Create
Learn
Share

1 - Pharmacodynamie

rename
baharicot2's version from 2017-04-03 09:00

Généralités

Question Answer
Pharmacovigilance- activité consistant à enregistrer et évaluer les effets secondaires indésirables résultant de l'utilisation des médicaments.
- se réalise après la commercialisation et permet de revoir les usages.
Nomenclature des médicaments - citer les 4 catégories de classification1) formule chimique
2) nom de code
3) dénomination commune internationale
4) nom commercial.
Pharmacologie générales'intéresse aux principes généraux qui gouvernent les interactions entre les médicaments et les organismes vivants.
Pharmacologie spécialeétudie les interactions entre les médicaments et les organismes vivants de manière systématique, dans le cas de chaque classe de médicaments.
Pharmacodynamieétudie l'action des médicaments sur l'organisme et le mécanisme. (ce que le médicament fait sur l'organisme).
Pharmacocinétiqueétudie l'absorption, la distribution, la biotransformation et l'excrétion des médicaments. (ce que l'organisme fait du médicament).
Pharmacothérapieétudie l'utilisation des médicaments en thérapeutique.
Propanololbeta-bloquant utilisé dans les troubles du rythme, l'hypertension, l'angine de poitrine.
Effet du propanolol sur l'organismeinhibe les influences du système sympathique sur l'activité cardiaque (contraction, fréquence).
Effet du propanolol sur le tissubloque les effets du système sympathique sur les fibres musculaires cardiaques.
Effet du propanolol sur la réponse cellulaireinhibe la production d'AMP cyclique, induite par le système sympathique.
Effet du propanolol sur la cible moléculaireinhibe la fixation de l'adrénaline sur les récepteurs beta 1 adrénergiques.
3 types de classification de médicaments(1) selon l'indication thérapeutique
(2) selon la cible moléculaire
(3) selon la nature chimique.
Classification anatomique, thérapeutique et chimique (ATC) de l'OMSles médicaments sont divisés en différents groupes, selon l'organe ou le système sur lequel ils agissent et/ou leurs caractéristiques thérapeutiques et chimiques.
memorize

Cibles des médicaments

Question Answer
Récepteurmacromolécule dont la structure tridimensionnelle présente un domaine particulier, complémentaire de la structure du médicament.
Deux aspects essentiels dans l'interaction médicament-récepteur- le récepteur lie le médicament +/- sélectivement.
- cette liaison est l’événement initial qui conduit à la réponse pharmacologique.
Principales cibles moléculaires des médicaments (5) - citer1) récepteurs aux transmetteurs
2) canaux ioniques (ligand-dépendant ou voltage-dépendant)
3) les enzymes (de synthèse ou de catabolisme)
4) les transporteurs (de nutriments, de transmetteurs ou d'ions).
5) les acides nucléiques.
Sélectivité- interaction préférentielle avec une cible particulière.
- la sélectivité absolue n'existe pas!
- (la sélectivité peut, pour certains, se référer à l'action sur une cible au détriment d'autres).
Spécificité- action limitée à un mécanisme biologique précis (spécificité d'effet).
Récepteurs adrénergiques alpha - effetscontraction des petites artérioles et de l'utérus.
Récepteurs adrénergiques beta 1 - effetsaccélère et augmente la force du cœur.
Récepteurs adrénergiques beta 2 - effetsrelaxation des bronches et de l'utérus.
Quels récepteurs adrénergiques faut-il stimuler chez les asthmatiques ? les récepteurs beta 2.
La non-sélectivité de certains médicaments peut-elle être utile dans certains cas ? - expliquer Oui, parfois (ex: schizophrénie et troubles de l'humeur) l'interaction avec plusieurs cibles est utile au bénéfice des médicaments ; les substances les plus sélectives ne sont pas nécessairement les plus efficaces en clinique.
memorize

