motivation - hiérarchie des besoins- base = physiologique
- sécurité
- amour ou appartenance
- estime de soi et des autres
- sommet = réalisation de soi
memorize

Le stress

Question Answer
Définition (3)- capacité d'une personne à s'adapter aux exigences internes et externes auxquelles elle doit faire face
- processus psychobiologique
- moteur de transactions entre les personnes
Stress selon Cannonface à la menace, l'animal se prépare au combat ou à la fuite --> activation des systèmes sympathiques et endocriniens
Stress selon Selyeinjection de tissu ovarien à animal ou exposition à fatigue, froid extrême
Syndrome général d'adaptation - phase d'alarmeadrénaline et cortisol en jeu, augmentation de fréquence cardiaque, pression sanguine, glucose sanguin.
Syndrome général d'adaptation - phase de résistanceacétylcholine en jeu, diminution de fréquence cardiaque et respiratoire, mais glucose encore élevé (cortisol) et épuisement progressif des réserves.
Syndrome général d'adaptation - phase d'épuisementvulnérabilité aux maladies (baisse d'immunité).
Sources du stress (3)1) évènements (deuil, chômage, acculturation)
2) catastrophes (stress post-traumatique)
3) tracas quotidiens (incidence + importance sur les symptômes psychologiques).
Tableau du stress et ses conséquences1) stress = changement du SNC et du syst. immunitaire = diminution des dépenses corporelles = maladie si exposition à des agents pathogènes.
2) stress + pratiques contraires à la santé = diminution des dépenses corporelles + exposition à des toxines = maladie.
Liens personnalité / stress- certains facteurs de personnalité ont une incidence sur les conduites à risque et le développement des maladies
- facteur héréditaire prédispose à la tendance à prendre des risques et à expérimenter des émotions négatives face au stresseur (neuroticisme)
- certaines personnalités prédisposent au stress
Pattern comportemental de type Aimpatient, hyperactif, ambitieux, compétitif --> risque accru de maladies cardiovasculaires.
Optimisme / Pessimistepessimisme à l'âge 25 ans --> augmentation de risque d'être en mauvaise santé ou de décéder à l'âge de 40-50 ans (par diminution des soins ou de l'immunité).
Ajustement (coping)= stratégies d'ajustement permettant de restant en bonne santé malgré le stress.
- stratégies centrées sur le pb.
- stratégies centrées sur l'émotion.
Stratégies centrées sur le pb.venir à bout du stresseur
Stratégies centrées sur l'émotionmodifier les connaissances de la situation ou les conséquences émotionnelles du stress (soutenu par les croyances religieuses et à la base de la théorie de la mindfullness ou de l'acceptation).
Vision anthropologique- impact de la culture sur le style d'ajustement.
- différences de valeurs des cultures (communauté vs individualisme).
- stratégie du moindre effort = stratégie adaptative des groupes minoritaires marginalisés (moins d'ambition).
- modèles culturels et patterns d'ajustement permettent de comprendre les dilemmes des individus en situation d'acculturation.
Rôle du support social face au stress- facteur de protection contre un nb important de maladies
- prédicteur de santé et de mortalité aussi puissant que le tabac
- effet tampon contre le stress (car partage émotionnel)
- force positive permanente --> personnes moins sujettes au stress
Support social - risque de cercle vicieux- stress --> colère, impuissance --> diminution du support social --> stress
- évènements vitaux stressants (cancer) --> accable les amis --> diminution du support social
memorize