Create
Learn
Share

Cardio symptomes

rename
naksa's version from 2017-06-06 15:10

Maladie valvulaire

pahosymptômescliniqueR/
sténose mitraleDyspnée prédominante (surtout
FA, grossesse, prémenstruel)
* Hémoptysies (< varices bronch.)
* Douleurs thoraciques (HTAP)
* Voix rauque (OG dilatée compresse
le nerf laryngé récurrent)
* IC droite (stade tardif)
- B1 claqué, COM, P2 accru
- roulement mésodiastolique
- souffle Graham-Steel si HTAP
* Palpation thrill diastolique
* Inspection faciès mitral
(érythème)
* Pénicilline
* Anticoagulants
* Diurétiques (et régime désodé)
* Bêta-bloquants (ou digitale si intolérance)

* Fusion commissurale --> ballon (score écho < 8) ou plastie (> 8)
* Raccourcissement des cordages --> chirurgie
* Calcifications --> remplacement
(--> Algorithme pour le choix de l'intervention)
Insuffisance
mitrale
* Longtemps asymptomatique !
* Dyspnée (IM aiguë)
* Fatigue, bas débit (IM chron.)
* Douleurs thoraciques (si coro)
* IC droite aux stades avancés
Auscultation B1 faible, B3 si IM
grave, souffle holosystolique
en jet de vapeur -> aisselle G
* Palpation thrill systolique
anticoagulant si FA
Diurétique

* IM type I --> rétrécissement de l'anneau mitral
* IM type II --> réparation des cordages
* IM type III --> plastie ou remplacement valvulaire
(--> Algorithme pour le choix de l'intervention)
Sténose
aortique
* Angor d’effort (HVG ou coro)
* Dyspnée d’effort (IC gauche)
* Syncope d’effort (vasodil. périph.
sans augmentation du débit)
* Accidents emboliques cérébraux
* Auscultation B2 faible (grave)
dédoublé, B4, souffle systolique
losangique
* Palpation thrill systolique
* Diurétiques si IC associée
* Prudence avec VD et IEC (risque d'hypoTA et syncope)

*Remplacement ou plastie valvulaire
(--> Algorithme pour le choix de l'intervention ou non)
Insuffisance
aortique
* Dyspnée, bas débit cardiaque
* Lipothymie
* Douleurs angineuses et abdominales
Pouls bondissant à signes de
Musset, de la luette, de Landolt,
danse des artères, double souffle
crural de Durozier…
* Souffle protodiastolique doux
(soupir)
* Diurétiques si IC associée
* Contrindication aux bêta-bloquants et antagonistes calciques (augmentent le temps de diastole)

*Remplacement (surtout type III) ou plastie (surtout types I et II) valvulaires
(--> Algorithme pour le choix de l'intervention ou non)
memorize

Maladie valvulaire suite

pahosymptômescliniqueR/
Endocardite infectueuse
(forme lente )
* Fièvre, asthénie, amaigrissement
*Arthralgies, spondylodiscite
* Accident embolique (végétation)
* Insuffisance cardiaque
* Manifestations cutanées (inconstantes)
purpura pétéchial, faux panaris d’Osler,
éruption de Janeway

Complications
* Cardiaques -> IC, troubles conduction,
abcès périvalvulaires
* Emboliques ->cérébrale, splénique, rénale
* Neurologiques ->infarctus,
hémorragie, abscès
* Rénales-> glomérulonéphrite
(protéinurie + hématurie) ,
insuffisance rénale , d+ lombaire
*Apparition ou modification d’un
souffle cardiaque
* Splénomégalie
* Manifestations cutanéomuqueuses
* Antibiotiques spécifiques (plusieurs, associés) à doses élevées, traitement précoce et de longue durée
* Chirurgie pour éliminer les foyers si IC, staph ou pneumocoque, embolique (controversé)
* Prophylaxie antibiotique pour les patients à haut risque
memorize

Maladie Péricarde

PathoSymptômeCliniqueR/
Péricardite
aiguë
* Douleurs rétrosternales respirodépendantes,
surtout en décubitus dorsal, aussi à la
déglutition et à la toux
* Dyspnée (liée à la respiration
superficielle)
* Fièvre
frottement péricardique
(neige écrasée sous les
pas) localisé (bien ausculter
partout)
* Hospitalisation éventuelle 24 à 48 heures (exculsion myo-péricardite)
* AINS (aspirine ou ibuprofène) + IPP
* Colchicine (dose max tolérée)
* Traitement étiologique
* JAMAIS de corticoïdes si 1er épisode ou péricardite infectieuse !!!

