Create
Learn
Share

Chapitre 1

rename
cowahafu's version from 2017-01-23 19:59

Pourcentage

Question Answer
Os - fraction organique25 %du poids sec de matrice
Os - fraction minérale75% du poids sec de matrice
Dentine - fraction organique25% du poids sec de matrice
Dentine - fraction minérale75%du poids sec de matrice
Émail - fraction organique0,6% du poids sec de matrice
Émail - fraction minérale99,5 % du poids sec de matrice
Constituants fraction organique de l'os1) collagène I = 90 % 2) protéines non collagéniques = 6 - 7 % 3) protéines plasmatiques = 2 - 3%
Constituants fraction organique de la dentine 1) collagène I = 90 % 2) protéines non collagéniques = 6 - 7 % 3) protéines plasmatiques = 2 - 3%
Constituants fraction organique de l'émailpas de collagène, eau et protéines
Constituants fraction minérale de l'os1) calcium = 37 38 % 2) phosphate = 18 % 3) ions adevntices carbonate citrate sodium fluorure
Constituants fraction minérale de la dentine1) calcium = 37 38 % 2) phosphate = 18 % 3) ions adevntices carbonate citrate sodium fluorure
Constituants fraction minérale de l'os1) calcium = 37 38 % 2) phosphate = 18 % 3) moins ions adevntices sauf le fluore
memorize

 

Question Answer
Protéines non collagéniques - os et dentine1) ostéocalcine 2) ostéonectine 3) ostéopontine 4) POG
Ostéocalcine - que dire1) spécifique de l'os 2) synthétisé par odontoblastes 3) se lie au calcium et hydroxyapatite
Ostéocalcine - role1) régularisation minéralisation 2) recrutement précurseurs ostéoclastiques par chimiotactisme 3) inhibiteur du processus accrétion
Ostéonectine - que dire1) os et dentine 2) synthétisé par plaquettes 3) se lie au collagène et à hydroxyapatite
Ostéonectine - role1) initiation de la minéralisation de l'os 2) inhibition du processus d'accrétion
Ostéopontine - que dire1) os 2) se lie aux intégrine et à hydroxyapatite
Ostéopontine - role1) attachement cellules osseuses au minéral
Étapes de formation de hydroxyapatite1) brushite = phosphate calcique secondaire 2) phosphate tricalcique amorphe 3) phosphate octo calcique 4) hydroxyapatite
Role phosphatase alcalinehydrolyse les inhibiteurs de la minéralisation
Phosphatase alcaline - productionostéoblastes sécrètent des vésicules matricielles, avec phosphatase alcaline -> sécrétion initiation minéralisation
3 types de nucléation1) collagène 2) vésicules sécrétées par les cellules 3) autres agents
Inhibiteurs de nucléation1) pyrophosphate inorganique (hydrolysé par phosphatase alcaline) 2) POG 3) protéines non collagéniques
Limitation de la précipitation spontanée1) zone de contact minéral - liquide extracellulaire 2) inhibiteurs du processus d'accrétion = ostéonectine, ostéocalcine
memorize

