Create
Learn
Share

5 - Somesthésie 5

rename
baharicot2's version from 2017-06-05 11:00

Cortex somesthésique primaire

Question Answer
Dans quel gyrusgyrus post central
Quels champs corticaux ?quatres champs corticaux: aires 3a, 3b, 1 et 2 de Brodmann.
Cortex somesthésique primaire du singe- chaque sous-région de S1 contient une région complète de la surface du corps
- représentation non linéaire de la surface du corps = magnification de la surface cutanée de la main et du visage
Organisation somatotopiqueNeurones organisés selon une représentation de l'hémicorps controlatéral (cartographie) à la surface du CSP.
Projections thalamo-corticales - origine et terminaison- majorité des PTC se terminent dans les aires 3a et 3b du CSP
- minorité des PTC se terminent dans les aires 1 et 2 du CSP
- PTC directes du noyau VPL du thalamus vers aires 3a et 3b
- les neurones des aires 3a et 3b envoient des projections pour aires 1 et 2
+ interconnexions dans CS secondaire
Importance des interconnexions neuronales au sein du CSP ?traitement sériel et parallèle des infos somesthésiques:
- étapes de traitement + précoces dans aires 3a et 3b
- étapes de traitement + élaborées dans aires 1 et 2
Spécialisation des sous-régions de S1- stimuli cutanés = aires 3b, 1 et 2
- stimuli proprioceptifs = aires 3a et 2
memorize

Colonnes corticales

Question Answer
Organisation des neurones en colonnes corticales - expliquer- organisation des dendrites et axones des neurones, orientés ┴ p/r à la surface du cortex, en unités fonctionnelles
- les champs récepteurs de ces neurones se superposent
- les neurones d'une même colonne traitent tous la même information d'origine thalamique, càd qu'ils répondent tous de préférence à un même type de stimulus.
Expérience de Mountcaslteil enfonce une électrode ┴ à la surface du cortex -> les neurones touchés ont des propriétés semblables car ∈ à la même colonne corticale.
2-deoxyglucose radioactif - quelle est son utilité fonctionnelle?indique l'activité métabolique d'une région corticale ; sa captation est proportionnelle à l'activité neuronale.
Captation maximale de 2-deoxyglucose radioactif dans ...la couche IV du cortex.
Aire 3b - décrire ses colonnes corticales- colonnes avec neurones répondant à l'activation des MR à adaptation rapide
- colonnes avec neurones répondant à l'activation des MR à adaptation lente
- colonnes à AR et à AL ont des champs récepteurs qui se chevauchent.
- alternance des colonnes à AR et à AL
Aire 3b - rôle dans le traitement des infos sensorielles- = la 1ère étape du traitement cortical des informations tactiles.
- traitement de bas niveau des infos tactiles (= localisation, intensité, temporalité du stimulus)
Aires 1 et 2 - rôle dans le traitement des infos. sensorielles- traitent des aspects + élaborés et intégrés de l'info sensorielle
- la taille des CR de leurs neurones est + grande que ceux des neurones de l'aire 3b.
- aire 1 = rôle dans la discrimination des textures des objets
- aire 2 = rôle dans la discrimination de la taille et de la forme des objets.
memorize

Rôle des neurones des aires 1 et 2

Question Answer
Aires 1 et 2 - modèleles neurones des aires 1 et 2 reçoivent des projections directes excitatrices et indirectes inhibitrices, convergeant vers un interneurone inhibiteur, permettant l'élaboration de réponses de haut niveau.
Sensibilité des neurones de l'aire 2- sensible à l'orientation d'un stimulus statique
- sensible à la direction du déplacement d'un stimulus dynamique
- sensible à la superposition des champs récepteurs excitateur et inhibiteur
Que se passe-t-il si mon stimulus passe du champ excitateur au champ inhibiteur d'un neurone ?activation du neurone (CE) mais pas d'inactivation (CE activé avant CI)
Que se passe-t-il si mon stimulus passe du champ inhibiteur au champ excitateur d'un neurone ?inhibition s'installe (CI) donc pas d'activation du neurone (CI activé avant CE) sauf sur la fin, où l'effet inhibiteur est levé.
memorize

Voies descendantes

Question Answer
Projections descendantes vont vers- le thalamus
- le tronc cérébral
- la moelle épinière.
Importance des projections descendantesplus nombreuses que les projections ascendantes, elles jouent un rôle non négligeable dans la modulation des informations somesthésiques au niveau des relais synaptiques.
memorize

Plasticité du cortex somesthésique primaire

Question Answer
Privation de toute une région du cortex S1 de ses aff. cutanées (par transsection des racines post. moelle médullaire) - conséquences- Au début: région corticale dé-afférentée silencieuse, ne génère plus de PA.
- Qq mois après: région déafférentée n'est plus silencieuse mais peuplée de neurones dont les CR sont au niveau de la face de l'animal
-> modification de l'organisation somatotopique du CSP.
-> modification des propriétés de réponse des neurones (! pas de migration neuronale!)
=> les modifications corticales sont induites par la fonction
Stimulation prolongée des champs récepteurs de neurones - conséquencesaugmentation de la taille des champs récepteurs des neurones stimulés.
memorize

Modèles permettant d'expliquer le remaniement des cartes corticales (ces modèles coexistent)

CaractéristiquesModèle des connexions dormantesModèle des bourgeonnements
HypothèseExistence préalable de connexions entre neurones pyramidaux de régions adjacentes, mais celles-ci sont dormantes.Fabrication de nouvelles connexions entre neurones de régions adjacentes.
Type de connexions- connexions excitatrices directes
- connexions inhibitrices indirectes (interneurone inhibiteur GABA)
Nouvelles connexions.
Mécanisme1) stimulation électrique de la zone motrice des vibrisses
2) pas de réponse musculaire dans mb ant. car action excitatrice contrecarrée par action inhibitrice.
3) injection, dans la zone motrice, de bicuculline = antagoniste du GABA, qui bloque l'effet de l'interneurone.
4) stimulation de la zone motrice évoque désormais une réponse musculaire dans le mb. ant.
1) injection d'un traceur dans les neurones de la région de la main
2) amputation du mb. sup. ou fracture du poignet (non utilisation prolongée de la main)
3) diffusion latérale du traceur p/r à la situation contrôle vers la représentation du visage
4) présence de nouvelles connexions entre les zones corticales privées d'afférences sensorielles et des zones corticales adjacentes.
memorize

Recent badges