Péricardite multi-récidivante:
* Corticoïdes à très haute dose puis réintroduction AINS et colchicine
* Pércardectomie (si nécessaire)
Tamponnade* Aigu choc cardiogénique
* Subaigu dyspnée, IC droite, bas
débit
* Tachycardie sinusale fréquente
*Hypotension, souvent pouls
paradoxal
* Bruits cardiaques réduits
* Extrémités froides, voire moites
* Signe de Kussmaul (jugulaires)
* frottement
* PAS de diurétiques
* Support inotrope +
* Remplissage du compartiment sanguin (pour éviter collapsus des cavités droites)
* Ventilation assistée (mais PAS de pression positive !)
* Péricardiocentèse, chirurgie
Péricardites
constrictives
* Stade initiale asymptomatique
* Stades avancés IC droite, bas
débit
* Tachycardie
* Pouls paradoxal
* Claquement péricardique protodiastolique
* Coeur droit (jugulaires, signe de
Kussmaul, oedèmes, ascite…)
* Péricardectomie (mortalité élevée !)
* Si tuberculose antituberculiniques
memorize

Arythmie supra-ventriculaire

PathoSymptômeECG R/
Hypersensibilité
du sinus
carotidien
* Syncope de quelques secondes
* Chute de tension brutale
Formes cliniques
* Cardio-inhibitrice (BAV)
* Vasoplégique VD intense
BAV complet ou chute de
tension brutale sur massage
carotidien
Pacemaker sentinelle (formes
cardio-inhibitrices, implantation
à la 2e syncope)
ou dénervation n. X (si VD intense)
Sick sinus
syndrome
* Palpitations
* Malaise lypothymique
* Syncope
Complications
* FA à embolies
sur holter à alternance de
rythme sinusal, bradycardie,
BAV, tachyarythmies
paroxystiques… + Signes
d’HVG
Traitement médicamenteux :
* Trouble supraventric. antiarythm.
classe I (sauf si flutter !)
* Tachyarythmies anticoagulants
* Éviter bradycardisants !
Traitement interventionnel
* Si bradyc. pacemaker sentin.
Fibrillation
auriculaire
* Paroxystique < 48h à palpitat° à
début brutale et fin progressive
(+ IC aiguë chez patient âgé)
* Persistante > 7 jours
* Persistante longue durée > 1 an
* Permanente à asymptomatique,
parfois manifestations IC
Complication
* Embolie
trémulations de la ligne de
base, sans ondes P
Traitement anticoagulant
Traitement antiarythmique
Flutter
auriculaire
Fatigue, décompensation
cardiaque à mal toléré !
Complications
* Moins d’embolies que FA
ECG
- rythme atrial 250-350 /min
mais réponse ventriculaire
~150 /min (flutter 2/1)
- ondes F en dents de scie
Traitement interventionniste
* Ablation du circuit de réentrée
par radiofréquence
( ou Overdrive )
Traitement médicamenteux
* Dromotropes- sotalol,
amiodarone

~PAS Antiarythmiques classe I
dromotropes+ -> flutter 1/1
Tachycardie
paroxystique
atriale
= flutter auriculairerythme auriculaire
ectopique
*b-bloquants,
anticalciques ralentisseurs,
antiarythmiques classe III

* Ablation du foyer par radiofréq.
Tachycardie
par réentrée
AV nodale
* FC > 200 /min début et fin
brusques, durée variable
* Besoin d’uriner après la crise !
tachycardie à QRS fin,
onde P rétrograde
* Massage du sinus carotidien
* Manoeuvre de Valsalva

* Adénosine ou ATP en IV
* Prévention b-bloquants

* Ablation par radiofréquence
Wolf
Parkinson
White
Crises de palpitations similaires
à maladie de Bouveret
- rythme sinusal onde d
- tachy. ortho. QRS fin, onde
P rétrograde
- tachy. anti. QRS large
- flutter ou FA FBI = Fast,
Broad, Irregular !
cf TACHYCARDIE par réentrée AV nodale

* JAMAIS de digoxine !!!
*Défibrillation si FA !
memorize