Create
Learn
Share

Externat - Optionnels - Cancero - Hormono et CT

rename
louise's version from 2018-12-13 00:00

Chimiothérapies

Question Answer
POISONS DES TOPO- ISOMÉRASESLésions de l'ADN médiées par une liaison covalente ADN-protéine
- vs TOPO II= agents intercalants (anthracyclines) et agents non intercalents (edipodophyllotoxines)
- vs TOPO I= dérivés de campto thécine (irinotecan)
AGENTS ALKYLANTSLésions directes de l'ADN
- dérivés du platine (cisplatine)
- bléomycine (bléomycine)
- moutardes azotées (oxazophrines= cyclophosphamide/endoxan)
ANTI MÉTABOLITEInhibition de la synthèse de l'ADN principalement à la phase S ou de réplication
- analogues de pyrimidines (5FU, Gemcitabine, Pemetrexed)
- antifoliques (méthotrexate)
POISONS DU FUSEAU MITOTIQUEInteraction avec le fuseau mitotique, à la phase M de mitose
- inhibiteurs de la polymérisation de la tubuline (vin alcaloides: vinblastine, vincristine)
- inhibiteurs de la dépolymérisation de la tubuline (taxanes= docétaxel, paclitaxel)
cyclophosphamidebesoin d’une uroprotection
On ne peut pas utiliser le cisplatine en casd’insuffisance rénale
le cisplatine estototoxique
Pemetrexedsupplémentation en B9 et B12 systématique
La gemcitabineradiosensibilisante = pas de RT possible
privilégier le … au … sauf pourprivilégier le cisplatine au Carboplatine sauf pour le cancer de l’ovaire
la cisplatine est le +émétisant des cytotoxiques
l’Irinotécan peut donnerun Sd cholinergique aigu
L’Irinotécan est indiqué dans les cancerscolo-rectaux
Toxicité cardiaque cumulative desanthracyclines
La voie intra-rachidienne est interdite avecles vinca alcaloïde
Les vinca alcaloïdes sont des agentsvésicants
Transaminases > 1,5N ou PAL > 2,5Ndiminution des doses de 25% des Taxanes
Transaminases > 3,5N ou PAL > 6Npas d’administration de Taxanes
Cycle cellulaire M, G1, S, G2
CT avant réplication
- anti métabolite
- interaction directe avec ADN: alkylants, inhibiteurs de la topoisomérase
après réplication ADNaltération stabilisation du fuseau mitotique
Les anthracyclinesInteraction directe avec l’ADN (II) poisons de la topoisomérase II intercallants
- Adramycine, Doxorubicine, Epirubicine, Farmorubicine andrada est pis est dehors avec son chien
- administration IV stricte
- K sein, sarcomes, tumeurs pédiatriques, leucémies, lymphomes H et NNH
- TA: alopécie, mucite, vomit, pancytopénie, tox cutanéo muq
- TC: toxicité cardiaque ++++ cumulative (< 550 mg/m²) donne cardiopathie avec IVG
- élimination hépatobiliaire après glucuroconjugaison
proches des anthracyclines
- 4 épidriamycine (act anti Tum + mfb max 900)
- mithotranxone (proche anthracycline ac tox cardiaque plus faible, pour K prostate nn métastatique, non alopéciant, hématotoxique)
Doxorubicineanthracyclines (Interaction directe avec l’ADN (II) poisons de la topoisomérase II intercallants)
- Adriamycine +++ -> toxicité cardiaque -cardiotoxicité cumulative si dose> 550mg/m2 -surveillance dès 400mg/m2
Epirubicineanthracyclines Interaction directe avec l’ADN (II) poisons de la topoisomérase II intercallants
- toxicité cardiaque moindre
- mais index thérapeutique plus bas
Doxuribicine liposomale pégyléeanthracyclines Interaction directe avec l’ADN (II) poisons de la topoisomérase II intercallants
- 1 injection /4 semaine
- toxicité cardiaque moindre mais Sd main-pied+++
EtoposidePOISON TOPO II, épipodophyllotoxines agents non intercalant
- IV ou PO à haute dose,
- ATT si IR
- K testicule ou CBPPC
- TA hémato, muq, alopécie totale, cytolyse et maladie veine occlusive foie possible
- TC leucémie aigue secondaire précoce à 2 ans fin TT
