Create
Learn
Share

Embryo genitale

rename
dr1996's version from 2018-06-15 06:12

général

Question Answer
Etapes pronephros1)Métamérisation
2)amas pleins
3)cavités
4)réunion au canal collecteur qui descend jusqu'au cloaque
5)Degénérescence et maintien canal collecteur (Wolff)
6) Bourgeonnement extrémité canal de wolff dans blastème nephretique ( métanéphros )
Etapes mésonephros1. Métamérisation.
2. vésicules néphrotomiales + cavité.
3. Allongement des vésicules en tubules mésonéphritiques
4. formation des néphrons, drainant le sang et formant l’urine.
5. Ouverture des tubules dans le canal de Wolff à évacuation de l’urine.
Etapes métanéphros1. Différenciation du blastème néphrétique postérieur en nombreux néphrons, formation d’urine.
2. Bourgeonnement du canal de Wolff et pénétration du diverticule urétéral + formation des voies urinaires (calice, bassinet, uretère).
3. Régression du corps de Wolff dont persistent les voies génitales
Etapes sinus uro-génital1. Cloisonnement du cloaque S7
2. Abouchement des canaux de Wolff dans le sinus uro-génital divisé en 2 zones=urinaire et génitale
3. Bourgeonnement, à partir du canal de Wolff, du diverticule urétéral et dilatation du canal du sinus urogénital en une large ampoule (ou corne).
4. 8e semaine = orifices urétéraux=> vessie, canaux de Wolff => l’urètre.
5. Régression de l’allantoïde, qui forme l’ouraque (= cordon fibreux) reliant la vessie à l’ombilic.
Pronéphrosfin de la 3e à fin de la 4e semaine (< néphrotomes antérieurs).
Mésonéphros (corps de Wolff)4e semaine à fin de la 8e semaine à formation de l’urine, évacuée par les canaux de Wolff.
Métanéphros (rein définitif)8e semaine à formation de l’urine.
Corps de Wolffmasse saillante dans le cœlome (= cavité péritonéale)
Bord antéro-externe du corps de Wolff- le canal de Wolff (< néphrotomes et draine l’urine) ;
- le canal de Müller (< cœlome, bordée par la splanchnopleure)
Face antéro-interne du corps de wolffébauche gonadique (< épithélium de la splanchnopleure bordant le cœlome).
régression du corps de Wolfffin de la 8 eme semaine
devenir des tubules mésonéphritiques Formation des cônes efférents (chez le mâle).
Raccord au rete ovarii (chez la femelle).
Sinus urogénital chez l'hommevessie + uretre prostatique
Sinus urogénital chez la femmevessie + tout l'urètre + 1/5 inf du vagin
Lignée germinale reproductricecellules germinales = gonocytes.
Lignée nourricière (cellules somatiques)cellules de Sertoli (testicules) ou cellules folliculaires (ovaires).
21e jourpremières cellules germinales dans la splanchnopleure extra-embryonnaire, près de l’allantoïde.
5e semaine- migration des cellules germinales dans le mésentère dorsal ;
- épaississement de l’épithélium cœlomique pour former la crete génitale , à l’origine de la lignée « nourricière ».
6e semaineenvahissement des crêtes génitales par les cellules germinales primordiales ;
- prolifération des crêtes génitales pour former les cordons sexuels primaires qui deviendront les tubes séminifères chez l’homme (cellules de Sertoli, tube droit, rete testis) et les cordons médullaires chez la femme (= restes embryonnaires)
Voies génitales de même aspect dans les deux sexes jusqu’à la7e semaine avec 2 canaux de Wolff et 2 canaux de Müller.
memorize

