Create
Learn
Share

16 - Contrôle du Mouvement

rename
baharicot2's version from 2017-06-03 15:50

Organisation générale

Question Answer
Aire 4 de Broadmann =cortex moteur primaire.
Aire 6 de Broadmann =cortex prémoteur.
Expliquer les niveaux d'organisation du système moteur● Systèmes descendants, qui comprend:
1) cortex moteur ← action des ganglions de la base
2) centres du tronc cérébral ← action du cervelet

● neurones de circuits locaux, sur lequel agissent:
- les afférences sensorielles
- les 1) et 2) des systèmes descendants

● moto neurones alpha ⟹ action sur mm. squelettiques.
memorize

 

StructureRôle
Motoneurones alpha- voie finale commune de la motricité réflexe et volontaire.
- appartiennent à la voie cortico-spinale, impliquée dans la motricité fine des doigts
- régulées par les ajustements posturaux
Cortex moteurplanification, commande, guidage des mouvements volontaires
Centres du tronc cérébralmouvements de base et de contrôle postural
Cerveletcontinuation sensorimotrice du mouvement en cours
Neurones de circuits locauxintégration des afférences destinées aux motoneurones alpha
Ganglions de la basefiltrage des commandes appropriées du début mouvement
memorize

Motoneurones alpha

Propriétés

Question Answer
Localisationdans la corne ventrale de la moelle épinière.
Disposition spatiale- chaque mono neurone innerve un muscle
- l'ensemble des moto neurones innervant un muscle forme un groupe de MN
- cela forme des colonnes sur un ou plusieurs segments // à l'axe longitudinal de la moelle
Organisation somatotopiquedans la corne ventrale, les MN des muscles proximaux sont médiaux, ceux des muscles distaux sont latéraux.
Interneurones propriospinaux - rôle= circuits propriospinaux intrasegmentaires qui relient les motoneurones le long de l'axe longitudinal.
➔ coordonnent l'activité des colonnes de MN pour un certain mvmt
➔ interneurones longs (médians) connectés aux MN α sur plusieurs segments
➔ interneurones courts (latéraux) connectés à qq sgmts uniquement = contrôle fin des muscles distaux
➔ coordination rythmique des membres
Unité motrice= ensemble constitué par les moto neurones alpha et les fibres qu'ils innervent
Les différents types d'unité motrice● UM lentes - de petite taille
- contraction très lente
- développent une force très faible
- activité posturale
● UM rapide peu fatigable - de taille moyenne
- résistante à la fatigue
- effort physique intense
● UM rapide, fatigable - de grande taille
Principe de taille de HennemanRecrutement progressif des ≠ types d'unités motrices en fonction de leur taille.
Plus l'effort est grand, plus on recrute des UM grandes,
plus la force maximale développée et la fatigabilité sont grandes.
Effet de la fréquence de décharge motoneuraleAu plus la fréquence de décharge est élevée, au plus la force développée par les UM l'est aussi et au plus les UM grandes sont recrutées.
Formule de la force développée par les MNForce = nb d'UM recrutées x fréquence de décharge.
memorize

Réflexe myotatique

Question Answer
DéfinitionContraction d'un muscle squelettique déclenchée par son étirement.
Récepteur périphérique- stimulus = étirement
- récepteur = les fuseaux NM du muscle étiré
- rôle = transduction
Voie afférente= fibres sensorielles de type Ia et II issues des fuseaux NM
- rôle: transmet l'influx nerveux
Centre nerveuxla ME + MN alpha homonymes de la corne ventrale de la moelle
Voie efférenteles axones des MN alpha
Effecteurfibres musculaires du muscle préalablement étiré
Innervation sensorielle du fuseau neuro musculaire parfibres Ia (primaires) et II (secondaires).
Caractéristiques du fuseau neuromusculaire- ne participe pas à la contraction musculaire
- formé de fibres musculaires spécialisées = fibres intrafusales
- innervé par les motoneurones gamma et les fibres Ia et II
- n'est pas une structure unique dans chaque muscle
memorize

 

PropriétésFibres IaFibres II
Associées àassociées fibres à sacs nucléaires (lorsque les noyaux sont au pôle équatorial)associées aux fibres à sacs nucléaires et à chaînes nucléaires (lorsque les noyaux sont au pôle équatorial)
Activitédéchargent de façon phasique suite à un étirement de faible amplitude déchargent de façon tonique pour un étirement maintenu.
Sensibilité- statique: sensibles à la longueur du muscle
- dynamique: sensibles à la vitesse à laquelle la longueur du muscle varie
sensibilité statique: sensibilité à la longueur du muscle
memorize

Motoneurones γ

Remember: Motoneurones γ innervent fibres intrafusales.

