Create
Learn
Share

Définitions histo BAC3 - 2

rename
wupihose's version from 2017-01-03 09:53

Information

 

La liste de définitions étant trop longue pour tenir en une page, j'ai du fractionner en deux parties. Voici le lien vers la première partie.

 

Système génital masculin

StructureDéfinition
AlbuginéeCapsule conjonctive/fibreuse testicule d'où part des septas conjonctifs qui cloisonnent incomplètement l'organe en logettes — mésothélium — chorion = TCNS dense irrégulier avec fibroblastes et myofibroblastes — couche interne = tunique vasculaire (riche en vaisseaux sanguins et lymphatiques). Des septas conjonctifs partent de la capsule et délimitent des logettes.
Artère à coussinet= Artère hélicine — renforcement intima avec cellules musculaires lisses perpendiculaires à media — corps caverneux pénis — rôle = dilatation lors de l'érection.
Canal déférentCanal entre épididyme et urètre prostatatique — ERU cylindrique (parfois stéréocils) — chorion avec replis (aspect étoilé) — musculeuse 3 couches (interne longitudinale / moyenne circulaire / externe longitudinale) — reçoit canal cystique < vésicule séminale (ampoule = portion terminale) — rôle = conduction des spermatozoïdes.
Canal éjaculateurCanal formé par canal déférent + canal cystique (drainant vésicule séminale) - 2 canaux éjaculateur - 2 cm — ERU cylindrique — rôle = transport des spermatozoïdes dans liquide séminal vers urètre prostatique - aspect étoilé permet dilatation lors éjaculation.
Cellule de Sertoli= Épithélium tubes séminifères — cellule pyriforme, éosinophile, noyau ovale avec chromatine dispersée et nucléole proéminent — repose sur membrane basale (tunica propria) — délimite 3 compartiments basal (spermatogonies et spermatocytes I), central (spermatocytes II et spermatides) et luminal (spermatides et spermatozoïdes) — rôles = barrière sang/gamète en formation, contrôle échanges métaboliques, synthèse ABP, phagocytose corps résiduels, sécrétion fluide séminifère + facteurs régulant spermatogenèse et spermiogenèse + inhibine (module la production hormonale.
Cellules de Leydig= Épithélium glandulaire endocrine à sécretion lipidique = glande interstitielle — cordons ou amas — noyau central, cytoplasme avec gouttelettes lipidiques — rôle = sécrétion androgènes (testostérone).
Cônes ou canaux efférents15 à 20 canaux flexueux — ERU cylindrique avec cellules ciliées (hautes, transport spermatozoïdes) et à microvillosités (réabsorption fluide séminifère) — mince bande muscle lisse circulaire — rôle = drainage du rete testis vers tête épididyme.
Corps amylacésMasses calcifiées de glycoprotéines dans lumière glandulaire prostate — augmentation avec l'âge — associés à aspect kystique des glandes (épithélium aplati, lumière large) + sable prostatique.
Corps érectiles2 corps caverneux (dorsal) et corps spongieux médian — lacs vasculaires circonscrits par endothélium, irrigués par artères à coussinet - contenu dans tissu fibreux avec fibres élastiques — cellules musculaires lisses — richement innervé — rôle = érection du pénis.
ÉpididymeLong tube pelotonné — tête (pôle supérieur testicule), corps (face postérieure testicule) et queue (pôle inférieur testicule) — rejoint canal déférent — ERU cylindrique, hautes cellules, cytoplasme clair, stéréocils — lumière large — couche circulaire muscle lisse (épaisseur augmente vers la queue) — rôles = résorption fluide séminifère, phagocytose corps résiduels et spermatozoïdes morts, stockage et maturation spermatozoïdes (acquisition mobilité).
Glande de CowperGlande exocrine tubuleuse composée à sécrétion muqueuse — division en lobules (septa conjonctifs) — capsule fibreuse très vascularisée et innervée — rôle = sécrétion riche en sucres (énergie pour spermatozoïdes), lubrification urètre membraneux.
ProstateGlande exocrine tubuleuse composée à sécrétion séreuse — zone transitionnelle (entoure l'urètre) peu glandulaire — zone centrale (abouchement des canaux éjaculateurs) — zone périphérique très glandulaire — stroma fibromusculaire antérieur aglandulaire — capsule fibreuse (richement vascularisée et innervée) et septa fibreux — rôle = sécrétion de PSA, acide citrique, phosphatases acides, enzymes protéolytiques pour liquéfier le sperme.
Rete testisRéseau canaux dans cône fibreux postérieur (TCNS dense irrégulier très vascularisé) — ERU cubique — lumière large et irrégulière — rôle = transport contenu des tubes séminifères des tubes droits aux cônes efférents.
SpermatocyteCellule souche mâle — origine = différenciation des spermatogonies B — 2 méioses successives — spermatocytes I = diploïde, noyau volumineux, chromatine en mottes ou filaments, cytoplasme abondant — spermatocyte II = haploïde, peu visible en coupe — rôle = différenciation en spermatides.
SpermatogonieCellule souche mâle diploïde — mitoses — spermatogonies A (peu de cytoplasme, noyau rond volumineux, chromatine granulaire, parfois nucléoles périphériques) se différenciant en B (idem + chromatine dispersée, nucléoles centraux) — rôle = précurseurs spermatocytes I.
SpermatozoïdeGamète mâle haploïde — origine = maturation des spermatides — tête (noyau, acrosome) — col (centrioles) — queue (pièces intermédiaire avec mitochondries, pièce principale et puis terminale) — rôle = fécondation de l'ovocyte II.
SpermeLiquide séminal (< vésicules séminales et prostate) + spermatozoïdes matures mobiles — qualité dépend de quantité et mobilité des spermatozoïdes et proportion de spermatozoïdes vivants normaux — rôle = mise en solution et nutrition des spermatozoïdes.
SpermiogénèseMaturation des spermatides en spermatozoïdes sous contrôle des cellules de Sertoli — élaboration vésicule acrosomiale (hydrolases acides) et accolement au noyau (= cape acrosomiale) — formation du flagelle (à partir des centrioles) — formation des fibrilles denses externes puis circonférentielles le long du flegelle — migration du cytoplasme et disposition hélicoïdale des mitochondries — phagocytose du cytoplasme en excès par cellules de Sertoli.
Tube droitCanaux intra-testiculaires — ERU cubique — lumière étroite et régulière — rôle = transport spermatozoïdes tube séminifère vers rete testis.
Vésicule séminaleGlande tubuleuse pelotonnée à sécrétion séreuse — cellules cylindriques hautes avec parfois lipofuscine — lumière irrégulière — musculeuse en 2 couches (interne circulaire et externe longitudinale) — rôle = élaborent 80% du liquide séminal - sécrétion fructose, fibrinogène, prostaglandines, vitamine C.
memorize

