Create
Learn
Share

Génét - master 1

rename
jsl83's version from 2018-01-11 05:31

Pathologies diverses

PathologieIncidenceMécanisme (et/ou conséquences)
Klinnefelter (47 XXY)1/50050 % le père donne un X en trop
50 % la mère
Turner (45 X)1/2.500Généralement problème de spermatozoïde
Di George (22q11)1/4.00085 % délétion de novo
10 % malformation présente chez un parent
5 % translocation déséquilibrée
Neurofibromatose1/2.500Translocation du chromosome 17 au 22 --> mutation gène NF1 (monogénique) codant pour la neurofibromine --> activation voie RAS --> phacomatose
Mucoviscidose1/1.936 (1/22 atteint dans la population générale)Double mutation dans le gène CFTR (7q31.2) --> perte de fonction du canal Cl-
Trisomie 21 (47 XX/XY +21)Selon âge de la mère92,5 % trisomie libre et homogène
2,5 % libre en mosaïque
2,5 % attachée (translocation robertsionienne)
Trisomie 18 (47 XY +18)1/5.000 à 1/6.000/
Trisomie 13 (47 XY +13)1/9.000 à 1/10.00075-80 % trisomie libre et homogène
5 % libre en mosaïque
15-20 % translocation réciproque équilibrée chez un parent
Silver-Russel1/100.000* Mécanisme épigénétique
* Disomie uniparentale (5-10 % maternel, chromosome 7)
* Mosaïcisme du chromosome 7
* Autres…
--> 1.200 à 1.500 gr à la naissance, 35-50 cm, retard de croissance post-natale
Rétinoblastome1/15.000 à 1/20.000Mutation Rb1 (chromosome 13) = gène suppresseur de tumeur --> tumeur cellules souche de la rétine (0 à 8 ans)
Cancer du sein1 femme sur 8-10 (dont 10 % forme familiale)BRCA1 et 2 = réparateurs d'ADN --> double hit (mutation 1 constitutionnelle) --> instabilité génomique --> tumeur
X fragile1/4.000Expansion de triplet CGG sur le gène FMR1 (bras long du chromosome X) --> fragilité du site
* Normal = 5 à 55 répétitions, stable
* Zone grise = 55-57 répétitions
* Pré-mutation = 58 à 200 répétitions --> ataxie, tremblements chez l'adulte
* Mutation > 200 répétitions, très instable --> retard mental (garçons) ; ménopause précoce (filles, pénétrance 30 % car inactivation X)
Noonan1/1.000 à 1/2.500* 40 % mutation du gène PTPN11 (gain de fonction d'une tyrosine phosphatase)
* 15 % mutation du gène SOS1
--> Gain de fonction de la voie RAS --> différenciation et prolifération cellulaire
(15 gènes différents peuvent être impliqués = hétérogénéité génétique)
memorize

Tests anténataux

TestTimingIndications
Détermination du sexe6,5 à 8 semaines* Maladies liées à l'X
NIPTAprès échographie 1er trimestre* Grossesse avec dépistage biochimique montrant des facteurs de risque
* Antécédents familiaux d'aneuploïdie
Ponction de villosités8 à 13 semaines* Épaississement de clarté nuquale
* Anomalies échographiques
* Antécédent d'anomalie chromosomique
* Maladie mendélienne de génotype défini dans l'histoire familiale
Ponction amniotique14+ semaines* Âge maternel
* Anomalie fœtale
* Tests biochimiques montrant des facteurs de risque
* Antécédents sporadiques et/ou héréditaires
CordocentèseCertaines indications génétiques à partir de 22 semaines* Anémie fœtale
* Fonction rénale
* Certaines indications génétiques (cytogénétique, cassure chromosomique)
Retard de croissance intra-utérin20-22 semaines/
Détection de la clarté nuquale11-13 semaines/
memorize

Clarté nuquale

QuestionRéponse
Épaississement de la nuque à l'échographie< 2,5 mm = normal
2,5 à 3,5 mm = clarté nuquale
> 3,5 mm = hygroma (amas de liquide sous-cutané, témoin principal d'aneuploïdie)
TimingEntre 11 à 13 semaines de grossesse
Aneuploïdie50 à 55 % (trisomie 18, 21, monosomie X)
Pas d'anomalie chronosomiqueSuivi --> 35 % malformations cardiaques et squelettiques associées ; 20 % normal
Risques associésAneuploïdies x 5
Malformations cardiaques x 12
Décès périnatal x 6
memorize

Divers - en vrac, un peu de tout

QuestionRéponse
2 plus grandes causes de retard mental1. Trisomie 21
2. X fragile
6 catégories EUROCAT* Anomalie congénitale de diagnostic anténatal
* Anomalie congénitale menant à une interruption médicale de grossesse
* Anomalie congénitale menant à une mortalité périnatale
* Anomalie congénitale requérant une chirurgie pédiatrique
* Prévalence du syndrome de Down
* Prévalence de survenue de NTD
Risque de cancer du sein si apparenté au 1er degré1 --> risque x 1,8
2 --> risque x 2,9
3 --> risque x 3,9
% Lynch parmi les cancer colorectaux3 %
Incidence de la PAF et suivi1/7.000 à 1/14.000 --> rectosigmoïdoscopie dès 10-12 ans
memorize

Mutations somatiques non-cancéreuses

PathologieGène impliquéType de gèneMécanismeClinique
Malformations veineuses, cutanées et muqueusesTIE 2Gène activateur d'une voie de signalisation* Transmission autosomique dominante du gène muté (effet léger)
* 2nd hit nécessaire
Multiples petites lésions
Malformations veineusesTIE 2 (60 %)Gène activateur d'un voie de signalisationMutation somatique dans les tissus, effet fort sur le récepteurLésions larges
--> Pas de transmission possible car lésions trop importantes si dans toutes les cellules
Malformations glomuveineuses/Gène activateur d'une voie de signalisation* Transmission autosomique dominante du gène muté
* 2nd hit souvent isodisomie uniparentale acquise
Lésions localisées
Malformations capillairesRASA1Gène suppresseur de tumeur* Transmission autosomique dominante du gène muté
* 2nd hit = perte de l'autre allèle --> perte de fonction
Vaisseaux cutanés élargis et en grand nombre
Malformations lymphatiquesPIK3CAGène suppresseur de tumeur2nd hit nécessaireMalformations lymphatiques --> micro- ou macrokystiques ou mixtes
Syndrome de Klippel-TrenaunayPIK3CAGène suppresseur de tumeurMutations somatiques très tôt dans les bourgeons embryologiquesMalformations capillaires, veineuses, lymphatiques
Hypertrophie fibroblastes (os)
Syndrome de Parks Weber//* Mutation héréditaire au départ
* 2nd hit délétion du bras long ou de l'allèle sur le chromosome sain
Hypertrophie d'un membre avec flush rouge et multiples fistules artério-veineuses
Syndrome de Sturge Weber//Mutation somatique d'un oncogène (mais ne donne pas le cancer dans ce cas)Anomalies vasculaires cutanées et intracérébrales, atteinte de l'œil, épilepsie avec l'âge
memorize

Recent badges