Create
Learn
Share

11 - Vision 3

rename
baharicot2's version from 2017-06-04 13:11

Perception du mouvement et de l'espace - voie dorsale

Question Answer
Rôles de la perception du mouvement dans l'aire V5/MT (6)- attention
- segmentation figure-fonds
- forme tridimensionnelle des objets
- direction de progression
- distance des objets
- reconnaissance des actions
Rôle V2figure/fond, contours illusoires
Rôle V1orientation
Rôle CGLluminance, contraste + ?
Rôle rétineluminance, contraste
Rôle V4motifs géométriques complexes
Rôle PITformes complexes, parties d'objets
Rôle AITobjets, catégories
Aire corticale essentielleaire MT (middle temporal) ou V5, responsable du mouvement et de l'espace (lésion = akinétopsie)
memorize

Cortex pariétal postérieur

Question Answer
Rôle- orienter les ressources attentionnelles dans le domaine spatial de l'hémichamp,
- position des objets dans l'espace,
- structure des objets dans l'espace
Lésion du cortex pariétal droit - conséquence- négligence spatiale contralatérale ou hémi-négligence.
- le patient néglige l'hémichamp visuel contralatéral alors qu'il n'est pas aveugle!
Rôle du cortex PP dans l'attention visuelle sélective- les neurones du CPP répondent différemment au même stimulus visuel, suivant qu'il soit l'objet de l'attention ou non
- on peut dissocier l'orientation du regard de nos ressources attentionnelles.
- les neurones du CPP jouent un röle dans l’orientation spatiale de l'attention.
memorize

Cortex temporal inférieur

Question Answer
Rôleperception des objets visuels
Sélectivitésélectivité à des objets complexes (visage, main)
Lésionagnosies visuelles (p.e la prosopagnosie)
-> perte de la capacité de reconnaissance de certains objets sans perte sensorielle primaire.
Organisation columnaire- organisation neuronale en hypercolonnes = reconnaissance de l'orientation spatiale du visage
- les neurones reconnaissant un même élément seront organisés en colonnes
Hypercolonnes =union d'un ensemble de colonnes corticales (donc chacune d'entre elles représente une caractéristique particulière du stimulus).
- ensemble des activités qui représentent différentes vues du même objet
- permet de transformer une représentation locale en une représentation globale
Cause de la prosopagnosielésion de la jonction temporo-occipitale du cerveau, au niveau du gyrus fusiforme.
Ataxie optique- individu incapable d'effectuer une action car peut pas analyser l'objet l'objet (pas aveugle!)
- cause = lésion de la voie dorsale, souvent au niveau cortex PP
Latence des activations neurales180 à 260 de millisecondes de la vision à l'action, car la rétine traite l'information visuelle, ce qui prend du temps.
memorize

Voies visuelles accessoires

Question Answer
Trajet des voies visuelles accessoires1) noyaux du pré-tectum (en avant du collicule supérieur)
(! stimulus visuel D = noyau pré-tectal G)
2) noyaux d'Edinger Westphal G et D
3) fibres parasympathiques pré-ganglionnaires du nerf III
4) ganglion ciliaire
5) fibres parasympathiques post ganglionnaires
6) muscle constricteur de la pupille
Qu'est-ce que les voies visuelles accessoires ?voies qui véhiculent des informations rétiniennes sans s'afférenter vers le cortex visuel primaire.
Réflexe pupillaire directmyosis (constriction) de la pupille lorsque celle-ci est illuminée.
Réflexe pupillaire consensuel constriction pupillaire controlatérale à la stimulation lumineuse (donc myosis de la pupille opposée à celle qui est stimulée)
memorize

Rôles du SNA

Question Answer
Myosisconstriction = action du sphincter pupillaire (muscle lisse à fibres circulaires) innervé par le ganglion ciliaire
Pilocarpine - effetutilisée pour provoquer une constriction pupillaire.
Système parasympathique - effetconstriction pupillaire (alcool, héroïne)
Mydriasedilatation = action du dilatateur de la pupille (muscle lisse à fibres radiales) innervé par le ganglion cervical supérieur.
Atropineantagoniste cholinergique, parasympathicolytique = dilatateur de la pupille.
Système orthosympathique - effetdilatation pupillaire (LSD, ocaine, MDMA, psilocybine).
memorize

Lésion des voies visuelles centrales

LésionsŒil droitŒil gauche
Lésion nerf optique Gintactperte de la vision de l'oeil gauche: pas d'afférence G, il n'y aura plus de réflexe pupillaire direct mais maintien du réflexe pupillaire consensuel.
Lésion nerf optique Dperte de la vision de l'œil droitintact
Lésion chiasma optiquehémianopsie bitemporale (hétéronyme)(côte nasal intact)hémianopsie bitemporale (hétéronyme) (côté nasal intact)
Lésion tractus optique Dhémianopsie homonyme G (côté temporal intact)hémianopsie homonyme G (côté nasal intact)
Lésion anse de Meyer Dquadranopsie homonyme du quadrant supérieur Gquadranopsie homonyme du quadrant supérieur G
Lésion cortex strié Dhémianopsie homonyme gauche (côté temporal et maccula intacts)hémianopsie homonyme gauche (côté nasal et maccula intacts)
memorize

Dias importantes

connaître dia 62 ! bien connaître conséquences des lésions.