Récepteurs aux médiateurs

Question Answer
Agonistes et antagonistes - déf. généralesubstances qui se fixent sur les récepteurs aux médiateurs, et qui miment les effets du médiateurs (agoniste) ou en entravent la fixation (antagoniste).
Antihistaminiquesantagonistes des récepteurs de l'histamine, bloquent les effets de l'histamine libérée lors des réactions allergiques.
Morphineagoniste des récepteurs des enképhalines, mime l'effet de ces peptides impliqués dans le contrôle inhibiteur de la transmission de la douleur.
Agonistessubstances qui activent les récepteurs ; leur structure mime souvent celle d'un médiateur endogène.
Antagonistessubstances qui interfèrent avec l'activation des récepteurs par les agonistes ; leur structure est favorable à une interaction avec la cible, mais certains nuissent à l'activation de la cible.
Maladie de Parkinsonperte des neurones produisant la dopamine.
Maladie de Parkinson - traitementfournir des agonistes dopaminergiques, qui permettent de suppléer une transmission nerveuse déficiente.
Psychoses (chez les schizophrènes)excès de transmission dopaminergique.
Psychoses - traitementantagonistes dopaminergiques, qui permettent de bloquer une transmission nerveuse excessive.
Acétylcholineagoniste physiologique endogène des récepteurs nicotiniques de l'acétylcholine.
Nicotineagoniste exogène des récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine.
Agonisme moléculaire / pharmacodynamiquefait référence à une propriété au niveau moléculaire: fixation et activation du récepteur.
Agonisme fonctionnelfait référence à l'effet de la substance sur l'organe ou l'organisme.
Auto-récepteurrécepteur se situant du côté pré-synaptique (sur la cellule qui libère le transmetteur), qui opère un contrôle négatif sur la libération de ce transmetteur (mécanisme de feedback).
Agoniste post-synaptique dans une synapse avec un auto-récepteur - effetaugmente la transmission du signal.
Agoniste (pré-synaptique) de l'auto-récepteur - effetdiminue la transmission du signal.
Antagoniste post-synaptique dans une synapse avec un auto-récepteur - effetdiminue la transmission du signal.
Antagoniste pré-synaptique dans une synapse avec un auto-récepteur - effetaugmente la transmission du signal.
Hétérocepteurrécepteur au travers duquel un transmetteur peut moduler la libération d'un autre transmetteur ; le transmetteur A se fixe sur son propre récepteur et module la libération du transmetteur B.
Hétérocepteur du transmetteur A - effet sur transmetteur B augmentation OU diminution de la transmission en B!
Types de récepteurs membranaires (3) - citer- récepteurs couplés aux protéines G (métabotropiques)
- récepteurs à activité enzymatique (tyrosine kinase, guanylate cyclase)
- récepteurs à canal ionique (ionotropiques).
Types de récepteurs intracellulaires (2) - citer- récepteurs cytosoliques (ex: steroides)
- récepteurs nucléaires (ex: hormone thyroïdienne)
memorize

Récepteurs couplés aux protéines G

Question Answer
Modèle-typerécepteur beta adrénergique des catécholamines.
Structure- une chaîne peptidique avec 7 hélices alpha (7 domaines TM)
- s'agence en un puits dans la mb cellulaire
- agoniste se fixe du côté extracellulaire
- couplage à la protéine G s'opère du côté intracellulaire
- couplage indirect avec un effecteur = réponse retardée.
Mécanisme de transduction du signal1) Couplage avec une protéine G (3 SU protéiques alpha-beta-gamma)
2) SU alpha lie GDP
3) récepteur activé par l'agoniste favorise le remplacement du GDP en GTP
4) alpha-GTP se dissocie de beta-gamma
5) alpha-GTP et beta-gamma sont capables d'activer des effecteurs intracellulaires ; la nature de la proténe G impliquée détermine la nature de l'effecteur activé/inactivé.
6) alpha hydrolyse le GTP en GDP.
7) ré-association du trimère alpha-beta-gamma.
Effecteurs - citeradénylate cyclase, phospholipase C
Effet de la PKA sur le tissu adipeux PKA actuve la lipase, qui augmente la lipolyse.
Effet de la PKA sur le foie PKA inactive la glycogène synthèse, qui réduit la synthèse de glycogène.
Effet de la PKA sur le muscle- active la phosphorylase kinase
- celle-ci active la phosphorylase a
- celle-ci permet la conversion du glycogène en G1P -> augmentation de la glycolyse.
Effet de l'IP3induit la libération des stocks intracellulaires de calcium (réticulum endoplasmique)
Effet du DAGactive la protéine kinase C (PKC)
Multiplicité des récepteurs adrénergiques - expliquer- les récepteurs alpha et beta ont des sous-types
- tous stimulés par adrénaline mais localisations tissulaires différentes
B1 au niveau cardiaque = effet inotrope et chronotrope +
- B2 au niveau bronchique = bronchodilatateur, mais doit être sélectif sinon toxicité cardiaque!
memorize

 

PropriétésAdénylate cyclasePhospholipase C
Régulée par inhibée par la protéine Gi, stimulée par la protéine Gsstimulée par la protéine Gq
Rôlemodule la production d'AMPc et donc l'activation de la PKA.hydrolyse le PIP2 en IP3 et en DAG
memorize