Formation de la dentine pulpe et cément

Question Answer
dentine réactionnelle - caractéristiques1° stimulation activité des odontoblastes résiduels 2) local: en regard du site stimulé 3) continuité des tubules 4) libération de facteurs de croissance 5) importance épaisseur de dentine résiduelle
Libération facteurs de croissance - dentine par1) déminéralisation carieuse 2) matériaux = hydroxyde de calcium 3) ac phosphorique de morcandage
Dentine réparatrie caractéristiques1) recrutement des cellules odontoblastes like 2) peut s'étendre au dela du site concerné 3) pas de continuité tubulaire 4) role des facteurs de croissance 5) formation de bridge dentinaire si expo pulpaire
anomalies dentinesDentinogenèse imparfaite, et displasie dentinaire
Sensibilité dentinaireplus on se rapproche de la pulpe, plus les tubulis sont proches: plus la sensibilité augmente
collage sur de la dentine1) mordancage à acide, rincage et séchage (enkève un peu de minéral pour avoir une surface anfractueuse) 2) application résine fluide 3) application résine plus consistance -> collage meilleur périp
Étapes de régénration du tissus minéraliséPtH VIT D 1- Il 1 - TNF et PGE2 activent les ostéoblastes 2) libèrent un message qui active les ostéoclastes 3) résorbe os a) production acide -> anhydrase carbonique _> ca 2+ et pho sort b) production collagénase et de métalloprotéases ET cathépsines.. + libération facteurs croissance '4) ces facteurs vont se dicer sur els pré ostéoblastes -> ostéoblastes, libère collagène ..;
Cément - fonction1) attache fibres ligamentaires -> ancrage dent 2) réparation pertes de substance rediculaire 3) protection racine
Cément compo90 % de sa matrice organique collagène, minéralisé 50% hétérogène
Cément diff avec tissus osseuxnon vascularisé, pas de remodelage continu, croissance en épasseur tout au long vie
Cément primaire1) acellulaire 2) 2/3 coronaires dent 3) couches denses de fibrs de collagène
cément secondaire1 ) cellulaire 2à 2/3 apicaux 3) présence cellules qui viennent des cémentoblastes -> cémentocytes. 4) collagène extrinsèque pas minéralisé et intrinsèque minéralisé
la pulpe compo75 % eau et 25 % substance organique
Cément compo90 % collagène
fonction de la pulpe1) formative -> odontogenèse 2) nutritive 3) sensitive 4) protective
Les couches de la pulpe1) sous odontoblastique 2) zone acellulaire de Weil 3à riche en cellules 4) zone coronaire et radiculare
Zone riche en cellulesfibroblastes et cellules non différenciées
Zone centraletronc vasculaire et nerveux, collagène dispercé et matrice amorphe hydratée
cellykes de hohlsous odontoblastes, renouvelle odontoblastes -> réactionnelle
tous les types cellulaires1) résidents: fibroblastes 2) non résident, cellules souches, cellules inflammatoires, cellules mésenchimateuses
memorize

Amélogenèse

Question Answer
Étapes de différenciation des pré améloblastes en améloblastes pré sécréteurs1) allongement de la cellule 2) noyau qui migre au pole proximal 3) les organites de synthèse migrent vers le pole distal 4) formation d'un système de jonction distal É
Étapes qui permettent la différenciation des améloblastes pré sécréteurs en améloblastes sécréteurs1) formation première couche de dentine 2) métalloprotéases dans les vésicules odontoblastiques -> détruisent MB et phagocytose des débris par améloblastes pré 3) contact avec dentine -> diff en améloblaste sécré
Étapes de différenciation des améloblastes pré sécréteurs en sécréteurs sans prolongements Tomes1) cellule s'allonge 2) polarisation encore noyau 3) polarisaiton encore des organites de synthèse et augmentation nombre 4) vésicules de synthèse acheminées vers le pole distale (protéines de l'émail)
Étapes de différenciation des améloblastes sécréteurs avec prolongement en améloblastes de maturation1) diminution taille et nombre organisation synthèse 2) élargit 3) pole distal ont deux aspects lisse et plissé `
Améloblaste de protectioncubique, beaucoup moins organites cellulaires forme avec couche papillaire épithélium résuit de l'émail
État plus souvent de l'améloblaste de maturationplus souvent plissé 80 %
Les procédés de la maturation1) élmination des nanosphères amélogénine 2) arrivée massive d'ions calcium et phosphate
Améloblaste de maturation - role alternance bordurebalance entre acidification et neutralisation du PH de l'émail pour permettre action de la MMP20
Système de jonction et bord lisse et plissé1) bord plissé, proximal lache 2) bord lisse distaux lache
couche papillairerapprochement et accolement du striatum ntermédiaire et de l'éphithelium dentaire externe -> disparition du Réticulum adamantin
role couche papillairerapprochement des vaisseaux du fillicule dentaire (sac dentaire) des émloblastes
Prolongement de tomes - localisationpole distale, juste après le terminal web (système de jonction distal)
Sites de sécrétion de l'améloblaste à prolongements de Tomes1° proximal (juste sous terminal web) = substance interprismatique 2° distal = prisme (a extrémité prolongement )
MMp 20 - produit paraméloblastes de maturation
MMP 20 - roleclive l'amélogénine
Sécrétion des améloblastes de maturation1) MMP20 , 2) sérine protéase 3) anhydrase carbonique (pour acidification du milieu) 3) ions bicarbonates 4) fluide intersitiel
Anhydrase carbonique - améloblastes de maturationsont dans le cytoplasme proche de la bordure plissée et acidifient le milieu
abosrption des nanonsphères d'amélogénine1) par les améloblastes à bordure plissée 2) par les lisses sur les cotés -> puis lysosomes
neutralisation du pH1 pole distal plissé = ° sécrétions ions bicarbonates 2) pole distal lisse: passage de fluides interstitiels
transport du calcium1) bordure lisse, calcium passe entre les cellules car système de jonction distal lache 2) bordure plissée, ont des protéines qui fixent le calcium = calbindine et annexines -> les pompes calcium ATPase membranaires, les ions calcium sortent.
Transport des ions phosphate1) amélotine, protéine phosphorilée (lisse ou plissée ? ) et phosphatases dans l'émail qui libèrent le phosphate
memorize