Système génital féminin

StructureDéfinition
Artère spiraléeOrigine = artères droites — formation nombreux capillaires — détruites et reformées à chaque cycle (néovascularisation) — rôle = irrigation de la couche fonctionnelle de l'endomètre.
Barrière placentaire à termeZone d'échange entre sang maternel et fœtal — SCT (c plurinuclées aplaties avec microvillosités), (cytoT a disparu), mince couche de MEE (lame choriale), endothélium capillaires fœtaux — diffusion (gaz) ou endocytose (via SCT) — synthèse d'hormones (HCG, sommatomammotropine, E, P) — rôle = zone échange de grande surface --> respiration, nutrition, excrétion du fœtus et immunité du nouveau-né. A terme, épaisseur de 2 à 6 µm.
Caduque basilaireStroma endomètre d'un utérus gravide — face au cordon ombilical, contre chorion villeux — zone compacte (prédominance de cellules déciduales) — zone spongieuse (présence de glandes utérines, reformation de l'endomètre après accouchement) — plan de clivage entre zones compacte et spongieuse.
Cellule décidualeCellule zone compacte de la caduque basilaire du placenta maternel — riche en glycogène (qui sera phagocyté par le SCT) — origine = différenciation de cellules mésenchymateuses du stroma de l'endomètre — rôle = nutrition fœtus.
Circulation fœtale placentaireSang mélangé dans artères ombilico-allantoïdiennes s'enrichit en O2 dans les capillaires fœtaux (villosités libres) grâce à la diffusion de gaz via la barrière placentaire avec le sang maternel — sang riche en O2 retourne au fœtus via les veines ombilico-allantoïdiennes — mise en place au 28e jour après fécondation — séparation du sang maternel (> a et v utérines) par la barrière placentaire.
Circulation maternelle placentaireSang riche en O2 arrive par artères utérines — échange de gaz par diffusion avec le sang foetal dans les chambres intervilleuses — retour par les veines utérines (sang pauvre en O2) — mise en place au 15e jour après fécondation — séparation du sang fœtal par barrière placentaire.
Col utérinCanal 3 cm reliant utérus et vagin — endocol (épithélium = feuillet glandulaire muqueux + glandes endocervicales tubuleuses ramifiées à sécretion muqueuse, parfois kystiques = œufs de Naboth) — exocol (ERP épidermoïde en continuation avec le vagin) — transition brusque entre les deux.
Corps blancCicatrice fibreuse issue de l'involution du corps jaune (après 9 jours sans fécondation) — TCNS dense irrégulier — 3 étapes1) involution adipeuse des cellules glandulaires corps jaune — (2) envahissement par fibres de collagène I — (3) formation du corps blanc définif.
Corps jauneGlande endocrine lipidique — origine = granuleuse + thèque interne du follicule mur qui a subit l'ovulation — involution après 9 jours en absence de fécondation (corps blanc) — maintien et croissance pendant 3 mois en cas de fécondation — rôle = production progestérone (et œstrogènes plus tardivement).
Endomètre post pubertaireMuqueuse utérine remodelée cycliquement — couche basale (stroma avec artères basales et droites + fond des glandes utérines) — couche fonctionnelle (ERU cylindrique avec cellules ciliées et glandulaires, glandes utérines, stroma (tissu conjonctif muqueux avec ++ cellules mésenchymateuses, artères spiralées, capillaires, veines).
