Create
Learn
Share

Chapitre IV vitamines liposoluble

rename
elodiepayet's version from 2018-01-08 22:54

Vitamines

Question Answer
Définition• substances organiques, • sans valeur énergétique propre, • qui ne peut en effectuer la synthèse en quantité suffisante
Rôle biochimique• sans valeur énergétique propre mais nécessaire pour catalyser les réactions de l'organisme requérant ou produisant de l'énergie / • souvent des coenzymes
memorize

Vitamines liposolubles

Question Answer
Vitamines liposolublesabsorption dépendante des graisses par système lymphatique => courant sang / • transporteurs dans courant sang = Vitamine A et D
Sont ils stockés ?oui (not le foie)
Éliminationde faible quantité dans la bile
Symptome de carencelents à apparaitre
Y a t il une toxicité ?oui ! (6-10 x RDA)
Souvent quel rôle biochimique ?précurseurs biologiques
Affectés par la cuisson ?peu
memorize

Hydrosolubles

Question Answer
Hydrosolublesabsorption du sang via veine porte
Stockée ?peu stockée (sauf vitamine B12)
Sécrétion ?rapidement excrétées dans les urines
Symptômes carencedevelopper plus rapidement
Toxique ?peu toxique (sauf mégadose > 10 x RDA)
Précurseur biologique ? non
Affecté par la cuisson ?oui
memorize

Vitamine A

Question Answer
Forme biochimiques• aliments d'origine animale = 1) rétinol essentiellement ; 2) Rétinal (rôle dans la vision) ; 3) Acide rétinoïque / • Aliments d'origine végétale = caroténoïdes = convertis par le règne animal en vitamine A. Beta carotène = le plus puissant des caroténoides = pigments jaune-orange
Vit A1) absorption des graisses 2) stockage +++ foie 3) Tissus périphérique grâce à RBP
En cas de déficitla synthèse de récital est compromise après un éclair lumineux
Rôle de la vitamine A• 1) différenciation des cellules épithéliales => muqueuse respiratoire ; cornée. / • 2) Croissance et remodelage osseux /• 3) Prévention cancer ? beta carotène = anti oxydant
Source alimentaireANIMAL (50%)= • Lait et dérivé / foie / jaune d'oeuf / huile de poisson / margarine //// VÉGÉTAL (50%) = • Légumes verts et oranges / • fruits jaunes ou oranges => carottes, brocolis, abricots, épinards....
Toxicité aiguesignes cutanés, signes généraux
Toxicité chroniqueVIT A à des doses 10 x > RDA pendant périodes prolongées
Effet de la toxicité chronique• atteinte hépatique => cirrhose / • douleurs ostéoarticulaires, hyperostose / • signes cutanéomuqueux (peau sèche, desquamante, perte de cheveux) / • signes généraux
Toxicité tératogénicitédérivés rétinoides (acné, psoriasis) - pas de fonction de la dose ) début de grossesse !
Toxicité tératogénicité effetsles caroténoides n'entrainent théoriquement pas d'hypervitaminose A car = • leur taux de conversion en vit A est relativement faible et bien contrôlé / • l'efficacité d'absorption intestinale des caroténoides diminue avec l'augmentation de leur consommation
memorize

Vitamine D

Question Answer
Forme biochimiqueergocalciférol (D2) dérivée d'un stéroïde végétal courant ; source industrielle de vit D / cholécalciférol (D3) synthétisée dans le règne animal lorsque la peau est soumise à l'irradiation solaire = hormone
Généralitécomposé arachidonique
memorize
P86-87
Question Answer
Source alimentaire et endrogènepetites quantités dans les aliments naturels, quasi exclusivement dans le règne animale = • poisson et huile de foie de poisson = +++ / • oeufs, viande (foie), lait et beurre = petites quantités /// Endogène = synthèse à partir du 7-déhydrocholestérol cutané sous l'effet des UV, fonction de l'intensité de radiation
RDA pour adulte 200-400 UI (5-10 microgramme/jour)
CarenceRachitisme et ostéomalacie
Rachitismedépôt insuffisant de ca et de P dans matrice osseuse => os mous et flexibles // Jambes arquées, élargissement poignets et genoux, poitrine de poulet, chapelet costal; retard de fermeture fontanelle et ramollissement os crâne, scoliose;...
Ostéomalaciecarence en vit D chez adulte // Déminéralisation osseuse ; douleur osseuse à la pression ; factures ; tassements vertébraux
Toxicitéadministration chronique de doses élevées (> 2000 UI/j)
memorize

Recent badges