Create
Learn
Share

Timary - cognition sociale, attitudes, persuasion, dissonance cognitive

rename
baharicot's version from 2017-01-13 21:12

Cognition sociale

Question Answer
Psychologie socialeétude de la manière dont les pensées, sentiments et comportements des gens sont influencés par la présence d'autres personnes.
Comment faisons-nous face à la complexité du monde social ? (3)(1) utilisation de certains raccourcis: impressions et catégorisation sociale
(2) développement de jugements guidant nos comportements: attitude
(3) nous cherchons à tout expliquer: attribution & gestion de la dissonance cognitive.
Formation d'une impression globale grâce à(1) l'effet de halo (2) l'effet de primauté.
Premières impressions - sur quoi se base-t-on ? le physique
Effet de halol'évaluation positive ou négative des informations centrales colore la valence des autres traits que l'on infère.
Effet de primautéles premières informations auront plus de poids.
Quelle dimension est une caractéristique centrale dans la formation d'impressions ?dimension de chaleur
Qu'est-ce qui permet de changer nos premières impressions ?(1) l'accumulation de données contraires à ses impressions (2) la prise de conscience du biais (3) la motivation à changer son impression.
Catégorisation socialeconstruction de schémas à.p. des régularités que nous observons/vivons dans nos expériences sociales.
Schéma de groupes de personnesinfos concernant des catégories de personnes (race, sexe, âge, sexualité).
Schéma de rôleinformations concernant les comportements et les attitudes attendus étant donné la position sociale ou professionnelle.
Schéma de relationinformations concernant les comportements et les attitudes attendues dans le cadre de relations familiales ou de groupes.
Schéma de situationinformations concernant les comportements et attitudes attendues étant donné le contexte (boîte de nuit, bibliothèque, hôpital, etc).
Stéréotypeschéma ou ensemble de caractéristiques, qui est généralisé à l'ensemble d'un groupe sans tenir compte des variations à l'intérieur du groupe.
Préjugéjugement ou sentiment positif ou négatif, engendré par le stéréotype, qui peut mener à une discrimination et à une prophétie auto-réalisatrice.
Prophétie auto-réalisatriceles attentes positives / négatives des autres vis-à-vis de qqun peuvent conduire cette personne à se comporter en accord avec ces attentes.
Cycle de la prophétie auto-réalisatricecroyances des autres (sur nous) --> actions des autres (à notre égard) --> nos croyances (sur nous-mêmes) --> nos actions (envers les autres) --> croyance des autres (sur nous).
Auto-efficaciténos propres croyances (acquises par nos expériences préalables) à propos de nos capacités à réaliser une tâche, influencent les chances de succès dans sa réalisation.
D'où viennent les stéréotypes et les préjugés ? (4)1) nos expériences,
2) notre culture (influence des médias et du groupe), 3) application aux mb d'un out-groupe,
4) exacerbés en temps de crise ou d'inégalités sociales.
Stéréotypes et préjugés explicitesexpression ouverte de nos stéréotypes et préjugés, ou expression ouverte de l'absence de ces derniers.
Stéréotypes et préjugés impliciteslorsque nous ne sommes pas conscients de nos stéréotypes et préjugés. Ces derniers sont alors robustes et c'est eux qu'il faut cibler pour diminuer les phénomènes de discrimination.
memorize

Attitudes

Question Answer
Attitudeassociation entre un objet / acte et l'évaluation (+ ou -) d'une personne, d'une idée ou d'un groupe.
3 composantes des attitudes(1) composante cognitive ou croyance
(2) composante affective
(3) composante comportementale
3 caractéristiques des attitudes1) elles ne sont pas figées mais construites à tout moment
2) elles sont plus ou moins accessibles (activables)
3) elles sont soit explicites soit implicites
Composantes affectives - deux dimensions (citer)intensité et ambivalence
Ambivalence des attitudeslorsqu'un objet est associé à des réponses conflictuelles (+ et -).
Liens entre attitudes et comportements (3)1) les attitudes ne prédisent pas les comportements mais sont un facteur d'influence
2) majorité des comportements sont contrôlés par des procédures implicites car non-réfléchies consciemment.
3) attitudes formées par une expérience personnelle ont tendance à influencer le comportement.
memorize

