Create
Learn
Share

15 - Mémoire et apprentissage partie 2

rename
baharicot2's version from 2017-06-03 08:18

Rôle des aires corticales

Question Answer
Cortex préfrontal - rôles- capacité à contrôler nos comportements.
- essentiel pour la mémoire de travail visuo-spatiale: certaines cellules du cortex préfrontal ont une activité (émettent des PA) pendant la période de délai avant l'activation de la MTVS: elles sont la base biologique de la MTVS.
Mémoire de travail - définitionsystème cognitif permettant de maintenir une quantité limitée d'information active, de telle manière à ce qu'elle puisse être utilisée rapidement, intégrée avec d'autres informations ou manipulée.
≠ mémoire à court terme.
Lésion du cortex préfrontal - conséquences- pas de déficit sensoriel ou moteur
- provoque des scotomes mnésiques (= perte de la capacité à percevoir quelque chose sur une petite portion de l'espace).
Comment s'organise la mémoire visuo-spatiale ?elle est latéralisée: les positions spatiales d'objets présentés dans l'hémichamp visuel droit sont représentés dans le cortex préfrontal gauche.
Ce que révèlent les travaux de Penfield sur le patient MMle cortex auditif et le cortex visuel sont modifiés par l'apprentissage à long terme.
Rôle du cortex visuel (temporal inférieur) dans la mémoire de travail visuelle- un objet dans le champ récepteur provoque une décharge du neurone visuel
- cette réponse se maintient dans le temps malgré l'absence de stimulus dans son CR
- c'est une réponse de type mnésique: ceci maintient l'information visuelle, mais l'activité mnésique disparaît lorsque le neurone retrouve son activité spontanée.
Lésion dans le cortex visuel temporal inférieur provoqueun déficit sensoriel, une atteinte de la mémoire de travail et une atteinte de la mémoire à long terme.
memorize

Rôle du cortex visuel temporal inférieur dans la mémoire à long terme

Question Answer
1)2 stimulus familiers dans le champ de vision va activer 2 neurones sélectifs à chaque stimuli dans le cortex visuel TI
2)ces neurones indépendants sont associés par des voies indirectes polysynaptiques:
leur activation est synchronisée et leurs décharges s'additionnent
3)les deux neurones permettent alors l'association entre les deux stimuli visuels.
memorize

Structures cognitives pré-existantes, Structure de la mémoire à long terme

Question Answer
Rôle des structures cognitives pré-existantesLes connaissances acquises structurent les nouveaux apprentissages: apprendre, c'est mettre en relation la nouvelle information avec l'information que vous possédez déjà.
Structure de la mémoire à long terme1) Mémoire explicite déclarative: faits et évènements
-> lobe temporal médian
2) Mémoire implicite non-déclarative:
priming -> neocortex,
procédures -> striatum,
associativité -> amygdale, cervelet,
habituation, sensibilisation -> voies réflexes
La mémoire de la signification des mots impliquel'aire de Wernicke
memorize

Résumé des différents types de mémoire

Question Answer
Modèle Atkinson-Shiffrin1) apparition d'un stimulus -> activation des aires sensorielles (mémoire sensorielle)
2) l'information sensorielle est soit oubliée soit encodée en mémoire à court-terme.
3) àp de la mémoire à court-terme, si l'info est répétée, elle est encodée en mémoire de travail. Sinon, elle est oubliée.
4) àpd de la mémoire de travail, l'info est encodée en mémoire à long terme. Elle peut alors soit être récupérée dans la mémoire de travail, soit être oubliée.
Modèle Baddley-Hitch centré sur la mémoire de travailLa mémoire de travail comprend un centre exécutif, qui est subdivisé par:
- la boucle phonologique (lorsqu'on répète qqch dans la tête)
- le tampon épisodique (mémoire épisodique)
- mémoire de travail visuo-spatiale
Le centre exécutif décide quel module de mémoire activer.
memorize

Rôle du cervelet dans l'apprentissage

Cervelet et adaptation

Explication de la dia 89:
On effectue une lésion partielle du muscle droit latéral de l'oeil. L'oeil sain effectue une saccade oculaire si on le stimule. L'oeil lésé n'effectue pas de saccade oculaire . C'est l'oeil sain qui guide le comportement. Si on cache l'oeil sain et qu'on force l'oeil lésé à travailler, il y arrive tout en faisant de légères saccades oculaires. On observe que la commande motrice est beaucoup plus élevée car elle s'effectue sur les deux yeux: pour que l'oeil gauche puisse guider le comportement, il a besoin de + de commande motrice de la part du cervelet. On remarque que 5 jours après avoir caché l'oeil sain, l'oeil lésé arrive progressivement à travailler comme l'oeil sain --> apprentissage moteur.

 

Question Answer
Loi de l'innervation égale de Hering- l'innervation de l'oeil G et D est équivalente lors des mouvements conjugués du regard.
- le même signal moteur est envoyé à l'oeil G et à l'oeil D.
Citer les 4 rôles du cervelet dans l'apprentissage moteur- supervision et coordination du mouvement
- adaptation et correction de l'erreur motrice
- apprentissage (procédural)
- fonctions cognitives encore mal connues
Ataxie cérébelleuse - symptômesincapacité à effectuer un mouvement lent, non-saccadé et continu.
Erreur motrice - définirdistance entre l'endroit où j'effectue mon mouvement et l'endroit où je veux effectuer mon mouvement.
Adaptation du gain du RVO lors du port de lunettes, par le cervelet- si les lunettes diminuent la vitesse du défilement de l'image visuelle sur la rétine, cela stimule le RVO, ce qui provoque une sensation d'instabilité et de vertige.
- pour s'adapter, le RVO diminue son gain, de manière à ce qu'un même mouvement de la tête provoque une réponse compensatoire plus faible.
- si les lunettes augmentent la vitesse de l'image rétinienne, le gain du RVO augmente.
=> ceci est une forme d'apprentissage procédurale qui a lieu grâce au cervelet (modèle d'Ito)
Gain vestibulo-occulairec'est le rapport entre la vitesse de l'oeil et la vitesse de la tête (normalement de 0,9)
Modèle d'ItoCervelet compare l'info d'origine visuelle avec l'info d'origine vestibulaire:
- info attient le cervelet par le noyau olivaire inférieur, via des fibres grimpantes.
- les fibres atteignent les cellules de purkinje (= cellules de sortie du cervelet)
- les cellules de purkinje reçoivent aussi l'info d'origine vestibulaire par les noyaux vestibulaires et les fibres moussues.
- les cellules de purkinje font la comparaison entre les 2 infos et émettent un signal inhibiteur pour réduire le gain du RVO. (l'augmentation du gain n'est pas à connaître).
memorize