Create
Learn
Share

Respi

rename
emiliemourrier's version from 2017-03-04 18:09

Tuberculose

Question Answer
infectionliée à mycobactérium tuberculosis = bacille aérobie acido-alcoolo résistant (BAAR)
examen directZhiel-Nielsen ou Auramine
culturemilieu de Loewenstein (liquide), Bactec (solide); identification par PCR ; Antibiogramme
Prélèvement- expectorations spontanées ou provoquée
- tubage gastrique
aspiration bronchique
- ponction plèvre, ggl, LCR, moelle, articulation
attention pas prélever de la salive !
Contaminationinhalation
chancre primaireadénopathie satéllites
immunité cellulairehypersensibilité retardée, test ID tuberculine
infectionlatente vs patente (5%)
bacille dormantréactivation endogène
immunité émousséeréactivation exogène
dépistage de la tuberculose latenteintradermo réaction à la tuberculine ; réaction cutanée à PPDPPD = mixture d'ag mycobactérien partagé par M.tub, BCG, MNT
IDR - dose de injection de tuberculine2 UI dans 0,1ml
IDR - eaction après 48-72hdiscrèt érythème et induration + parfois phlyctène
IDR - lecturemesure du plus grand diamètre de l'induration, pas de l'érythème !
IDR - score de PalmerI = consistance très dure ; phlyctène
II = dure
III = dure à molle
IV = très molle
IDR - infection- induration > 15 mm ; + chez tout le monde
- induration > 10 mm ; patient à haut risque ; m+ débilitante ; pop ou métier à haute prévalence
- induration > 5 mm ; HIV + ; contact rcent ; radio de thx suspecte
lecture à 72h, diamètre induration; test du bic ; notion de virage
IDR - erreur d'interpretation - faux négatifstuberculine périnée, injction sous cutanée (vs intradermique) , immunodepression, phase pré-allergique, tuberculose active
IDR - erreur d'interpretation - faux positifsinfection par mycobactérie non tuberculeuse MNT, vaccination récente par BCG
Diag de tuberculose latente via le test INF gammaIFN gamma = nv test sanguin ; les LTde l'individu infecté larguent l'IFN gamma lorsqu'ils sont is en contact avec Ag mycobactérien ; largage élevé = sensibilisation des lymphocytes à M. tub ; mais pas de distinction entre TBC latente et TBC m+ ; spécifité determinée par le choix de l'Ag bactérien
Diag de tuberculose latente via le test INF gamma - résultat détudebonne sensibilité des IFN gamma assays RD1 dans le dépistafe de la tuberculose latente ; avantage pratique = reproductibilité, objectivité, pas d'effet boost, compliance ; meilleur spécificté car négatif chez les patients vaccinés par le BCG
memorize
Epidémiologie de la tuberculose
Question Answer
nv cas t mortalité8x10^6 nouveaux cas/an (75% tier monde) ; 3x10^6 morts/an
prévalence de l'infection ID+50%, augmente avec l'age
incidence de la m+10-100 000 hab/an
facteurssociaux, professionnels, immigrés
risquetemps de contact x contagiosité (Zhiel)
prévalence bassesujets immunisé rare
incidence en Belgiquestagne du à migration de venent de pays de l'est
inidence régionaleplus à Bruxelles
memorize
Physiopath
Question Answer
évolutioninfection => inflammation => nécrose => liquéfaction => fibrose
infiltrats apicauxpeuvent disparaitre