Persuasion

Question Answer
Voies centrales de persuasioninciter par la rationalité, en posant ses arguments (face à qqun qui élabore)
Voies périphériques de persuasionfait appel aux ponts émotionnels (face aux personnes qui élaborent peu).
Persuasion périphérique par 2 moyens1) par conditionnement classique
2) par répétition
Composantes de la persuasion selon Aristote1) rhétorique (discours convaincant)
2) ethos (facultés de l'orateur)
3) pathos (séduction du message)
4) logos (logique des arguments)
5 éléments de persuasion1) l'émetteur
2) le message
3) le canal (au téléphone, en face, etc)
4) le contexte
5) le récepteur
memorize

Dissonance cognitive

Question Answer
Dissonance cognitivelorsque plusieurs objets de pensée (éléments cognitifs) sont logiquement incohérents = état de tension psychologique proche de l'anxiété.
La dissonance cognitive peut être le moteur de (3)1) du changement d'attitude, 2) du comportement, 3) de la recherche d'éléments cognitifs supplémentaires.
Théorie de la dissonancethéorie de la réduction des pulsions lié au changement d'attitude.
Importance des récompenses et des sanctionsune récompense + faible induit un changement d'attitude + important. Plus la dissonance est grande, plus le changement d'attitude est favorisé.
Explication alternative de la réduction de la dissonanceles changements des attitudes rapportés sont destinés à sauvegarder l'image des sujets p/r aux chercheurs (attitudes rapportées non réelles).
memorize

Processus interpersonnels

Question Answer
Les modes de relations sont basés sur ... (4)- les besoins ou le bien-être de l'autre (relations amicales)
- un bénéfice respectif (relations professionnelles)
- relation de supériorité (hiérarchie)
- plusieurs modes en mm temps
Facteurs menant à l'attrait interpersonnel (4)- proximité (variable situationnelle)
- satisfaction interpersonnelle: recherche de valeurs chez l'autre, proches des siennes.
- similarité ou opposés
- attirance physique
memorize

Violence

Question Answer
Perspective psychodynamique (3)- violence = instinct de base chez l'homme, qui s'intensifie si n'est pas déchargé
- l'agression peut être agréable: potentiel sadique chez tout être humain
- agression = comportement inné, activé par la frustration ou la colère
Perspective évolutionniste (2)- violence = maximisation du succès reproducteur
- pas une pulsion à décharger mais un mécanisme latent, activé en situations de danger ou de succès reproducteur
Perspective socio-cognitiveviolence = apprentissage par récompenses ou punitions sociales ou par imitation (sévérité augmente agressivité)
Bases biologiques de l'agression - quelles structures cérébrales impliquées ?rôle de l'amygdale, de l'hypothalamus et du mésencéphale
Stimulation électrique de l'amygdale provoqueagression
Ablation de l'amygdale provoquedocilité mais perte des émotions
Conception intégrée de l'agression- agression induite par la frustration
- agression associée à des affects déplaisants
- capacité à l'agression est innée, mas l'activation ou l'inhibition repose sur la culture, l'apprentissage et les circonstances
Influence sociale sur le comportement (3)1) obéissance
2) conformité
3) processus de groupe
Obéissance lorsquel'ordre provient d'une autorité légitime
L'obéissance est diminuée parla proximité, et l'influence sociale quand des dissidents s'opposent.
Conformité - dépend de 3 facteurs- dépend de facteurs de personnalité: faible estime de soi, besoin d'approbation sociale
- culture: individus des sociétés plus indépendants que d'autres
- classe sociale: si peu élevée, les individus sont plus conformes
Processus de groupe (4)- normes: l'individu se conforme (+ ou -) aux normes d'un groupe de réf.
- statut des membres reflète leur qté de pouvoir
- rôle: position d'une personne associée à des normes de comportement particulières
- leadership
Styles de leadership(1) autocratique: produit du mécontentement (2) démocratique: efficace et motivant, 3) laissez-faire: ni efficace, ni motivant
memorize