Create
Learn
Share

Infectio - questions d'examen 3

rename
jsl83's version from 2018-05-16 15:33

Informations

J'ai repris sur cette page les questions données à titre d'exemple par le prof.
Le sigle /!\ signale une "question pour un tueur" (= d'office en échec à l'examen) !

 

--> Lien vers la partie 1 : Infectio - questions d'examen 1
--> Lien vers la partie 2 : Infectio - questions d'examen 2

Pharmacologie

QuestionRéponse
Un patient avec une pneumonie. L’antibiogramme met en évidence une résistance du pneumocoque à l’amoxicilline. Peut-on ajouter de l’acide clavulanique ?NON, ça ne sert à rien, le pneumocoque a modifié ses PBP.
Un patient avec une pharyngite, on lui donne un antibiotique et il développe un rash. À quoi pensez-vous ?On s’est trompé de diagnostic, ce n’était pas bactérien mais viral.
On soigne un abcès pulmonaire, le patient ne supporte pas l’Amoxiclav, est-ce qu’on envisage une C2 ?NON, ça ne diffuse pas bien et il n’y a pas d’activité anaérobie.
Patient avec diverticulite, est-ce qu’on met une C2 ?NON, ça ne couvre pas les anaérobies.
Petit vieux avec une infection urinaire sur sonde (symptomatique), on trouve un Pseudomonas résistant aux quinolones mais sensible à l’aminoglycoside, on ne sait pas quoi donner, peut-on mettre un aminoglycoside et par quelle voie ?NON et, si on le fait quand même, le faire en IV (pas en IM). Mieux vaut l’envoyer à l’hôpital.
Un patient avec une pneumonie sévère, prescrit-on un macrolide ?NON, c’est bactériostatique et il y a des résistances.
Famille qui part en vacances en Thaïlande, ils auront certainement la diarrhée, que peut-on donner ?Azithromycine = ok pour toute la famille y compris les femmes enceintes, c’est un peu passe partout.
Un patient avec une angine à S. pyogenes, allergique à la pénicilline. Peut-on donner un macrolide ?OUI, c’est une infection Gram+ peu sévère.
On prescrit de la clindamycine à une femme qui part en vacances, à quel effet secondaire doit-elle être particulièrement attentive ?Possibilité de développer le C. difficile (rappel : on cherche les toxines, PAS de coproculture).
Une patiente fait une pyélonéphrite, est-ce que je prescris du cotrimoxazole en empirique ?NON, ça doit être documenté !
Patient HIV+ avec 150 TH CD4+ refusant le traitement antirétroviral, qu’est-ce que je peux lui donner ?Cotrimoxazole en prophylaxie primaire contre toxoplasmose et P. jiroveci (1 co/jour).
Un patient HIV+ fait une pneumonie à pneumocystis avec risque d’abcès cérébral. Il a pris son traitement et vient nous voir après une semaine, il a arrêté son traitement. Doit-il nécessairement le prolonger ?OUI ! Tant que les TH CD4+ ne sont pas remontés (> 250) on n’arrête pas la prophylaxie secondaire, il y a risque de rechute !
De quoi faut-il prévenir les patients à qui on prescrit le cotrimoxazole ?Fièvre, éruption cutanée --> arrêter directement le médicament et aller chez le médecin.
Femme bronzée en hiver (elle fait du banc solaire), est-ce qu’on peut lui prescrire de la doxycycline ?NON, à cause de la photosensibilisation.
Une femme à qui on donne des tétracyclines et elle tombe enceinte, l’enfant peut-il avoir des dents bleues ?NON, il n’y a pas encore d’émail à ce moment (ce n’est pas une raison pour avorter).
On prescrit de la doxycycline à une femme qui part en voyage, que peut-on lui prescrire en plus, compte tenu des complications ?Prescrire du Daktarin car il y a un risque mycose.
Une femme de qui a déjà 12 enfants (et n’en veut pas plus), on lui prescrit de la doxycycline pour de l’acné. De quoi faut-il la prévenir ?« Attention bobonne, tu risques d’avoir un 13e si tu ne changes pas ta contraception orale pour une autre. »
Un patient avec une lésion du sommet pulmonaire, on pense à une pneumonie, l’Augmentin ne marche pas, ni un macrolide. Mettre une quinolone ?NON, on ne traite pas une potentielle tuberculose en monothérapie ! Il faut d’abord y voir clair dans le germe incriminé et si c’est une tuberculose on traite comme il faut.
On traite une prostatite chez un petit vieux. On donne des quinolones. Que dire à sa femme ?Consulter le médecin si le petit vieux commence à délirer.
Un patient colonisé par le MRSA, on a mis de la vancomycine. Puis, sur l’antibiogramme, on voit que le staphylocoque est sensible à la pénicilline, que faire ?On fait marche arrière et on donne de l’oxacilline ! Ça coûte moins cher, c’est plus efficace et on économise la vancomycine.
Patient avec un port-à-cat, fait un frisson après sa dernière chimio. Le lendemain ça va mieux, ça revient un peu plus tard, ça repart… Que penser ?Le port-à-cat est infecté ! On va faire des hémocultures (on trouvera éventuellement S. aureus, Staphylocoque coagulase négative).
Un patient traité par linézolide pour une infection sur prothèse, présentant des nausées, vomissements, polypnée. Pourquoi est-ce qu’il a une polypnée ?Le linézolide provoque une acidose métabolique (ou alors, s’il est aussi tachycarde, ça peut être une anémie).
Un patient traité par antibiothérapie présente une polynévrite. Quel pourrait être l'antibiotique qu'il prend ?Isoniazide, métronidazole, linézolide (ou furadantine, sur traitement prolongé).
Un patient sous linézolide pour 6 semaines, il n’est pas très en forme, déprimé… À quoi pense-t-on ?Syndrome sérotoninergique.
On prescrit de la Malarone à un patient, que doit-on vérifier ?Que le patient ait bien acheté le médicament, l’ait pris avec de la nourriture et n’ait pas vomi.
Un patient traité pour une malaria sévère avec du Coartem, il a bien répondu. Après trois semaines il se sent fatigué, il est tachycarde mais sans fièvre, à quoi pensez-vous ?Anémie sur artémisinine.
Un patient atteint d'un abcès hépatique parasitaire, traiter par métronidazole ?Les abcès sont pratiquement toujours polymicrobiens, il faut donc associer une autre molécule (céphalosporine, quinolone…).
Un patient a été traité à l’hôpital par échinocandine pour infection systémique à Candida. En sortant, on lui a prescrit de l’itraconazole PO pour 6 semaines. Comment doit-il prendre son médicament ?* Forme capsule : avec du coca et sans IPP ou antiacide.
* Forme sirop : à jeun.
Un patient traité pour une mycose, il vient demander une prescription de Viagra. Qu’en pensez-vous ?L’impuissance est un effet secondaire suite au mode d’action des triazolés (interférence avec la synthèse d’hormones androgènes).
Une prostatite chez un sujet jeune, que penser ?C’est sans doute une IST --> faire une PCR, une hémoculture (s’il frissonne).
Traiter avec une quinolone faisant les intracellulaires (moxifloxacine, lévofloxacine).
Un patient sous furadantine, se sent essoufflé. À quoi pensez-vous ?Pneumonie d’hypersensibilité.
Une patiente sous furadantine pendant 3 semaines pour un voyage, de quoi faut-il la prévenir ?Arrêter le traitement si elle se sent essoufflée, nauséeuse ou si elle a des picotements aux extrémités.
memorize