 

RôlesExpliquer
Co-activation α-γToute contraction des fibres musculaires extrafusales est accompagnée par une contraction des fibres musculaires intrafusales (co-activation α-γ).
Lors de la contraction musculaire via l’activation des MN α, une activation des MN γ va également se produire, ce qui va permettre la contraction des fibres musculaires intrafusales.
Cette co-activation α-γ vise à ajuster en permanence la longueur des fibres intra-fusales, et donc la sensibilité à l'étirement des fuseaux neuromusculaires lors des changements de longueur du muscle.
Innervation gamma rôle primordial dans le contrôle de la sensibilité des fuseaux neuromusculaires et donc dans la régulation du réflexe myotatique. En effet, si cette dernière dépend de l’excitabilité des motoneurones alpha, elle dépend également de la sensibilité des fuseaux neuromusculaires contrôlée par les motoneurones gamma.
memorize

Réflexe myotatique inverse

Question Answer
Structure de l'organe tendineux de Golgiconstitué de fibres de collagène et de fibres afférentes de type Ib.
Citer le rôle de l'organe tendineux de Golgi- activé lors de la contraction du muscle et l'augmentation de tension résultante
- régule la tension musculaire et réduit celle-ci en cas de force excessive
- régule et compense les petites variations de tension
- maintient un niveau constant de force musculaire
= également appelé réflexe myotatique inverse
Expliquer réflexe myotatique inversel'OTG diminue l'état de tension d'un muscle fléchisseur pour empêcher la lésion des fibres musculaires, en activant un interneurone inhibiteur (II) qui:
- inhibe le MN alpha chargé de l'activité du muscle fléchisseur
- active un muscle extenseur
memorize

Réflexe d'extension croisée - mécanisme

Question Answer
1)- stimulation d'un récepteur cutané au pied (par une punaise p.e)
- activation des fibres sensorielles afférentes A delta
2)provoque l'activation d'un interneurone inhibiteur homolatéral (dans la corne dorsale de la ME), qui diminue l'activité du m. extenseur et active le m. fléchisseur de la jambe stimulée pour provoquer le retrait de celle-ci.
3)- les fibres sensorielles activent en même temps un interneurone inhibiteur hétérolatéral:
- il inhibe le m. fléchisseur et active le m. extenseur de la jambe non-stimulée, pour qu'elle prenne appui.
memorize

Réflexe de Hoffmann

Question Answer
Rôle- réflexe servant à vérifier l'intégrité du réflexe myotatique en skippant la voie des fuseaux neuro-musculaires
- càd tester le réflexe myotatique sans devoir étirer le muscle
- utile dans la détection de lésions périphériques comme la sclérose en plaques.
memorize

Mécanisme

Question Answer
1)- L’étirement du muscle provoque un étirement des fuseaux neuromusculaires
- ce qui entraîne une décharge véhiculée par les fibres afférentes Ia
2)L’influx sensoriel chemine au sein des fibres Ia pour rejoindre la moelle via les racines dorsales
3)dans la corne ventrale de la moelle, l’arrivée d’une volée afférente Ia entraîne une dépolarisation
des motoneurones alpha, via des connexions monosynaptiques excitatrices
4)- Si cette dépolarisation est suffisante, les MN alpha génèrent un potentiel d’action
- celui-ci qui parcourt leur axone jusqu'au corps cellulaire (= réponse antidromique)
- provoque la contraction du muscle étiré (muscle homonyme).
➞ réponse H (= réponse liée à l'activation des fibres Ia) est maximale
➞ cette réponse est la première qui apparaît temporellement parlant
5)Si cette dépolarisation est maximale, les MN alpha génèrent un potentiel d'action orthodromique
qui rentre en collision avec le potentiel d'action orthodromique: réponse du muscle sera maximale !
➞ apparition de la réponse M (myotatique, liée à l'acivation des MN alpha), qui est maximale
➞ réponse H est minimale (diminue au profit de la réponse M au + on augmente la dépolarisation)
➞ réponse M est tardive mais apparaît avant la réponse H.
memorize

Contrôles moteurs descendants

Question Answer
Niveaux d'organisation des contrôles descendants● Neurones moteurs du cortex cérébral projettent vers les motoneurones alpha de la corne ventrale latérale
● Neurones moteurs du tronc cérébral projettent de façon bilatérale sur les motoneurones alpha de la corne ventrale médiane.
Rôle des MN alpha de la corne ventrale médianemotricité muscles axiaux et proximaux des membres (posture et équilibration).
Rôle des MN alpha de la corne ventrale latéralemotricité des muscles des extrémités (mouvements fins).
Citer les 3 voies descendantes de contrôles moteurs1) Faisceaux vestibulo-spinaux latéral et médian (< nyx vestibulaires)
2) Faisceau réticulo-spinal (< formation réticulée)
3) Faisceau tectospinal (< collicule supérieur)
memorize