nodules caséeuxse calcifient
tuberculomesse calcifient
cavernescicatrices fibreuses
lobitesfibrose, sténose, bronchectasie
granulome tuberculeuxnécrose casséeuse + macrohage épithélioide, cellule géante, lymphocyte
dissémination directedissémination bronchique, ensemencements contra-latéraux
dissémination à distancedisséminatiohématogène = miliaire, extension SNC, reins, os, surrénales
Primo infection - forme latentevirage simple, symptomes rares (toux, fièvre, perte de poids, souevnt rien!), clinique, radio et bio = normales ; R/ INH x 6mois ? (chimio) ?
Primo infection - forme patentevirage + fébricules, asthénie, érythème noueux, KPC ; Rx = chancre primaire et ggl ; CRP majoré, BK +- , complication +++ ; R/ 3médocsx2mois, 2 médocs x4 mois,
différence entre les 2 rimo infectionle traitement !
primo infection Tbc 1chancre primaire basal droit, peu de symtomes généraux
érythème noueuxplaque rougeatre
ggl tbc sus-claviculairefistulisé ou Scrofulose
primo infection tbc 2adénopathie hilaires gauches et foyers inflammatoires sous jacents + symptomes de fièvre, toux, amaigrissement
Complication de la primo infection patente - localespleurésie, compression, sténose bronchique ; fistules, atélectasies ; emphysème obstructif ; bronchocoele, ectasies ; fibrose hile/médiastin ; divertiule oesophagien
Complication de la primo infection patente - extensionméningite, miliaire, adénite cervicale, rein (>3ans), os (>5ans)
granulie tuberculeuse/miliaire - disséminationpost primaire ou de réactivation ; touche les poumons, rein, foie, rate, SNC, épiphyse, séreuse, moelle osseuse ; tubercule esudatif BK+ ou folliculaire BK-
granulie tuberculeuse/miliaire - facteurs favorisantinfection massives, déficit immunitaire, SIDA, race, âge <1 ou >60 ans, carence en nutrition, quart monde
memorize
miliaires -symtome et clinique
Question Answer
prodromeasthénie, primo-infection
phase d'étatT° élevée ondulante, amaigrissement, faiblesse, sueur, dyspnée, cyanose, battement des ailes du nez, céphalées, photophobie, diminution de la conscience, coma
examen cliniqueadéno-hépato-spléno-mégalie, laryngite d'Isembert, signe méningés => examen de fond d'oeil pour rechercher de tubercule choroidien centraux jaune-gris
test tuberculiniquesouvent neg
diag radiomiliaire 1-3 mm retardée => image en tempete de neige
memorize
granulie
Question Answer
granulie tuberculeuse - biologiegros syndrome inflammatoire, anémie, leucopénie, pancytopénie, réactionscémoides, pH alcalin, bilirubine ; PaO2 abaissée
granulie tuberculeuse - bactériologiepauci-bacillaire par intermittence, tubage gastrique 50%, urine 20%, LCR, BAL, biopsie bonchique , biopsie foie, moelle, PCR
granulie - complicationméningite, insuf respi, polysérosites, epididymite, salpingite, hypoK+, hypoNa+ ; miliaires chaudes=> staphy, virus, mycoplasme ;; iliaie froide => cancer, BBS, silicose
granulie -ponosticmort par méningite, cacéxie, dyspnée ; guérison 71% sans méningite vs 41% avec méningite
granulie - trt3 médics x 2mois puis 2x4 mois +corticoides
memorize