 

Question Answer
les protéines de l'émail1) énameline 2) tuftéline 3) améloblastine 4) amélogenine
Énaméline1) plus grande prot de l'émail 2) 1 à 5 % des protéines 3) zone proche des améloblastes 4) dégradée rapidement 5) présente au niveau des prismes et de la substance interprismatique
Énaméline - fonction1) nucléation des cristaux 2) croissance des cristaux selon axe -> épitaxie 3) grande affinité pour Ohapatite
Énaméline - anomaliegène sur le chromosome 4, amélogenèse imparfaite
Tuftéline1) très hydrophile et acide 2) sites de phosphorylation pour la fixation des ions calcium 3) au niveau de la jonction émail dentine 4) surtout dans la substance interprismatique
Tuftéline - role1) nucléation des cristaux
Tuftéline - anomaliechromosome 1, amélogenèse imparfaite
Améloblastine1) 5% des prot totales 2) à proximité de la membrane du prolongements de tomes 3) site de laision à la membrane cellulaire 4) scindé rapide après sécrétion
Améloblastine - role1) peu affinité pour oH apatite, 2) adhérences des améloblastes sécréteurs à la matrice de l'émail 3) scindé après sécrétion, et un des fragments s'incorpore à la gaine des prismes = évite la fusion entre les primes et la substance interprismatique
Améloblastine - anomaliechromosome 4 hypoplasie
Amélogénines1) plus importante 90% 2) très hydrophobes (leucine) et relativement basique (histidine )
Amélogénines - fonction1) auto assemblahe en nanosphère _> empêche maturation précoce 2) affinité pour Oh apatite et controle orientation cristaux
amélogénines - anomalechromosome X et Y hypoplasie
memorize