 

Projection descendanteRôle
Faisceau vestibulospinal médian- termine dans la corne ventrale médiane au niveau cervical
- déclenche une activation réflexe des muscles de la nuque,
en réponse à une accélération angulaire de la tête
Faisceau vestibulospinal latéral- contrôle la musculature proximale des membres
- active les muscles extenseurs anti-gravitaires suite à une stimulation des otolithes
Faisceau réticulospinal- contrôle des muscles axiaux et proximaux
- maintien de la posture face aux perturbations
- dépend fortement du cortex moteur, de l'hypothalamus et du tronc cérébral
Faisceau tecto-spinalcontrôle du muscle strié squelettique lorsqu'il y a déplacement de l'axe corporel.
memorize

Anticipation posturale, Cortex moteur primaire, Voie cotico-spinale

Question Answer
Anticipation posturale =l'activation du gastrocnémien va contrer celle du biceps lorsque le sujet effectue une flexion du bras
➞ ajustement postural, provoqué par les voies descendantes sous-corticales.
➞ l'ordre moteur provient de la voie pyramidale, mais s'accompagne d'une co-activation bilatérale des neurones de la formation réticulée, provoquant eux-mêmes les ajustements posturaux.
Caractéristiques du cortex moteur primaire- cortex moteur primaire (M1): connexion massive et directe vers les MN alpha
- représentation de mouvements organisés (et non pas de muscles) dans le M1
- les neurones de M1 modulent leur décharge en fonction de la direction et de l'amplitude de la force produite par les muscles
Voie cortico-spinale - caractéristiques- toutes les afférences de cette voie (noyaux rouge, du V et du XII) participent aux ajustements posturaux.
- donc les mouvements volontaires sont associés aux ajustements posturaux
- une lésion de la voie croisée menace la motricité fine des muscles mais pas les ajustements posturaux.
Voie cortico-spinale - origine et projection- origine: cortex moteur primaire, cortex frontal, et cortex pariétal
- les axones de ces cellules pyramides quittent le cortex,
- passent par la capsule interne,
- passent par les pédoncules cérébraux
- forment les pyramides bulbaires
- 90% des fibres croisent la ligne médiane = faisceau cortico-spinal croisé de la motricité fine.
- projection du faisceau sur les motoneurones des muscles distaux
memorize

Cortex moteur

Question Answer
But de la technique de post-spike facilitationdéterminer si l'activation d'une cellule pyramidale est responsable de l'activité d'un seul ou de plusieurs muscles.
Stimulation du cortex moteur primaire - provoquedes mouvements intentionnels ; signification éthologique des mouvements évoqués.
Electro myographie == représente l'enregistrement des muscles au niveau de leur activité
Activation d'une seule cellule pyramidale - conséquence--> activation de plusieurs muscles impliqués dans un mvmt particulier
--> représentation des mouvements dans M1 se fait selon des vecteurs
--> les neurones déchargent selon une directionnalité préférée
Syndrome pyramidal- atteinte du cortex moteur = paralysie flasque des muscles controlatéraux du corps et de la face
- choc spinal (hypotonie initiale)
- contrôle des muscles du tronc préservé
- reprise de fonctions des circuits spinaux
- signe de babinski, spasticité (hypertonie, exacerbation des réflexes, clonus)
- perte de la capacité d'exécution des mouvements fins
Signe de Babinski- apparaît après une lésion de la voie cortico-spinale
- = manifestation anormale du réflexe cutané plantaire
- stimulation de la plante du pied provoque normalement un fléchissement des orteils
- en cond. pathologiques, signe de babinksi: extension lente du gros orteil, écartement en éventail des autres orteils
memorize

Cortex pré-moteur

Question Answer
Rôle- rôle important en fonction du contexte de l'action
- neurones directionnellement spécifiques
- s'occupe des tâches motrices conditionnelles
- intention, sélection du bon mouvement sur la base d'indices externes
-> programmation du mouvement.
Caractéristiques importantes- 30% du faisceau cortico-spinal vient du cortex PM
- mois de connections mono synaptiques avec les MN alpha
Afférentes du CPM- du cortex préfrontal -> régulation des comportements en fct du contexte social
- du cortex somesthésique
- du cortex pariétal
memorize