Create
Learn
Share

Repro - Embryo

rename
emiliemourrier's version from 2017-03-04 14:24

Section

Origine et évolution des trois types de reins
Question Answer
OrigineMésoblaste latéral intermédiaire ou Néphrotomes
PronéphrosFin 3 ème semaine jusqu’à fin 4 ème semaine
Mésonéphros ou Corps de Wolff4 ème semaine jusqu’à fin 8 ème semaine
Métanéphros ou rein définitif8 ème semaine
memorize
Pronéphrose
Question Answer
développementMétamérisation du mésoblaste intermédiaire, côté crânial, en
memorize
néphrotomes pleins. Creusement des néphrotomes en vésicules néphrotomiales qui
s’allongent et s’incurvent vers le bas. Réunion des extrémités des vésicules au niveau du canal collecteur qui
aboutira au cloaque. Dégénérescence des néphrotomes des pronéphros. Maintien du canal collecteur qui devient canal de Wolff au niveau du
mésonéphros, formé par les néphrotomes de la région intermédiaire . Le métanéphros provient d’une partie non métamérisée du mésoblaste
intermédiaire, côté postérieur, ou blastème néphritique.
Question Answer
L’extrémité du canal de Wolff bourgeonne dans le blastème néphritique pour former les voies urinairescalices, bassinet, uretère
memorize
Mésonéphrose
Question Answer
étape développement1) Métamérisation en néphrotomes pleins 2) Formation des vésicules néphrotomiales 3) Allongement des vésicules en tubules4)Renflement des extrémités internes en chambres glomérulaires, en face d’une anse artérielle issue de l’aorte, qui formera le peloton de capillaires
Ouverture des tubules dansle canal de Wolff
Corps de WolffMasse saillante dans coelome ou cavité péritonéale
Bord antéro-externe avec :cordon uro-génital comprenantle canal de Wolff et le canal de Muller
Face antéro-interne avecébauche gonadique
Régression du corps de Wolff fin de 8ème semaine MAIS intégration des tubules mésonéphritiques en regard de la gonade dans les voies génitales
memorize

 

Question Answer
Métanéphrosreins adultes définitifs
8e semeineDifférenciation du blastème néphritique postérieur et non métamérisé
Pénétration du diverticule urétéral né à la partie basse du canal de Wolff etformation des voies urinaires
Régression du corps de Wolff dont persistentles voies génitales
memorize

 

  Sinus uro-génital
Question Answer
Cloisonnement du cloaque pour former lesinus uro-génital et la marge anale
Abouchement des canaux de Wolff dans le sinus uro-génital divisé en 2 zoneszone urinaire au dessus de l’abouchement et zone génitale en dessous de l’abouchement
Bourgeonnementà partir du canal de Wolff du diverticule urétéral et dilatation du canal du sinus uro-génital en une large ampoule ou corne
8ème semaineRemontée des orifices urétéraux s’ouvrant dans la vessie et ouverture des canaux de Wolff dans l’urètre
Régresssion de l’allantoïde quiformel’ouraque ou cordon fibreux reliant la vessie à l’ombilic
Evolution du sinus uro-génital selon le sexe - Hommele sinus uro-génital donne la vessie et l’urètre prostatique
Evolution du sinus uro-génital selon le sexe - FemmeLe sinus uro-génital donne la vessie et la totalité de l’urètre
memorize

Appareil génital primitif

Question Answer
Gonadestesticules et ovaires
Lignée germinale reproductrice Cellules germinales ou gonocytes
Lignée « nourricière »Cellules de Sertoli dans les testicules - Cellules folliculaires dans les ovaires
21ème jourPremières cellules germinales dans la splanchnopleureextra-embryonnaire, près de l’allantoïde
5ème semaineMigration des cellules germinales dans le mésentère dorsal vers région lombaire, Epaississement de l’épithélium coelomique à la face antéro-interne du corps de Wolff pour former la crête génitale, à l’origine de lalignée « nourricière »
6ème semaineEnvahissement des crêtes génitales par les cellules germinales primordiales, Prolifération des crêtes génitales pour former les cordons sexuels primaires qui deviendront les tubes séminifères chez l’homme et les cordons médullaires chez la femme,Prolifération active des cordons sexuels qui s’anastomosent dans le mésoblaste pour former un réseau complexe: le rete
le reteProlifération active des cordons sexuels qui s’anastomosent dans le mésoblaste pour former un réseau complexe
memorize

 

Voies uro-génitales indifférenciées
Question Answer
Voies génitales de même aspect dans les deux sexes jusqu’à la7ème semaine avec 2 canaux de Wolff et 2 canaux de Muller
Formation des canaux de Muller parinvagination de l’épithélium coelomique en regard et en dehors de l’extrémité crâniale de chacun des canaux de Wolff
Formation d’un bourgeon épithélial plein qui s’enfonce dans lemésoblaste, puis se creuse et reste ouvert dans la cavité coelomique
Les canaux de Muller fusionnent à leur partie terminale pour former unpetit conduit qui se termine sans s’ouvrir à la face postérieur du sinus uro-génital
L’éxtrémité des canaux de Muller déterminela saillie du tubercule de Muller entre les orifices des 2 canaux de Wolff
memorize

 

Détermination du sexe masculin ou féminin
Question Answer
Facteur de transcription déterminant sexuel encodé par le gèneSRY (Sex determining region of the Y chromosome)
Si le facteur est exprimé dans les cellules « nourricières » ou cellules somatiques de soutienle développement masculin est enclenché
cellules de Sertoli produisent AMHDégénérescence des canaux de Muller à la 8-10e semaines
Résidus Mullériensappendice testiculaire et utricule prostatique
cellules mésenchymateuse des crètes génitales8-10e semeine les cellules de Leydig foetproduisent de la testostérone qui est transformer en dihydrotestostérone
TestostéroneDifférenciation des canaux de Wolff en epididyme et canal déférent à la 8-12e semaine ; vésicule sémiale et canaux jaculateurs à la 10e semaine
DihydrotestostéroneDifférenciation des organes génitaux externes (pénis, scrotum) ; Différenciation de la prostate à la 11ème semaine; Différenciation des glandes de Cowper ; Descente des testicules
memorize
Régression des cellules de Leydig fœtales en fin de vie fœtale
Différenciation des cellules de Leydig adultes, à partir du stroma mésenchymateux, au moment de la puberté