Follicule ovarien de De GraafDernier stade d'évolution du follicule ovarien — taille jusque 10 mm — large cavité folliculaire avec liquide protéique — ovocyte II 150 µm (stop métaphase méiose 2) — zone pellucide + GP1 — couronne radiaire et cumulus oophorus (cellules folliculaires) — granuleuse (cellules folliculaires) limité par membrane de Slanvjanski — thèques interne (glande endocrine à sécretion lipidique d'œstrogènes) et externe (TCNS dense irrégulier avec collagène I).
Glande interstitielle d’atrésieGlande endocrine à sécrétion lipidique d'oestrogène — cortex ovarien — origine = thèque interne d'un follicule cavitaire en atrésie — dégénérescence en fin d'atrésie — rôle = sécrétion œstrogènes (pendant tout le cycle).
Glande interstitielle de la médullaireGlande endocrine en cordons à sécrétion lipidique — médullaire ovaire — cellules à noyau rond, central, clair avec nucléoles, cytoplasme brunâtre (cytochrome oxydases) avec gouttelettes lipidiques — rôle = sécrétion androgènes (pendant toute la vie).
hCGHuman Chorionic Gonadotropin — production par SCT du placenta fœtal (pic 40-60 jours après fécondation) — filtration par les reins (présence dans l'urine = test de grossesse) — rôle = maintien et croissance du corps jaune de grossesse (donc maintient taux élevé de progestérone et absence de règles).
Isthme de la trompe utérineSegment principal trompe utérine, jonction entre ampoule et utérus — muqueuse (courts replis épithéliaux, ERU cylindrique simple sans différenciation en pré-pubertaire et avec cellules ciliées et glandulaires muqueuses en post-pubertaire, chorion de TCNS avec vaisseaux et cellules de défense) — musculeuse (couche circulaire interne et longitudinale externe).
Muqueuse tubaireMuqueuse tapissant les trompes utérines — avant puberté = ERU cylindrique simple — après puberté = ERU cylindrique avec cellules ciliées (surtout pavillon et ampoule) et cellules glandulaires exocrines muqueuses (surtout juste avant l'ovulation) — chorion = TCNS dense irrégulier avec vaisseaux et cellules de défense (petits lymphocytes).
Muqueuse vaginaleERP pavimenteux épidermoïde — cellules superficielles riches en glycogène à la phase péri-ovulatoire (sécreté dans la cavité et transformé en acide lactique par les bacilles de Doderlein) — chorion de TCNS riches en fibres collagène I et élastiques + nombreuses cellules de défense — nombreux vaisseaux sanguins (plexus veineux) et lymphatiques — variations cycliques de l'épithélium (phase œstrogénique = épithélium + épais avec ++ c mortes // phase progestative = épithélium mince avec - c mortes).
MyomètreParoi musculaire de l'utérus — 3 couches de muscles lisses (interne longitudinale, moyenne plexiforme, externe longitudinale) — septa conjonctifs entre les couches — nombreux vaisseaux (surtout couche moyenne) — multiplication et hypertrophie sous l'effet des œstrogènes — rôle = parturition.
OvulationÉjection de l'ovocyte II (+ globule polaire I) du FMDD après maturation des follicules ovariens non atrésiques — jour 14 du cycle — (1) saillie du follicule mûr de De Graaf à la surface de l'ovaire— (2) les cellules de l'épithélium de surface se séparent — (3) rupture thèques et granuleuse, éjection du liquide folliculaire.
Rete ovariiReliquat embryonnaire dans médullaire ovarienne — canaux bordés de cellules épithéliales cubiques — lumière étroite (voire inexistante) prépubertaire — lumière large postpubertaire.
memorize