Irinotécan CAMPTO®POISON TOPO ISOMERASE I Interaction directe avec l’ADN
- CCR avancés en association avec le 5-FU et l’acide folinique ou en 2ème attention en monothérapie
- CCR métastatique exprimant l’EGFR en association ou non avec le cetuximab
- CBPC, cancer pancréas
- TA Nausées, vomissement, allergie, diarrhées tardives J5 J10, pancytopénie, Sd cholinergique aigu+++ -> traitement curatif et préventif par atropine: diarrhée précoce, douleur abdominale, sueur, conjonctivite, hypotension, malaise, myosis, hypersalivation
- TC pas de tox cumulative
- ATT diarrhées peuvent etre cholériformes et mettre en jeu vie
TopotécanInteraction directe avec l’ADN (II) poisons de la topoisomérase I CPTII
- cancer de l’ovaire métastatique en cas d’échec
- cancer du poumon à petites cellules
- EI: Pancytopénie, neutropénie profonde, nausées/ vomissements, allergie, Hyperbilirubinémie
CisplatineAGENTS ALKYLANTS Les platines CDDP
- K testicule, ovaire, ostéosarcomes, carcinomes épidermoides, ADK dig sauf CCR, CBPC et CBNPC
- élimination rénale, contre indication IR -> surveillance Hebdomadaire +++
- TA vomit, IRA avec fuite ionique par hyperhydratation + ototoxicité +++
- TC potentialisation avec aminosides -> toxicité cumulative chronique ototoxique et neuropathies sensitives
- le plus émétisant +++
- peu neutropéniant
CarboplatineAGENTS ALKYLANTS - Les platines CDDP
- analogue cisplatine utilisable chez l’IR
- Toxicité myélosuppression
- Toxicité hépatique à forte dose
- pas tox oto ou neuro, peu tox néphro , ++ tox hémato
- cancer des ovaires
OxaliplatineAGENTS ALKYLANTS - Les platines CDDP
- TA vomit, neuropathie aigue irréversible
- neurotoxicité aggravée par le froid sensitivo-motrice limitative cumulante neuropathie sensitive
- temps de perfusion pendant au moins 2 heures
- pas IRA, pas tox oto
- CCR
BléomycineAGENTS ALKYLANTS - bléomycine
- radio mimétique induit cassures ADN
- pour lymphomes, K testicules, Tumeur indifférenciée du cuvant
- TA fièvre, hypersens, éruptions cutanées, pas alopécie, pas tox hémato
- TC Tox cumulative pneumopathie interstitielle puis fibrose pulmo mortelle dose max 300 mg
les moutardes azotésInteraction directe avec l’ADN les Alkylants
- Melphalan
- Chlorambucil
- Chlorméthine
fosfamide (HOLOXAN®)
Cyclophosphamide (ENDOXAN®)
AGENTS ALKYLANTS moutardes azotées Oxazophorines
- Interaction directe avec l’ADN les Alkylants
- Lymphomes, Myelomes, K sein, K ovaire, Maladies AI
- diminuer les doses si insuffisance rénale
- cystite hémorragique +++ -> uromitexan (mesna en IV) ATT peut donner SIADH et K vessie lié à la dose cumulée
- nausées, vomissements, pancytopénie, alopécie, myélosuppression, neurotoxicité centrale réversible au bleu de méthylène
- Ifosfamide: Sd de Fanconi
5-Fluoro-uracile (5-FU)ANTI METABOLITE (analogues des bases pyrimidines)
- se transforme en 5fluorodeoxyuridine monophosphate qui est un inhibiteur spécifique de la thymidylate synthétase (indication à faire recherche génétique de déficit en DPD)
- catabolisé par la dihydropyrimidine déshydrogénase, provoque dysfonction de l'ARN par incorporation
- analogue de l'uracile
- adénocarcinomes digestifs évolués, cancer colo-rectaux, adénocarcinomes mammaires en rechute ou après résection, adénocarcinomes ovariens, carcinomes épidermoïdes œsophage
- TA: stomatites/diarrhées, toxicité cutanée (Sd main-pied), peu de myélosuppression, peu de nausées / vomissements, encéphalopathie avec syndrome cérébelleux très rare, photosensibilisation avec érythrodermie palmo plantaire, toxicité oculaire, hémato, cardiaque aigue spasme coro
- TC: PAS de tox cumulative