masculin

Question Answer
Action SRYCellules somatiques cordons sexuels => Cellules de sertoli => AMH = > dégénerescence canaux muller 8-10e semaine
cellules mesenchymateuses stroma => cellules de Leydig => Testo => dyhidrotesto
Testostérone: différenciation des canaux de Wolff en- 8-12e semaine: épididyme et canal déférent
-10e semaine: vésicules séminales et canaux éjaculateurs.
Dihydrotestostérone: différenciation de- organes génitaux externes (pénis, scrotum) + descente des testicules ;
- prostate (11e semaine) ;
- glandes de Cowper.
cellules de Leydig fœtalesrégression des cellules de Leydig fœtales en fin de vie fœtale ;
différenciation des cellules de Leydig adultes, à partir du stroma mésenchymateux, lors de la puberté.
Différenciation des testiculesa partir de la 7è semaine
cellules germinales primordialesprolifération bloquée jusqu'au 3e mois post natal => spermatogonies A
albuginée conjonctiveentre l’épithélium cœlomique et le testicule.
Délimite des logettes testiculaires en formant des septas
Formation des voies génitales intra-testiculaires- tubes droits et rete testis < l’épithélium cœlomique, à l’origine des crêtes génitales
-cônes efférents provenant des tubules mésonéphritiques
restes mullérienshydatide sessile au pôle supérieur de chaque testicule
utricule prostatique
Ligament inguinalpôle inférieur du testicule (en haut) et dans la région inguinale (en bas). Il forme le Gubernaculum testis.
Développement des canaux de Wolffhydatide pédiculée , épididyme , canal déférent , vésicule séminal , canal éjaculateur ;
canaux éjaculateurs et l’utricule prostatique s’ouvrent au niveau du veru montanum, à la face postérieure du sinus uro-génital
Formation prostatebourgeons épithéliaux endoblastiques s'enfoncent dans le mésoblaste , tissu conjonctif et le muscle lisse de la glande
glandes de Cowper< endoblaste , s'abouchent dans l'urètre membraneux
11e semaineallongement tubercule génital, formant le futur pénis ; gouttière uro-génitale ; lame urétrale ; bourrelets scrotaux.
3e moisuretre penien , corps spongieux et corps caverneux (mésoblaste) , fusion bourellets scrotaux => scrotum
4e moislame épithéliale balanique =>uretre balanique
lame épithéliale préputiale sépare le gland du prépuce.
Du 3e mois à termemigration des testicules, depuis leur position lombaire jusque dans le scrotum.
Prolongement de la cavité cœlomique dans le scrotumformation de la vaginale ( double enveloppe séreuse )
Etapes de la migration du testicule6e mois: au niveau du canal inguinal
7e mois: au-delà du canal inguinal.
8e mois: en position intra-scrotale.
Anomalies de migrationEctopies simples (inguino-scrotales ou inguinales).
Cryptorchidie pelvienne, iliaque ou lombaire, entrainant une altération de la spermatogenèse
memorize

féminin

Question Answer
À partir de la 7e semaineFormation de la médullaire avec dégénérescence des cordons médullaires et du rete ovarii et persistance organe de rosenmuller
Formation de l’épithélium cubique de surface
fin du 5e moiscordons corticaux secondaires avec ovogonies qui deviennent ovocytes I = > formation follicules primordiaux qui se developperont a la puberté
8e semainefusion des segments inférieurs des canaux de Müller et formation du canal utéro- vaginal
Disparition de la cloison médiane du canal utéro-vaginal3e mois
Formation du vagincanal utéro-vaginal devient tubercule de Müller contre le sinus urogénital post
épaississement du tubercule de muller et de la partie post du sinus urogénital => formation de la lame épithéliale vaginale
perméabilisation de la lame épithéliale vaginale => vagin + culs de sacs vaginaux , hymen sépare sinus ug du vagin
Restes des canaux de wolffOrganes de gartners pouvant former des kystes + organe de Rosenmüller et le paroophore
origines embryonnaires du vaginles 4/5e sup canaux de Müller ; le 1/5e inf sinus uro-génital
Malformations utéro-vaginalesDéfaut de fusion partiel ou total de la partie terminale des canaux de Müller.
Défaut de résorption de la cloison médiane après fusion des canaux de Müller
Atrésie partielle ou totale des canaux de muller (1 ou 2 )
Les mésosdonne le ligament large de l’utérus (= mésométrium), avec ses 3 ailerons:
- supérieur = mésosalpynx (trompe) ;
- antérieur = ligament rond de l’utérus ;
- postérieur = mésovarium (ligament utéro-ovarien et ovaire)
Portion pelvienneprofonde et verticale.
Portion phalliquesuperficielle et horizontale. limitée en haut par la concavité du tubercule génital et en bas par la membrane uro-génitale
3e moisportion pelvienne diminue de profondeur => formation du vestibule entouré par les organes génitaux externes
memorize

Formation organe génitaux externe féminin

Question Answer
3e semainemembrane cloacale (épiblaste+endoblaste) bordée latéralement par les ébauches paires du tubercule génital ( épiblaste)
4e semainefusion des ebauches du tubercule génital = > tubercule génital , repli cloacal autour la membrane cloacale , bourrelets génitaux autour du tubercule génital et du repli cloacal
7e semainedivision de la membrane cloacale en membrane uro-génitale et membrane anale
9e semainedisparition membrane cloacale , ouverture au segment phalique du sinus urogénital
3e moisle tubercule génital forme le clitoris , dans le fond du vestibule s’ouvrent l’urètre (en avant) et le vagin (en arrière) , replis génitaux deviennent les petites lèvres , bourrelets génitaux deviennent les grandes lèvres
memorize

Recent badges