Create
Learn
Share

Infectio - questions d'examen 1

rename
jsl83's version from 2018-04-25 17:17

Informations

J'ai repris sur cette page les questions données à titre d'exemple par le prof. J'y ai ajouté quelques questions de mon cru, que j'estime pouvoir être assez tuyau. ;-)
Le sigle /!\ signale une "question pour un tueur" (= d'office en échec à l'examen) !

 

--> Lien vers la partie 2 : Infectio - questions d'examen 2
--> Lien vers la partie 3 : Infectio - questions d'examen 3

Généralités

QuestionRéponse
Peut-on refroidir « mécaniquement » un patient fiévreux (découvrir, bain froid, etc) ?NON, le thermostat est réglé sur 39 °C (par exemple) et ça ne va pas le changer --> si on refroidit le patient, le corps va simplement réagir en produisant encore plus de chaleur (+ de frissons, + métabolisme, etc).
memorize

Grippe

QuestionRéponse
Faut-il traiter un patient pour une grippe 3 jours après le début des symptômes ?* Patient "normal" : NON, le traitement doit être initié dans les premières 48 heures (sinon c'est inutile).
* Immunodéprimé : OUI, on traite d'office, même après 48 heures (ils restent contagieux très longtemps) !
Faut-il donner des antibiotiques pour une grippe ?NON ! Ni en prophylaxie, ni en traitement (sauf surinfection bactérienne avérée).
Une allergie aux œufs contrindique-t-elle la vaccination contre la grippe ?NON, la dose d'ovalbumine dans le vaccin est tellement faible que ça ne provoquera pas de réaction.
memorize

ORL et voies respiratoires

QuestionRéponse
Un patient a une angine, dont la clinique est plutôt virale mais le strep-test est positif, faut-il donner des antibiotiques ?NON, faire confiance à la clinique avant tout (le streptocoque n'est pas forcément la cause de l'angine).
Un patient BPCO, faut-il donner une prophylaxie antibiotique pour la pneumonie ?NON, on n'arrivera de toutes façons pas à stériliser les bronches, l'infection reviendra --> travailler au cas par cas.
Un patient accidenté de voiture doit subir une splénectomie. Que faut-il faire ?/!\ Vaccination (pneumocoque, H. influenzae, grippe, méningocoque) !
Après 3-4 jours d'antibiothérapie bien menée chez un patient atteinte de pneumonie, les symptômes persistent, à quoi penser ?Complication (empyème !), germe atypique, germe résistant.
Un patient âgé, grabataire, fait une pneumonie, faut-il traiter d'emblée ?/!\ OUI, chez le patient âgé, ne PAS attendre pour commencer à traiter ! Une pneumonie est grave, a fortiori chez un patient grabataire, on ajustera l'antibiothérapie par la suite si nécessaire.
Un patient de 63 ans asymptomatique mais dont l’intradermo réaction (IDR) est positive : faut-il faire une chimioprophylaxie sur base de l’IDR ?NON, ne rien faire, même pas de suivi, il est en équilibre avec son BK depuis peut-être des dizaines d'années.
On a un tableau clinique de tuberculose, comment faire le diagnostic différentiel avec un abcès ?Faire cracher le patient et examen direct avec colorations de Gram, Ziehl, auramine (préciser la demande au labo).
On ponctionne l'épanchement d'un patient tuberculeux, les symptômes s'améliorent ensuite, le patient est-il guéri ?NON, la ponction a simplement soulagé l'irritation de la plèvre (retrait du liquide inflammatoire, diminution de l'inoculum).
Chez quel patient faire la prophylaxie tuberculeuse ?* Infection endéans les 2 dernières années.
* Patients à risque (immunodéprimés, comorbidités, enfants < 5 ans).
Comment avoir le diagnostic de tuberculose en quelques heures ?Expectorations et examens directs avec colorations Ziehl, auramine (préciser la demande au labo).
Un patient a une IDR négative, peut-on exclure une tuberculose ?Non, ça peut être une infection trop récente, un patient immunodéprimé, une tuberculose disséminée avec sidération immunitaire.
Patient de 65 ans avec une lésion du poumon, on pense à une pneumonie sans être trop sûr, peut-on donner une quinolone ?NON, il faut d'abord s'assurer que ce ne soit pas une tuberculose.
Patient avec une pneumonie qui traîne, traité par ciprofloxacine. 3 semaines plus tard, le foyer est toujours là. Les expectorations sont négatives pour le BK. Peut-on exclure une tuberculose ?NON, la ciprofloxacine a négativé les expectorations mais dans le poumon le BK est en train de devenir résistant.
memorize