- que sous forme injectable
GemcitabineANTI METABOLITE (analogues des bases pyrimidines)
- prodrogue, analogue de la déoxycitidine
- inhibie la polymérisation de l'ADN par incorporation
- élimination rénale
- pour K BPNPC avancé, métastatique , cancer pancréas avancé, cancer vessie invasif, cancer sein métastatique en association avec paclitaxel
- TA: toxicité hématologique, nausées, vomissements, allergies, cytolyse hépatique, pneumopathie interstielle fibrosante -radiosensibilisant: Ø avec radiothérapie+++, pas alopécie
- TC: aucune tox cumulative, rare syndrome hémolytique et urémique (IRA, HTA, anémie et thrombopénie)
Pemetrexed ALIMTA®ANTI METABOLITE antagonistes des folates,
- analogue acide folique, inhibiteur de la thymidilate synthase et de la dihydrofolate réductase (inhib synthèse bases puriques)
- élimination rénale
- pour mésothéliome inopérable (association avec cisplatine) et CBNPC non épidermoïde
- TA: fb alopécie, vomit, hémato
- TC: aucune tox limitante cumulative
- supplémentation en acide folique et vitamine B12 +++ VO
MethotrexateANTI METABOLITE (analogues des bases pyrimidines) analogue et antago acide folinique, inhibe enz impliquées dans synthèse acides nucléiques et purines
- pour K sein, ORL, vessie, ostéosarcomes, Lymphomes NNH de haut grade, leucémies aigues de l'enfant ANTI METABOLITE (analogues des bases pyrimidines)
- TA dose dépendant evitée par admin antidote acide folinique, IRA prévenue ar hydrat ++ et alcalinisation des urines, tox cutanée, pneumopathie aigue, tox hémato, cytolyse hépatique, nausées, vomit, mucites buccales et intestinales
vinca alcaloïdesLes agents tubulo-affines Inhibition de la polymérisation des microtubules
- voie intra-rachidienne interdite (mortelle) +++
- élimination biliaire P450
- interaction médicamenteuses+++
- Toxicité neurologique périphérique: sensitivo-motrice
- Toxicité Hématologique
- Agents vésicants +++ -alopécie, nausées, vomissements mucites
- Leucémies Lymphomes
VincristinePOISONS FUSEAU MITOTIQUE Les agents tubulo-affines -Inhibition de la polymérisation des microtubules
- pour Tumeurs de l’enfant +++ (leucémies aigues lymphoblastiques), lymphomes, myelomes
- TA contipation voire occlusion intestinale fonctionnelle, neutropénie
- TC Toxicité neuro périphérique majeure , végétative, sensitive
ATT au diabète insipide
ATT voie intra rachidienne mortelle
VinblastinePOISONS FUSEAU MITOTIQUE Les agents tubulo-affines -Inhibition de la polymérisation des microtubules
- cancers urothéliaux
- tumeurs germinales
VindésinePOISONS FUSEAU MITOTIQUE Les agents tubulo-affines -Inhibition de la polymérisation des microtubules
VinorelbinePOISONS FUSEAU MITOTIQUE Les agents tubulo-affines -Inhibition de la polymérisation des microtubules
- Toxicité hématologique majeur
- cancer du sein métastatique, CBNPC
- VO
ATT au diabète insipide
ATT voie intra rachidienne mortelle
Inhibition de la dépolymérisationles Taxanes= dérivés de l’If pervenche
- métabolisme hépatique réduction de dose si dysfonction hépatique
- interactions médicamenteuses
- EI: myélosuppression, réaction hypersensibilité (peut être prévenue par des corticoides), peu émétisant, atteinte unguéale, neurotoxicité, Sd de rétention liquidienne fuite capillaire lymphoedemes
- Tox cumulative neuropathie sensitive, ungéale
Docetaxel TAXOTERE-cancer du sein
- CPNPC: en 1ère intention en association avec le 5-FU et le cisplatine ou en 2ème intention
- cancer de la prostate métastatique hormono-résistant avec prednisone
- cancer gastrique en association avec la 5-FU et le cisplatine
memorize