Dentinogenèse

Question Answer
La matrice dentinaire compo1) collagène 2) siblings 3) autres protéines non collagéniques (glycoprotéines) 4) POG 5) autres composants
role collagène1) armature de la matrice = stable 2) support du minéral
Siblings5, 1) La sialophosphoprotéine dentinaire 2) la phosphoprotéine matricielle dentinaire 3) la sialoprotéine osseuse 4) l'ostéopontine 5) la phosphoglycoprotéine extracellulaire matricielle
Caractéristiques des siblings1) présentes pplt dans os et la dentine 2) sécrétées surant la fomation et la minéralisation des 2 tissus 3) séquence RGD -> liaison à la membrane cellulaire sur des récepteurs de type intégrine 4) peuvent donc transmettre un signal en activant des voies de signalisation intracelllulaires 5) phosphorylées donc acide 6) glycosylées
Autres protéines non collagéniques1) ostéocalcine 2) protéine gla matricielle
Role des autreds protéines non collagéniques1) régulent négativement la minéralisation en inhibant la formation hydroxyapatite c
POG1) peu abondantes 2à dégrasées par des znymes (Métalloprotéases matricielles )
POG - role1) inhibiteur de la minéralisation donc éliminées car groupes sulfate et cqrboxyle fixe ca
Autres composants de la matrice dentinaire1) facteur de croissance 2) protéines de l'émail 3) protéines sériques 4) phospholipides issus de la membrane des vésicules matricielles
Facteurs de croissanceTGF béta et BMP,
Protéines de l'émailamélogénines surtout et MMP20
Protéines sériquesalbumine, glycoprotéines, igG igE
Sortie de calcium1) apporté par les capillaires sous odontoblastiques 2) transport actif dans la cellule, -> endocytose ou canaux calciques, 3) transporté par calbindines D ou annexines 4) sortie: au début, vésicules bourgeonnent 5) quand le front de minéralisation a progressé -> ca ATP ases ou échangeurs sodium calcium
memorize

salive

Question Answer
sécréton salivaire - au repos0,5 mL / min
débit salivaire - stimulation2-4 mL / min
role de la salive1) tampon 2) nhibition déminéralisation 3) digestion et lubrification 4) antibactérien
Compo salivaire1) Eau 99 95% 2) substance minérale 3 % 3) substance organique 2 %
Sytème tampon de la salive1) acide carbonique / bicarbonate pka environ 6 2) dihydro / hydrogénophosphate (Pka environ 7 ) 3) urée ammoniaque
Sources acide1) exogène 2) produciton locale par les bactéries = acide lactique
Régulation acide grace à la salive1) HCO3- + H+ -> H2CO3 > H20 et CO2 (ANHYDRASE CARBONIQUE)
Pourquoi la réaction de neutralisation va vers la production de CO2pCO2 air < pCO2 salive
Acide carboniqueH2CO3
BicarbonateHCO3-
DihydrogénophosphateH2PO4-
hydrogénophospateHPO42-
UréeCo(Nh2)2
AmmoniaqueNH3
Symptomes de la xérostomie1) PH = 5 ou 6 2) faible capacité tampon 3) faible flux salivaire 4) salive vosqueuse se répartit mal
memorize

 

Question Answer
Les enzymes salivaires pour la digestion1) lyzozyme 2) amylases 3) lipase 4) anhydrase carbonique
Les protéines salivairesmucines
lyzozymedigestion polyssacharides
Lipasedigestion lipide
anhydrase carboniquemaintien pH
Amylasedigestion polysaccharides (glycosidase)
S sanguis et amylasecapable de fixer amylase, du coup digère amidon pour avoir du maltose source NRJ
Mucines - role1) dans la sélection des bactéries qui adhèrent à la paroi -> sélection de la flore adhérente 2) formation pellicule acquise
2 types de mucines1) MG1 haut poids molécules MG2- faible poids molécule
Étapes de formation de la plaque1) pellicule acquise = protéines avec mucines 2) flore adhérente (sélection)
Compo salive role antibactérien et antifongique1) lysozyme 2) lacroferrine 3) cystatines 4) histatine 5) immunoglobuline A
lysozyme - antibacdigestion polysaccharides (b 1 4) dogère paroi bact
Lactoferrinefixe le fer -> nécessaire pour adhésion bactéries
Cystatinesinhibe les protéases bactériennes
Histatineinhibe les protéases bactériennes et pénètre la paroi de levures pour perturber activité mitochondriales
igAInhibe adhésion bactérienne
memorize