Infections cutanées

QuestionRéponse
Quelle est l'efficacité des antiviraux topiques dans l'herpès ?Il faut éviter les antiviraux topiques : coûteux, peu efficaces, allergisants (si on se sensibilise à l’aciclovir c’est un gros problème) !
Comment réagir face à un zona ophtalmique ?C'est une urgence thérapeutique, il y a risque de cécité --> traitement à l'aciclovir ou valaciclovir dans les 72 heures + avis ophtalmique
Une femme qui vient avec une cellulite du bras, 39 °C, que pensez-vous ?Penser au cancer du sein opéré avec curage ganglionnaire : importance du drainage !
Un patient revient pour la 3e fois pour une cellulite, que faire ?Chercher la cause, la porte d’entrée !
memorize

Infections urinaires

QuestionRéponse
Patient de 75 ans avec une sonde urinaire, on trouve des leucocytes et E. coli dans les urines mais il est asymptomatique. Faut-il traiter ?/!\ NON, si on soigne cette infection, on va stériliser ses urines mais ça ne changera rien. Même si on change la sonde, le patient reste vieux, avec ses facteurs de risque, etc, donc l’infection reviendra tôt ou tard --> tant qu’il est asymptomatique, ce n’est pas grave, on le laisse comme ça.
Patient de 75 ans avec une lithiase urinaire, on trouve des leucocytes et E. coli dans les urines mais il est asymptomatique. Faut-il traiter ?OUI, il y a un gros risque infectieux et une fois qu'on aura retiré l'obstacle le risque de récidive sera faible.
Un patient âgé essoufflé qui fait de la fièvre, il tousse, il crache. On retrouve 100.000 E. coli dans ses urines. Que faire ?Traiter la pneumonie et ne pas tenir compte de l’infection urinaire (car elle est asymptomatique).
Un patient âgé un peu confus, le thorax est clean mais on trouve des microbes dans ses urines. Que faire ?Traiter l’infection urinaire car elle est symptomatique.
Faut-il rechercher/traiter une bactériémie asymptomatique chez une femme diabétique ?NON !!!
Faut-il rechercher/traiter une bactériémie asymptomatique chez un patient porteur de sonde urinaire ?NON !!!
Faut-il rechercher/traiter une bactériémie asymptomatique chez un patient âgé ?NON !!!
Faut-il rechercher/traiter une bactériémie asymptomatique chez une femme enceinte ?OUI, risque accru de pyélonéphrite.
Faut-il rechercher/traiter une bactériémie asymptomatique avant une manœuvre urologique ?OUI, il y a risque de passage dans le sang et ce n'est qu'une seule dose d'antibiotique, ce n'est pas un crime écologique.
Un patient présentant des symptômes de pyélonéphrite mais ses urines sont clean, à quoi pensez-vous ?Envisager la possibilité d'un obstacle complet du côté de la pyélonéphrite (les urines viennent du côté sain et sont donc clean).
Un patient avec une fièvre élevée, des douleurs crampiformes dans le dos, migrantes, à quoi pensez-vous ?/!\ Envisager la lithiase ! C'est une urgence !
Plusieurs germes sont mis en évidence dans une culture d'urine, faut-il tous les traiter ?NON, d’abord on contrôle la qualité du prélèvement, on vérifie la contamination, on refait un prélèvement (sondage in-out si nécessaire).
memorize