Hormonothérapie - K Prostate

Question Answer
Androcuracétate de cyprotérone antiandrogène stéroidien agit par compet avec Te au niveau R cytosoliques
bicatulamideantiandrogène non stéroidien agit par compet
flutamideantiandrogène non stéroidien, agit par compet
nilutamideantiandrogène non stéroidien agit par compet
abirateroneantiandrogène utilisé si echec castration, inhibe synthèse androgènes surrénaliens et tumoraux
enzalutamideefficace si R à la castration
Castration chir K prostatefait baisser taux androgènes de 90%
Leuproléineanalogue LHRH
Gosérélineanalogue LHRH
triptorélineanalogue LHRH
LHRHsécrétion pulsatile, les analogues stoppent cette pulsatilité
quand on donne analogue LHRH toujours penser àajouter antiandrogène durant 1er mois TT pour eviter effet "flare up"
effet flare upsous traitement par analogues LHRH, hyperproduction initiale paradoxale de FSH et LH, induit augmentation de la testostéronémie
aminogluthimide (orimétène)freinage surrénalien, fb efficacité, utile si TT ant, en association avec hydrocortisone (cortisol)
memorize

Hormonothérapie - K Sein

Question Answer
pour hormonothérapie du K sein besoin deexpression des R oestradiol ou pgestérone
fabrication oestrogènes chez femme non ménopauséefab / ovaires à partir des androgènes surrénaliens et de la graisse
fabrication oestrogènes chez femme ménopauséefab à partir des androgènes surrénaliens et de la graisse uniquement
TamoxifèneVO, méd anti oestrogènes fixation compétitive sur les R aux oestrogènes
utilisé K sein M+ ou adjuvant
les +: dim risque K sein controlatéral, dim taux CT (maladies CV), préserve la densité os
les -: pdp, bouffées vasomotrices, rares troubles oculaires, rares thrombophlébites, K 2ndr endomètre + rare
castration radique et chimique stoppent quoiproduction ovarienne mais pas production surrénalienne / graisseuse
castration radique(diminuer taux oestro circulants) RT ovarienne 5 à 20 Gy sur 2 ovaires,
rarement utilisée
+ a totalement remplacé castration chir
- EI RT
castration chimique(diminuer taux oestro circulants) réduction [oestro] comme castration radique
+ effet reversible arret TT
en vrai on donne analogues LHRH
médicaments anti aromataseque chez femme menopausée, et que sur prod surrénalienne
- LETROZOLE, ANASTROZOLE, EXEMESTANE,
- empechent aromatisation périph andro surrénaliens
- EI: bouffées chaleur, pdp, GGT ++, myalgies, arthralgies, ostéoporose
Acétate de madroxyprogestéronepgestatif à+++ dose
- action sur hp, bloque synthèse H gonadotropes + bloq R de la pgestérone en périph
- EI: rétention hydrosodée, pdp, acnée, thromboemboliques
H thérapie réservée au Kdu sein M+ ou adj si exprime récepteurs
Fluvestrannouvel anti oestro pour K sein M+ avec R oestro +
si récidive ou pgesssion de la maladie ss autre anti oestro
- IV 1/mois
- EI: bouffées chaleur, vomit, thrombo embolique
memorize