 

tuberculose commune/phtisie
Question Answer
caractinfiltrat apicaux dorsaux, caséification, nécrose formant des cavernes
symptomes typiquesfatigue, perte de poids, fébricules, sueurs profuses, irritabilité
symtomes majeurstoux douloureuse, hemotypsies
cliniquepauvre ! rare crépitation apex
test diag - radioinfiltrat nébuleux, nodules apicaux-dorsaux, tuberculomes, cavernes pleines ou vidées, bronchocoele, calcifications
test diag - biologiegros symdrome inflammatoire,
test diag - bactériologieBK examin direct 1/3; cultures 1/3
memorize
Fomes rares
Question Answer
lobite tuberculeuseforte fièvre, condensation excavée systéatisées souvent apicale ; très bacillifère, densification systématisée et bronchogramme aérique
tuberculose bronchiquesténose bronchique, perforation, ulcère, lithiase
tuberculomatosenodules denses en pelure d'oignon ; creusement rare, calcification, peu de symptomes, faible contagiosité, stérilisation difficile sous traitement ; rechute = ramolissemet au centre des lésions
memorize

 

Question Answer
traitement de la tuberculosepyrazinamide, isoniazide, rifampicine, ethambutol
traitement courts4x2mois puis 2x4 mois
traitements longs4x2mois puis 2x7 mois selon la graité et observance térapeuthique
rifampicine10mg/kg !foie, peau, sang
isoniazide INH5mg/kg ! nerf, foie +vitB6
pyrazinamide30mg/kg ! foie, goutte, tératogène => jamais chez la femme enceinte
ethambutol15mg/kg ! névrite optique, goutte
memorize
traitements particuliers
Question Answer
mauvaise observanceR/ bi-hebdomadaire
intiolérance INHrifampicine-ethambutol durant 12 mois
rechute/résistanceantibiogramme = rifabutine, quinolones, streptomycine
grossesseéviter tératogèe PZA, SM
miliaire, pleurésie, phtisie gravecorticoides
chimio prophylaxie6 mois INH + vitB6
memorize

 

MNT
Question Answer
contamineeau, sol, oiseau, raremnt les humains
classifiaction de Runyoncroissance lente
photochromogèneskansasii, Simiae (poumon), marinum (ggl)
skotochromogènegordonae (poumon), scrofulaceum, szulgae (ggl)
non chromogènavium, intracellular(MIAC), xenopi, ulcerans, ils donnent des infections graves aux patients en immunosuppression générale (SIDA, chimio, cancer, héopathies) ou locale(emphysème, fibrose, silicose)
croissance rapide3-5j = chelonae, fortuitum, abcessus
mycabactérioses à MNT il faut les prouverlesion visible rx ou ct; on retrouve le meme germe, antibiogramme valable, état immunitaire local ou général déficient
mycabactérioses à MNT-trtpyrazinamide jamais active ; MIAC = clarithromicine, rifabutine, ethambutol, amukin ; kansasii = tri chimio anti tbc classique ; xenopi =idem + quinolone
memorize

Pneumonie virales et atypiques

Question Answer
infections virales des voies respiratoires hautesrhinovirus, coronavirus
tableau classiquetoux seches u sécrétions claires, céphalées, myalgies, T+-, rhinorrhée, athralgies, auscultation paubre, rx riches d'infiltrats flous
memorize
pneumonies virales
Question Answer
diag -influenceâge, saison, milieu, immunité
diag - isolation du virusculture, antigène viral, PCR, amplification des acides nucléiques
diag - sérologieFC, IH, ELISAvirage tardif
diag - rxflou broncho-pneumoniques si aérogène, ou infiltrat miliaire si hématogène
diag - anapathherpès, CMV
pneumonie virale spécifique - origine respiinfluenza, parainfluenza, virus respi syncitial (VRS), adénovirus
pneumonie virales spécifiques - origines secondairerougeole, herpes simplex/zoster, epstein-barr, cmv
pneumonies grippales - orthomyxovirus ARN=> Ag NA et HA
pneumonies grippales - mutation fréquente virus A> B
pneumonies grippales - transmission inhalation, incubation 18-72h
pneumonies grippales - effet ?inflammation VAS => alvéolite inflammatoire
pneumonies grippales - syndrome grippaltoux, fièvre, coryza, malaise, => pneumonie
pneumonies grippales - rxinflitrat d'abord péri-bronchique puis flou, acinaire diffus pouvant etre migratoire, non sustématisés
pneumonies grippales - typesprimaire = hémorragique et hypoxémiante (patient cardiaque valvulaire, grossesse) , secondaire = retardée et purulente , localisée , bronhiolite grippale => diag certain par ag virae, pcr, sérologie
pneumonies grippales - trtvacination, amantidine ; trt curatif amantidine por le virus A ; antineuraminidase = zanamivir, oseltamivir ; cas rave = ribavirine en soins intensif ; ab dans surinfection bactérienne, trt sympto
memorize