Infections sexuellement transmissibles

QuestionRéponse
Deux choses importantes à faire lorsqu'on est face à une IST ?* Dépister/traiter les autres IST (un train peut en cacher un autre) !
* Prendre en charge l'ensemble des partenaires sexuels.
Un patient qui arrive avec une urétrite et un écoulement purulent. On traite pour le gonocoque (ceftriaxone = C3) et il revient 10 jours plus tard en disant que ça recommence. À quoi pensez-vous ?Il y avait aussi un chlamydia --> penser à traiter les deux infections !
Un patient vient 2 semaines après un rapport, il a un écoulement blanchâtre. On traite pour un Chlamydia et on fait un test PCR. Celui-ci revient négatif, à quoi pensez-vous ?C’est une autre urétrite non gonococcique : Mycoplasma, Ureaplasma, etc.
Jeune femme asymptomatique, positive pour Chlamydia et négative pour Gonocoque. Que faire ?On traite juste le Chlamydia --> Doxycycline 100 mg 2x/jour pendant 7 jours.
Patient âgé, suivi en cardiologie, a une urétrite à Chlamydia (gonocoque négatif). Que faire ?Ne PAS donner de macrolide (long QT) --> Doxycycline 100 mg 2x/jour pendant 7 jours.
Un enfant présente de l'herpès génital, comment réagir ?Faire un frottis --> si c'est HSV-1, c'est probablement une auto-inoculation.
Une femme faisant de l'herpès à répétition désire avoir un enfant, que faire ?Prophylaxie à base d'aciclovir, l'infection à l'herpès peut se faire in utero ou à l'accouchement, avec risque d'encéphalite, voire de décès !
Un patient qui a été traité pour syphilis, il revient un an plus tard et on voit que ses TPHA sont positifs, que faire ?Ne PAS refaire un traitement !
Un patient TPHA+ et VDRL+ mais on ne sait pas quand le patient a attrapé la maladie, que faire ?Traiter comme une phase tardive.
Un patient TPHA+ et VDRL-, que faire ?Dans le doute, considérer que c'est une syphilis latente et traiter comme une phase tardive.
Un patient présente un chancre induré à la base du pénis mais TPHA et VDRL sont négatifs. Que pensez-vous ?C'est peut-être trop tôt pour la sérologie --> la clinique l'emporte !
memorize

HIV

QuestionRéponse
Un patient HIV+ traité, avec une charge virale indétectable : son partenaire attrape pourtant le VIH, à quoi pensez-vous ?Il y a eu un rapport extra-conjugal.
Un patient HIV+ qui ne veut pas entendre parler de médecin, il se soigne avec des racines ou alors il est toxicomane et n’a pas les moyens. Un jour, ses T4 chutent < 200. Que peut-on faire ?On peut lui proposer une prophylaxie primaire contre Pneumocystis jirovecii.
Un patient HIV+ a encore des T4 > 300 mais une corticothérapie (ou autre immunosuppression) est nécessaire. Que faire ?Prophylaxie à base de cotrimoxazole, contre Pneumocystis jirovecii.
Un patient qui a des troubles neurologiques et des T4 sous 200, que faire ?Ne pas banaliser ! C’est très grave, il faut investiguer --> direct à l’IRM cérébrale.
Un patient a commencé son traitement VIH il y a 15 jours, peut-il avoir un rapport sexuel non protégé ?NON, il faut d’abord obtenir une charge virale indétectable, vérifiée sur 2 tests différents.
Un patient sous trithérapie a-t-il moins de de risque d’attraper une hépatite B ?OUI car on utilise du ténofovir, qui a une action contre HBV (mais la meilleure protection est d’être vacciné).
Y a-t-il une classe de médicaments plus intéressants pour les femmes enceintes diagnostiquées VIH tardivement ?OUI, les inhibiteurs de l’intégrase permettent éventuellement d’éviter une césarienne.
memorize

Recent badges